Covid-19 : Chaque jour, nos équipes vous informent via des News, des Dossiers ou par téléphone !

S'informer x

Accueil » Droit des Employeurs - Droit Social » Droit du Travail & Droit Social » Embaucher un Salarié » DPAE Déclaration préalable à l'embauche (ex-DUE) : quelles formalités ? » Actualités

Brève DPAE Déclaration préalable à l'embauche (ex-DUE) : quelles formalités ?

Vers la promotion des métiers porteurs d’emplois

Par - Modifié le 13-05-2014

Vers la promotion des métiers porteurs d’emplois Juritravail

Le pacte de responsabilité fixant l'objectif d'un juste équilibre entre les créations d'emplois et l'allégement des contraintes fiscales et sociales pesant sur les entreprises continue de faire des échos.

Le Medef, présidé par Pierre Gattaz, a choisi de s'attaquer aux métiers délaissés mais pour lesquels il existe un véritable besoin pour les entreprises créatrices d'emplois. Ainsi la stratégie de promotion de l'emploi consiste dans l'engagement de 4 millions d'euros dans le but de valoriser des métiers "où il y a du travail mais pas assez de candidats". Comme les métiers de soudeurs ou de chaudronnier, ce sont 115 métiers qui sont visées par cette mesure. La valorisation de ces corps de métiers mal aimés ou ignorés interviendra dans le cadre d'une campagne de communication audiovisuelle nommée "Beau Travail". Pour soutenir cette initiative, 120 Medef territoriaux et 79 fédérations professionnelles se sont mobilisées.

Le patron des patrons résiste lorsque la question de l'établissement d'un bilan sur le chiffre des créations d'emplois conçues comme étant la contrepartie du pacte de responsabilité lui est posée. Pierre Gattaz explique, sur ce point, que "les entreprises, comme leurs représentants, ne peuvent pas s'engager sur des chiffres de création d'emplois". Il souligne néanmoins qu'une réunion prochaine succédant à celle qui avait été organisée le 15 avril dernier, doit se tenir entre les fédérations.

Lors de son interview, usant d'un ton familier, il attirait l'attention en faisant remarquer que les membres de l'exécutif avaient compris que "les patrons ne sont pas des salopards" !

Pour l'heure le message est clair, l'engagement du patronat tient dans la promotion de l'emploi et non pas dans celui de la création d'emplois. L'objectif d'une création d'un million d'emploi d'ici 5 ans sera favorisé par le Pacte mais, pour le président du Medef, d'autres obstacles doivent être éliminés pour tendre vers le respect de l'objectif fixé. Ainsi certaines pistes, telles que l'ouverture des commerces le weekend et la nuit et le travail volontaire doivent être privilégiées, pour l'effet positif sur l'emploi qu'elles recèlent (création de 30.000 à 40.000 emplois).

"Info-plus" Comment recruter ?

Pour rechercher un candidat, l'employeur peut utiliser de multiples sources de recrutement et combiner différentes techniques pour toucher un public plus large.

Ainsi, l'employeur peut utilement s'adresser à Pôle emploi, entrer en relation avec des cabinets spécialisés dans les recrutements, ou encore faire appel à des agences de travail temporaire en cas de besoin plus ponctuel de main d'œuvre.

Les candidatures spontanées ne doivent pas non plus être négligées mais étudiées avec l'attention qui s'impose. Les réseaux que constituent les associations d'anciens élèves, réseaux sociaux, sites internet de l'entreprise, salons ou forums doivent aussi être exploités. Le mécanisme de cooptation est aussi un mode d'approche qui peut s'avérer efficace puisqu'il peut permettre de s'appuyer sur un contact intermédiaire connu et "garant" du candidat présenté. En d'autres termes, il s'agit de profiter du réseau professionnel des collaborateurs de l'entreprise.

Des pratiques d'approches directes existent mais ce type de mise en relation ne doit pas léser les droits d'un tiers : le débauchage matérialisé par des actes de concurrence déloyale est interdit.

Notre dossier

Sources : La Tribune et Le Parisien, le 13 mai 2014

Pour aller plus loin


Vous avez besoin d'un conseil d'avocat pour DPAE Déclaration préalable à l'embauche (ex-DUE) : quelles formalités ? ?

3 avocats vous proposent, sous 48h, un RDV en cabinet

Envoyer votre demande

Commenter cet article




Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet

Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

Ne passez pas à côté de l'actualité juridique

Recevez gratuitement notre Newsletter !

Toutes les nouveautés juridiques décryptées par nos équipes, rédigées en langage simple dans tous les domaines de droits !

Personnalisez votre Newsletter :

Simplicité et transparence avec Juritravail en savoir plus

Nous ne commercialisons pas vos adresses emails à un tiers. Nous conservons vos informations personnelles uniquement pour vous adresser des contenus et services que vous avez demandés et qui vous intéressent. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment depuis les mails que vous allez recevoir.

Votre inscription a bien été prise en compte !

Vous recevrez bientôt des nouvelles de nous par email.

Pour connaitre et exercer vos droits relatifs à l'utilisation de vos données, consultez notre  Charte sur la protection des données personnelles ou contactez-nous à l'adresse suivante : dpo@juritravail.com.

Publicité