Covid-19 : Chaque jour, nos équipes vous informent via des News, des Dossiers ou par téléphone !

S'informer x

Accueil » Droit Représentant du Personnel : CSE, CE, DP, Syndicat, CHSCT » Délégué Syndical (DS) » Les attributions du DS » Protocole d'accord préélectoral » Actualités

Brève Protocole d'accord préélectoral

Compressions d'effectifs successives chez un constructeur automobile

Par - Modifié le 27-05-2013

Une réunion entre la Direction de PSA, les syndicats et l'État s'est tenue le 24 mai 2013 concernant l'avenir du site PSA basé à Rennes.

1.400 suppressions d'emplois sont prévues sur ce site et certains en redoutent même la fermeture pure et simple. Le site comprend 5.500 salariés, ce qui représenterait donc une compression d'effectifs d'environ 25%.

Selon la CFDT, cette réunion, qui devait être l'occasion de faire un point sur l'état d'avancement du dossier de réindustrialisation du site breton s'est révélée "très décevante". D'après ce syndicat, le seul projet acté est celui avec la SNCF consistant en la rénovation de rames TGV, qui pourrait aboutir à 80 postes en contrat de détachement. Toujours selon la CFDT, deux projets sont en cours de finalisation. A savoir, un projet de centrale béton qui pourrait concerner 15 à 35 emplois et celui d'un centre de traitement de déchets industriels, qui pourrait concerner 45 emplois. Six autres projets seraient à l'étude.

Mi-mars, Denis Martin, Directeur industriel de PSA, déclarait que "à Rennes, nous proposons 1.800 solutions, dont 400 en interne dans le groupe, 800 à travers la réindustrialisation du site, 600 via le cabinet Sodie.

La CFDT déplore, qu'à l'heure actuelle "c'est zéro contrat CDI de proposé aux salariés".

Ainsi, au total, ce sont 11.214 suppressions de postes qui sont envisagées en global par le constructeur automobile entre mai 2012 et mi 2014.

Rappelons qu'en 2014, est prévue la fermeture du site d'Aulnay. Le constructeur automobile a soumis, le 22 mai 2013, au comité central d'entreprise (CCE), le projet de fermeture de son site de Meudon-la-Forêt.

Concernant le site d'Aulnay, il fonctionnera, à compter du 10 juin 2013, avec une seule équipe contre deux à l'heure actuelle. Depuis le 8 avril, l'usine fonctionnait avec deux équipes alternantes qui travaillaient uniquement les matins (une semaine de travail suivie d'une semaine de chômage partiel). A compter du 10 juin, les salariés travailleront le matin, en une seule équipe, et de ce fait, sans période de chômage partiel.

3.400 salariés travaillaient sur ce site en juillet 2012. Selon la Direction, il reste "moins de 2.000" salariés à Aulnay.

Afin de faire face à ces difficultés, PSA souhaite parvenir à un accord de compétitivité pour l'automne 2013.

"Info-plus" Le travail en équipes successives

Le travail en équipes successives alternantes, également appelé "travail posté" consiste en tout mode d'organisation du travail en équipe selon lequel des salariés sont occupés successivement sur les mêmes postes de travail, selon un certain rythme, y compris rotatif, de type continu ou discontinu, entraînant pour les travailleurs la nécessité d'accomplir un travail à des heures différentes sur une période donnée de jours ou de semaines.

A ce titre, les organisations de travail en équipes successives alternantes auxquelles les entreprises ont le plus recours sont les 3x8 et les 2x8 (et 2x12 si un accord de branche l'autorise).

Par exemple, concernant les 3x8 le travail peut être réparti comme suit : une équipe du matin (5h-13h), une équipe du soir (13h-21h) et une équipe de nuit (21h-5h). Les salariés qui sont "du matin" pourront passer "du soir" le mois ou la semaine suivante, puis "de nuit".

Source : La Tribune, 25 mai 2013

Notre dossier

Vous avez des questions sur le sujet Protocole d'accord préélectoral ?

Bénéficiez d'un accompagnement juridique au quotidien : nos juristes et experts répondent à vos questions

Vous êtes...

  •  
  •  
  •  
  •  

Commenter cet article




Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet

Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

Ne passez pas à côté de l'actualité juridique

Recevez gratuitement notre Newsletter !

Toutes les nouveautés juridiques décryptées par nos équipes, rédigées en langage simple dans tous les domaines de droits !

Personnalisez votre Newsletter :

Simplicité et transparence avec Juritravail en savoir plus

Nous ne commercialisons pas vos adresses emails à un tiers. Nous conservons vos informations personnelles uniquement pour vous adresser des contenus et services que vous avez demandés et qui vous intéressent. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment depuis les mails que vous allez recevoir.

Votre inscription a bien été prise en compte !

Vous recevrez bientôt des nouvelles de nous par email.

Pour connaitre et exercer vos droits relatifs à l'utilisation de vos données, consultez notre  Charte sur la protection des données personnelles ou contactez-nous à l'adresse suivante : dpo@juritravail.com.

Publicité