Aux termes d'un arrêt de la Chambre commerciale de la Cour de Cassation en date du 26 mai 2010, la Cour a précisé que le retard avec lequel une banque exécute un ordre de virement, n'engage sa responsabilité que s'il cause un préjudice.

Dans le cas d'espèce, une Société avait acheté une machine et le contrat prévoyait le paiement d'un acompte de 70 % du prix, par virement. La Société a bien donné l'ordre de virement à sa banque, mais la banque a tardé a exécuté cette ordre, sur le compte provisionné de la Société.

La Société prétendait que ce retard dans l'exécution du virement avait entraîné le retard de l'expédition du matériel et la résiliation du contrat par aux termes duquel la Société l'avait revendu à un tiers.

La Cour a considéré que la preuve d'un tel lien de cause à effet entre le retard dans l'exécution du virement et la résiliation du contrat de revente n'était pas établie et que la responsabilité de la banque ne pouvait donc être retenue.

Source

À propos de l’auteur

Commenter cet article

Pour commenter cet actualité, veuillez vous connecter.

Votre message a bien été enregistré.
Vous ne pouvez pas ajouter un nouveau commentaire. Un intervalle de 30 minutes est nécessaire entre chaque commentaire pour éviter les spams.

Les informations recueillies sur ce formulaire sont destinées à Juritravail aux fins de traitement de votre demande et la réception d'information juridique par email. Elles font l’objet d’un traitement informatique destiné au service marketing de Juritravail.

Pour connaître et exercer vos droits, notamment de retrait de consentement à l'utilisation de vos Données, veuillez consulter notre Charte de protection des Données Personnelles et nous contacter à l'adresse suivante : [email protected].

loader Juritravail