Vous êtes dirigeant d’entreprise et vous envisager de procéder vous-même au recrutement d’un employé. Voici ci-dessous une liste de questions à éviter pour faire un bon entretien de recrutement.

Vous devez avant tout garder en tête que les informations demandées lors d’un entretien d’embauche doivent présenter un lien direct et nécessaire avec l’emploi proposé ou avec l’évaluation des aptitudes professionnelles (Article L 1221-6 du Code du Travail). 

Voici une liste type des questions à éviter lors d’un entretien d’embauche : 

La situation familiale

  • Exemples : Etes-vous marié(e) ? Avez-vous des enfants ? Quel âge ont vos enfants ? Envisagez-vous d’avoir des enfants prochainement ? Votre conjoint exerce-t-il une activité ? Percevez-vous des prestations sociales ?

Il convient toutefois de noter qu’une question en lien avec la situation familiale peut comporter un lien avec la mission proposée (emploi à risque pour la santé des femmes enceintes par exemple). Cependant, l’employeur doit attendre les résultats de la visite médicale afin de savoir si le candidat est susceptible d’exercer la fonction proposée ou pas.

La santé

  • Exemples : Avez-vous des problèmes de santé ? Etes-vous atteint d’une maladie ? Etes-vous séropositif ?
Le recruteur peut exiger un certificat ou une visite médicale afin de déterminer si la personne est apte à exercer la fonction proposée. Le dossier médical ne peut cependant pas être transmis au recruteur puisque son contenu est couvert par le secret médical. 

L’apparence physique

  • Exemples : Quel poids faites-vous ? Quelle est votre taille ?

L’apparence physique peut être déterminante dans certains métiers comme celui des mannequins et des hôtesses de l’air. Dans ce cas uniquement, les questions peuvent sembler pertinentes.

 La sexualité 

  • Exemples : Quelle est votre orientation sexuelle ? et questions afférentes : Etes-vous homosexuel/lesbienne/transsexuel etc. ?

Les origines

  • Exemples : D’où venez-vous ? Quelle est votre nationalité/pays d’origine ?

La religion

  • Exemples : De quelle confession êtes-vous ? Etes-vous pratiquant ? Mangez-vous de tout ? La pratique de votre religion influence-t-elle votre rythme de travail ?

Il n’est pas possible d’interdire aux candidats l’exercice d’une religion mais il possible d’intégrer le principe de neutralité au sein du règlement intérieur de l’entreprise.

Les opinions politiques

  • Exemples : Que pensez-vous du débat sur le voile ? Etes-vous d’accord avec la politique menée par le président ?

Le syndicalisme

  • Exemples : Etes-vous syndiqué ? Avez-vous un mandat d’élu ?

Le casier judiciaire

  • Exemples : Avez-vous eu des démêlés avec la justice ?

Le casier judiciaire peut être demandé lorsque la nature du poste le rend nécessaire (par exemple pour un poste de vigile).

 

Vous l’avez compris, il est préférable de laisser un professionnel se charger du recrutement ou alors de se faire conseiller en amont par un cabinet d’avocats en droit du travail.

Notre cabinet est à votre disposition à Nice pour vous assister pour toute question en droit du travail.