Accueil » Droit Représentant du Personnel : CSE, CE, DP, Syndicat, CHSCT » Délégué Syndical (DS) » Les moyens du délégué syndical » Publications et tracts syndicaux » Actualités

Brève Publications et tracts syndicaux

Accord collectif pour le maintien de 1.000 emplois

Par - Modifié le 27-05-2013

Le constructeur automobile Ford s'est engagé à maintenir 1.000 emplois durant 5 ans.

En effet, à l'issue d'une réunion entre la Direction de Ford, les collectivités locales et les syndicats, un accord à été signé le 24 mai 2013, mettant ainsi fin à cinq années plutôt turbulentes.

Aux termes de cet accord, le site basé à Blanquefort, en Gironde, devrait assurer l'emploi d'un millier de salariés sur une période de 5 ans.

En contrepartie de cet engagement, les collectivités locales et l'Etat apporteront une somme d'au moins 12,5 millions d'euros.

Il y a cinq ans, les salariés travaillant sur ce site étaient 1.600. Ils ne sont plus que 300. En effet, 900 autres sont frappés par des mesures de chômage partiel.

Toutefois, afin de démarrer la production d'une nouvelle boîte de vitesses en juillet 2013, le site s'est équipé de nouvelles machines et s'est engagé à investir 125 millions d'euros.

Symboliquement, le Vice-Président de Ford Europe, Jeff Wood, qui était présent à cette réunion, a annoncé que le logo de la marque serait de nouveau apposé sur le site. Ce geste était réclamé par les syndicats depuis 2009.

Philippe Poutou, délégué CGT de Blanquefort (candidat à la présidentielle 2012 du Nouveau Parti Anticapitaliste), s'est dit "satisfait". Il a notamment déclaré "c'est forcément une journée importante et positive". Il a toutefois souligné que les syndicats resteront "vigilants" car ils considèrent que les projets annoncés par Ford ne permettraient de pérenniser que 800 emplois.

"Info-plus" Le chômage partiel

Lorsqu'une entreprise réduit son activité au-dessous de l'horaire légal ou arrête momentanément tout ou partie de son activité et qu'elle n'entend pas rompre les contrats de travail qui la lient à ses salariés, elle peut avoir recours au chômage partiel également appelé "chômage technique".

Le système d'indemnisation du chômage partiel permet de gérer une baisse d'activité ponctuelle, limitée dans le temps et ayant pour cadre l'année civile.

Les salariés bénéficient à ce titre d'une allocation spécifique.

Source : Le Parisien et Le Figaro 24 mai 2013

Notre dossier

Vous avez des questions sur le sujet Publications et tracts syndicaux ?

Bénéficiez d'un accompagnement juridique au quotidien : nos juristes et experts répondent à vos questions

Vous êtes...

  •  
  •  
  •  
  •  

Commenter cet article




Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet

Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

Ne passez pas à coté de l'actualité juridique

Recevez gratuitement notre Newsletter !

Toutes les nouveautés juridiques décryptées par notre équipe de juristes et d'avocats, rédigées en langage simple dans tous les domaines de droits !

Personnalisez votre Newsletter :

Simplicité et transparence avec Juritravail en savoir plus

Nous ne commercialisons pas vos adresses emails à un tiers. Nous conservons vos informations personnelles uniquement pour vous adresser des contenus et services que vous avez demandés et qui vous intéressent. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment depuis les mails que vous allez recevoir.

Votre inscription a bien été prise en compte !

Vous recevrez bientôt des nouvelles de nous par email.

Pour connaitre et exercer vos droits relatifs à l'utilisation de vos données, consultez notre  Charte sur la protection des données personnelles ou contactez-nous à l'adresse suivante : dpo@juritravail.com.

Publicité



30 000 professionnels MyBestPro disponibles sur :


© 2003 - 2019 JuriTravail tous droits réservés