Accueil » Procédure Judiciaire » Procédure Commerciale » Actualités

Actualité Procédure Commerciale

Evolution des modes alternatifs de résolution des litiges

Par - Modifié le 03-05-2016

Evolution des modes alternatifs de résolution des litiges juritravail

Afin de simplifier l'accès au droit et de raccourcir les temps de procédure, le Ministère de la Justice tend à développer la résolution amiable des conflits. Ainsi, dans cette perspective, l'Etat met à jour les conditions de mise en oeuvre de la conciliation et précise les conditions d'homologation du constat d'accord.

Dans le cadre de la réforme de la justice du XXIème siècle, la volonté affichée du Ministère de la justice est le développement des modes alternatifs de résolution des litiges. Dans cette perspective et afin de simplifier leur accès et leur mise en oeuvre, le décret n°2016-514 du 26 avril 2016 relatif à l'organisation judiciaire, aux modes alternatifs de résolution des litiges et à la déontologie des juges consulaires a apporté de nouvelles modifications et quelques précisions en matière :

  • d'organisation de la justice (fonctionnement interne des juridictions, Conseil national de l'aide aux victimes…) ;
  • de responsabilité des personnels de justice (greffiers…) ;
  • de déontologie des juges consulaires ;
  • de modes alternatifs de résolution des litiges.

Concernant la résolution amiable des litiges, ce décret, publié au Journal officiel le 28 avril 2016, vient mettre à jour les conditions de mise en oeuvre de la conciliation. Le juge peut déléguer sa mission de conciliation à un conciliateur désigné par lui (1). Si le juge définit la durée de sa mission, elle ne pouvait excéder 2 mois. De par la publication au Journal officiel de ce décret, la durée initiale est aujourd'hui de 3 mois. De plus, la mission peut être renouvelée une fois pour la même durée dès lors que le conciliateur en fait la demande (2).

Encore, ledit décret vient préciser les conditions d'homologation par le juge du constat d'accord établi par le médiateur et celui établi par le conciliateur (3). Ainsi, les parties peuvent soumettre à tout moment le constat d'accord à l'homologation du juge. Ce dernier peut alors statuer sur la requête sans débat. Cette possibilité est alors laissée à sa libre appréciation.

Enfin, la mission et les obligations du conciliateur de justice sont précisées puisqu'un Titre V est créé (4). De fait, il est clairement affirmé que le conciliateur doit rechercher le règlement amiable du litige qui lui est présenté. Surtout, la mise en oeuvre de sa mission est strictement encadrée dans la mesure où il lui est désormais fait obligation de présenter un rapport d'activité, qui pourra être rendu public.

(1) Article 129-2 du Code de procédure civile
(2) Article 18 du décret n°2016-514 du 26 avril 2016 relatif à l'organisation judiciaire, aux modes alternatifs de résolution des litiges et à la déontologie des juges consulaires
(3) Articles 19 et 20 du décret n°2016-514 du 26 avril 2016 relatif à l'organisation judiciaire, aux modes alternatifs de résolution des litiges et à la déontologie des juges consulaires
(4) Article 21 du décret n°2016-514 du 26 avril 2016 relatif à l'organisation judiciaire, aux modes alternatifs de résolution des litiges et à la déontologie des juges consulaires

Vous avez besoin d'un conseil d'avocat pour Procédure Commerciale ?

3 avocats vous proposent, sous 48h, un RDV en cabinet

Envoyer votre demande

Commenter cet article




Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet

Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

Ne passez pas à coté de l'actualité juridique

Recevez gratuitement notre Newsletter !

Toutes les nouveautés juridiques décryptées par notre équipe de juristes et d'avocats, rédigées en langage simple dans tous les domaines de droits !

Personnalisez votre Newsletter :

Simplicité et transparence avec Juritravail en savoir plus

Nous ne commercialisons pas vos adresses emails à un tiers. Nous conservons vos informations personnelles uniquement pour vous adresser des contenus et services que vous avez demandés et qui vous intéressent. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment depuis les mails que vous allez recevoir.

Votre inscription a bien été prise en compte !

Vous recevrez bientôt des nouvelles de nous par email.

Pour connaitre et exercer vos droits relatifs à l'utilisation de vos données, consultez notre  Charte sur la protection des données personnelles ou contactez-nous à l'adresse suivante : dpo@juritravail.com.

Publicité



30 000 professionnels MyBestPro disponibles sur :


© 2003 - 2019 JuriTravail tous droits réservés