On constate de plus en plus de redressements fiscaux dans le cadre des investissements locatifs.

En effet, lorsque le bien n'a pas été loué pour plus de douze mois ou qu'il a été vendu avant la période des 9 ans ou alors que le loyer pratiqué ne correspond pas aux seuils fixés par décret, l'administration fiscale est susceptible de procéder à un redressement fiscal.

Dans un premier temps, vous allez recevoir une demande de renseignements à laquelle il convient de répondre scrupuleusement.

Dans un second temps, en fonction des éléments fournis vous recevrez une proposition de rectification sur laquelle il est possible de faire des observations.

Dans un troisième temps, vous recevrez un avis vous faisant part des sanctions fiscales envisagées sur lequel il est également possible de faire des observations.

Dès le début de la procédure, il est vivement conseillé de prendre un avocat afin de vous assister dans vos démarches auprès de l'administration fiscale, ce qui vous permettra très certainement de faire diminuer le montant des pénalités mises à votre charge.

 

Par Me Ramond

Source

À propos de l’auteur

Commenter cet article

Pour commenter cet actualité, veuillez vous connecter.

Votre message a bien été enregistré.
Vous ne pouvez pas ajouter un nouveau commentaire. Un intervalle de 30 minutes est nécessaire entre chaque commentaire pour éviter les spams.

Les informations recueillies sur ce formulaire sont destinées à Juritravail aux fins de traitement de votre demande et la réception d'information juridique par email. Elles font l’objet d’un traitement informatique destiné au service marketing de Juritravail.

Pour connaître et exercer vos droits, notamment de retrait de consentement à l'utilisation de vos Données, veuillez consulter notre Charte de protection des Données Personnelles et nous contacter à l'adresse suivante : [email protected].

loader Juritravail