Covid-19 : Chaque jour, nos équipes vous informent via des News, des Dossiers ou par téléphone !

S'informer x

Accueil » Droit Représentant du Personnel : CSE, CE, DP, Syndicat, CHSCT » Délégué Syndical (DS) » Les attributions du DS » Protocole d'accord préélectoral » Actualités

Brève Protocole d'accord préélectoral

Compétitivité et négociation

Par - Modifié le 21-05-2013

Après l'accord de compétitivité du constructeur Renault, c'est au tour de PSA d'envisager l'ouverture de négociations sur ce thème.

En effet, le constructeur automobile PSA Peugeot Citroën souhaite engager, d'ici juin, des négociations sur sa compétitivité en France.

Philippe Dorge, Directeur des Ressources Humaines (DRH) de PSA, a déclaré aux journalistes qu'il "confirme que dans les semaines prochaines, on aura l'occasion de se voir sur notre sujet (...) d'un nouveau contrat social avec les salariés pour redresser l'entreprise PSA".

L'ouverture d'une telle négociation fait donc suite au récent conflit social qu'a connu le constructeur. Les équipementiers automobiles doivent actuellement faire face à des surcapacités chroniques compte tenu du marché européen du moment, qui ne leur est pas favorable.

Une des solutions serait donc d'adapter la production à la demande. Ce principe a été mis en place depuis de nombreuses années en Allemagne, ce qui leur a permis de sortir plus forts de la crise.

Toutefois, ce type d'accord est basé sur du "donnant-donnant", des concessions vont devoir être fournies tant par le constructeur que par les salariés. Des engagements sur la production et les investissements en contrepartie de concessions sur les salaires et le temps de travail devront certainement être pris.

Guy Maugis (Président de Bosch France, qui a conclu récemment un accord de flexibilité) observe que "vous ne pouvez pas demander un effort à des salariés si vous n'avez pas en face quelque chose à mettre"

PSA espère parvenir à un accord pour l'automne 2013. L'accord devrait couvrir la totalité des sites du territoire français.

"Info-plus" Sauvegarde de la compétitivité

Lorsqu'une entreprise souhaite relancer sa compétitivité elle peut décider d'emprunter la voie négociée et conclure avec les partenaires sociaux un accord de compétitivité ou prendre des mesures unilatérales de licenciement, afin de réorganiser l'entreprise.

  • un accord de compétitivité permet de trouver un équilibre entre flexibilité de l'emploi et sécurité du marché du travail. Il répond à un souci de traiter conjointement enjeux économiques et emploi ;
  • la réorganisation nécessaire à la sauvegarde de la compétitivité peut justifier des licenciements économiques.

Sources : Le Point et Le Figaro, 19 mai 2013

Notre dossier

Vous avez des questions sur le sujet Protocole d'accord préélectoral ?

Posez-la à un expert Juritravail et obtenez une réponse sous 48h

Vous êtes...

  •  
  •  
  •  
  •  

Commenter cet article




Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet

Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

Ne passez pas à côté de l'actualité juridique

Recevez gratuitement notre Newsletter !

Toutes les nouveautés juridiques décryptées par nos équipes, rédigées en langage simple dans tous les domaines de droits !

Personnalisez votre Newsletter :

Simplicité et transparence avec Juritravail en savoir plus

Nous ne commercialisons pas vos adresses emails à un tiers. Nous conservons vos informations personnelles uniquement pour vous adresser des contenus et services que vous avez demandés et qui vous intéressent. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment depuis les mails que vous allez recevoir.

Votre inscription a bien été prise en compte !

Vous recevrez bientôt des nouvelles de nous par email.

Pour connaitre et exercer vos droits relatifs à l'utilisation de vos données, consultez notre  Charte sur la protection des données personnelles ou contactez-nous à l'adresse suivante : dpo@juritravail.com.

Publicité