A la suite de son entretien avec le ministre du travail, la présidente du Medef, Laurence Parisot a demandé ce jeudi une baisse des cotisations employeurs et salariés compensée par une hausse de la TVA et de la CSG. Pour elle, l’objectif principal est la compétitivité. Elle estime qu’il « faut une compétitivité équitable. C'est pourquoi nous préconisons à la fois une baisse des cotisations employeurs et une baisse des cotisations employés, j'insiste, il faut les deux en même temps ».

Selon elle, le but de ce mouvement serait de « redonner à la fois des marges de manœuvre aux entreprises et du pouvoir d'achat net aux salariés ».

Elle a également demandé de laisser aux entreprises « la liberté d’agir », de faire des investissements ou des embauches.

Source : Le Monde, le 12 janvier 2012.