Covid-19 : Chaque jour, nos équipes vous informent via des News, des Dossiers ou par téléphone !

S'informer x

Accueil » Droit des Employeurs - Droit Social » Droit du Travail & Droit Social » Licencier un salarié : procédure, coûts pour l'entreprise » Licenciement pour motif économique : zoom sur la procédure à suivre » Prononcer un licenciement économique » Actualités

L'avis des Juges Prononcer un licenciement économique

Les difficultés économiques de demain justifient les licenciements d'aujourd'hui.

Par - Modifié le 16-06-2006
L’arrêt du 11 janvier 2006 de la Cour de cassation « les pages jaunes » a affiné la manière dont les juges apprécient la légitimité des motifs d'un licenciement économique.

Avec cette décision, les licenciements économiques sont désormais envisageables pour prévenir des difficultés économiques liées à des évolutions technologiques, même lorsque l’entreprise est en bonne santé financière au moment de la restructuration.

On attendait dès lors, avec une certaine impatience, la décision de la haute juridiction qui viendrait confirmer ou abandonner cette nouvelle lecture du licenciement économique.

L’arrêt du 31 mai 2006 nous apporte ces précisions.

La cour réaffirme la solution innovante auparavant esquissée, « une réorganisation de l’entreprise ne constitue un motif de licenciement que si elle est effectuée pour sauvegarder la compétitivité de l’entreprise ou du secteur d’activité du groupe dont elle relève, en prévenant des difficultés économiques à venir et leurs conséquences sur l’emploi. »

Même si en l'espèce l’entreprise n’a pas caractérisé l’existence d’une menace pesant sur la compétitivité du secteur d’activité de l’entreprise, cet arrêt est riche d’enseignement ; non seulement il confirme le virage pris par la Cour de cassation qui légitime désormais les licenciements économiques préventifs de difficultés économiques futures, mais, il élargit également cette solution à la sauvegarde de la compétitivité de l’entreprise alors que l’arrêt précédent se limitait aux évolutions technologiques engendrées notamment par l’informatique.

Sans aucun doute, les licenciements économiques pour anticiper des difficultés économiques futures sont davantages autorisés aux yeux de la Cour de cassation.

Article L 321-1 du Code du travail. Arrêt de la chambre sociale de la Cour de cassation du 31 mai 2006, N° 04-47.376

Pour aller plus loin


Vous avez des questions sur le sujet Prononcer un licenciement économique ?

Posez-la à un expert Juritravail et obtenez une réponse sous 48h

Vous êtes...

  •  
  •  
  •  
  •  

Commenter cet article




Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet

Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

Ne passez pas à coté de l'actualité juridique

Recevez gratuitement notre Newsletter !

Toutes les nouveautés juridiques décryptées par nos équipes, rédigées en langage simple dans tous les domaines de droits !

Personnalisez votre Newsletter :

Simplicité et transparence avec Juritravail en savoir plus

Nous ne commercialisons pas vos adresses emails à un tiers. Nous conservons vos informations personnelles uniquement pour vous adresser des contenus et services que vous avez demandés et qui vous intéressent. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment depuis les mails que vous allez recevoir.

Votre inscription a bien été prise en compte !

Vous recevrez bientôt des nouvelles de nous par email.

Pour connaitre et exercer vos droits relatifs à l'utilisation de vos données, consultez notre  Charte sur la protection des données personnelles ou contactez-nous à l'adresse suivante : dpo@juritravail.com.

Publicité


© 2003 - 2020 JuriTravail tous droits réservés