Accueil » Droit du Travail Salarié » Retraite, préretraite » La réforme des retraites en 15 questions » Actualités

Actualité La réforme des retraites en 15 questions

A quel âge partirons-nous réellement à la retraite ?

Par - Modifié le 23-12-2013

La loi réformant le système de retraites français a été définitivement adoptée, mercredi 18 décembre 2013, marquant ainsi un allongement de la durée de cotisations requise pour l'obtention d'une retraite à taux plein.

La réforme ne reporte pas l'âge légal de départ à la retraite qui varie en fonction de la date de naissance du salarié concerné.

Même si l'âge légal n'est pas remis en cause, les français vont devoir travailler plus longtemps, et ce, en raison de l'allongement de la durée d'assurance requise pour obtenir une retraite à taux plein.

La durée d'assurance nécessaire pour obtenir une retraite à taux plein à partir de 2020, augmentera d'un trimestre par an pour atteindre 43 ans en 2035.

Rappelons que la réforme, vivement critiquée, mise en place par François Fillon, prévoit une durée des cotisations de 41 ans et demi. Les générations nées à compter de 1973 devront donc cotiser encore une année et demie de plus.

Année de naissance

Nombre de trimestres devant être cotisés

1958- 1959 - 1960

41 ans et 3 trimestres

1961- 1962 - 1963

42 ans (soit 168 trimestres)

1964 - 1965 - 1966

42 ans et 1 trimestre

1967 - 1968 - 1969

42 ans et 2 trimestres

1970 - 1971 - 1972

42 ans et 3 trimestres

1973 et les générations suivantes

au moins 43 ans (soit 172 trimestres)
(contre 166 trimestres depuis la réforme de 2012, et 165 trimestres depuis 2010)

Cela signifie que le salarié né en 1980, qui aura fait 5 années d'étude au-delà du bac et qui a commencé à travailler à l'âge de 24 ans ne pourra pas partir à la retraite avant ses 67 ans car il devra cotiser 43 ans.

L'âge légal n'étant pas impacté, ce salarié aura tout de même la possibilité de demander son départ en retraite à 62 ans, mais il ne pourra pas bénéficier du taux plein. Sa pension sera donc minorée par des malus correspondant à chaque année de cotisations manquantes.

Pour partir à la retraite à 62 ans à taux plein, la génération 1973 et les suivantes devront avoir débuté leur carrière à 19 ans et n'avoir connu aucune interruption de celle-ci. Ce qui ne constitue pas la majorité des cas, loin s'en faut !

Allonger la durée de cotisation revient donc indéniablement à repousser l'âge où le salarié part vraiment à la retraite, et ce, même en ne touchant pas à l'âge légal de départ !!

Référence : Article 2 du projet de loi garantissant l'avenir et la justice du système de retraites

Vous avez besoin d'un conseil d'avocat pour La réforme des retraites en 15 questions ?

3 avocats vous proposent, sous 48h, un RDV en cabinet

Envoyer votre demande

Commenter cet article




Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet

Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

Ne passez pas à coté de l'actualité juridique

Recevez gratuitement notre Newsletter !

Toutes les nouveautés juridiques décryptées par nos équipes, rédigées en langage simple dans tous les domaines de droits !

Personnalisez votre Newsletter :

Simplicité et transparence avec Juritravail en savoir plus

Nous ne commercialisons pas vos adresses emails à un tiers. Nous conservons vos informations personnelles uniquement pour vous adresser des contenus et services que vous avez demandés et qui vous intéressent. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment depuis les mails que vous allez recevoir.

Votre inscription a bien été prise en compte !

Vous recevrez bientôt des nouvelles de nous par email.

Pour connaitre et exercer vos droits relatifs à l'utilisation de vos données, consultez notre  Charte sur la protection des données personnelles ou contactez-nous à l'adresse suivante : dpo@juritravail.com.

Publicité



© 2003 - 2020 JuriTravail tous droits réservés