Covid-19 : Chaque jour, nos équipes vous informent via des News, des Dossiers ou par téléphone !

S'informer x

Accueil » Droit du Travail Salarié » Retraite, préretraite » La réforme des retraites en 15 questions » Actualités

Brève La réforme des retraites en 15 questions

Nouvelle réforme des retraites en perspective

Par - Modifié le 20-12-2012

Pierre Moscovici, le ministre de l’Economie et des finances, vient d’affirmer qu’une réforme des retraites serait prochainement mise en place par le Gouvernement, surement mi-mars 2013.

Il a indiqué qu’il voulait prendre en compte des critères financiers et fondamentaux comme la pénibilité ou les carrières interrompues. Il a précisé qu’elle ne reposerait pas sur le même principe que celle mise en place par le gouvernement Fillon.

Le ministre de l’Economie a laissé sous-entendre qu’il y aurait une hausse des cotisations mais pas de recul de l’âge de départ à la retraite. Le Medef a déjà annoncé qu’il y était opposé.

Le Conseil d’orientation des retraites préconise plusieurs pistes pour redresser les comptes des régimes de retraite : une augmentation de 1,1 % des prélèvements, une baisse de 5 % du rapport entre la pension moyenne et le revenu moyen, un recul de six mois supplémentaires de l’âge effecitf de départ à la retraite.

Le déficit des régimes de retraite qui atteignait déjà 14 milliards en 2011, atteindra 18, 8 milliards d’euros en 2017. La réforme des retraites  du précédent gouvernement  avait relevé l’âge minimum de départ en retraite à 62 ans.

« Info-plus » La procédure de mise à la retraite

L’employeur qui veut mettre à la retraite un salarié âgé de 65 ans à 69 ans doit l’interroger par écrit dans un délai de trois mois avant son anniversaire, sur son intention de quitter volontairement l’entreprise.

Si le salarié donne son accord, il peut être mis à la retraite. En cas de refus signifié par le salarié dans un délai d’un mois, l’employeur ne peut pas mettre à la retraite le salarié pendant l’année qui suit sa date d’anniversaire.

Cette procédure est applicable chaque année jusqu’aux 69 ans inclus du salarié (article L. 1237-5 et du Code du travail).

Et vous, pensez-vous qu’une hausse des prélèvements soit la  solution au déficit des régimes de retraite ?

 


Source : Le Figaro, le 19 décembre 2012

Vous avez besoin d'un conseil d'avocat pour La réforme des retraites en 15 questions ?

3 avocats vous proposent, sous 48h, un RDV en cabinet

Envoyer votre demande

Vos Réactions

  • rey62 - Membre Le 17-06-2013 à 08:21

    vous nous parler sans cesse des departs a la retraite de plus en plus recules,

    pour nous les ouvriers du prive

    en somme il nous faut etre presque mourant pour pouvoir partir la tete haute (dommage)

    et pourquoi ne pas parler de l'avenir de nos jeunes qui demandes du travail "pour certains malheureusement"

    afin d'avoir un vie active et liberer les parents du souci de leur avenir ?

Commenter cet article




Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet

Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

Ne passez pas à coté de l'actualité juridique

Recevez gratuitement notre Newsletter !

Toutes les nouveautés juridiques décryptées par nos équipes, rédigées en langage simple dans tous les domaines de droits !

Personnalisez votre Newsletter :

Simplicité et transparence avec Juritravail en savoir plus

Nous ne commercialisons pas vos adresses emails à un tiers. Nous conservons vos informations personnelles uniquement pour vous adresser des contenus et services que vous avez demandés et qui vous intéressent. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment depuis les mails que vous allez recevoir.

Votre inscription a bien été prise en compte !

Vous recevrez bientôt des nouvelles de nous par email.

Pour connaitre et exercer vos droits relatifs à l'utilisation de vos données, consultez notre  Charte sur la protection des données personnelles ou contactez-nous à l'adresse suivante : dpo@juritravail.com.

Publicité