Covid-19 : Chaque jour, nos équipes vous informent via des News, des Dossiers ou par téléphone !

S'informer x

Accueil » Droit des Employeurs - Droit Social » Droit du Travail & Droit Social » Mise en conformité » Affichage obligatoire » Règlement intérieur d'entreprise : comment le rédiger + modèle » Actualités

Actualité Règlement intérieur d'entreprise : comment le rédiger + modèle

Religion au travail : pas de liberté intégrale

Par - Modifié le 11-05-2010

Les députés examinent ce mardi une résolution sur le voile intégral. Le débat actuel sur le port de la burqa amène à s'interroger sur la place de la religion au travail. Comment la liberté religieuse peut-elle s'exprimer sur le lieu de travail ? Une femme peut-elle porter librement le voile dans son entreprise ?

La HALDE (Haute Autorité de Lutte contre les Discriminations et pour l'Egalité) a rendu le 6 avril 2009 une délibération sur ce point, rappelant que le principe reste celui de la liberté de religion et de convictions sur le lieu de travail. Elle précise que l'employeur peut cependant y apporter des restrictions, mais que celles-ci doivent être justifiées par la tâche à accomplir et proportionnées au but recherché (conformément à l'article L. 1121-1 du Code du travail).

Interdire le port du voile au travail ?


L'employeur peut insérer dans le règlement intérieur une disposition interdisant le port du voile. Mais cette clause doit être strictement justifiée par la nature du poste et des fonctions exercées. Il ne peut prévoir une interdiction générale et absolue.

La liberté de religion doit ainsi être conciliée avec les intérêts de l'entreprise.

Ainsi, le simple fait d'être au contact de la clientèle ne saurait justifier à lui seul l'interdiction du port du voile. Il faudra prouver le trouble causé à l'entreprise ;  par exemple que le port du voile par une vendeuse dans une boutique de mode porte atteinte à « l'image de marque » de l'entreprise (Cour d'appel de Saint-Denis de la Réunion, 9 septembre 1997).

En outre, il appartient à l'employeur de démontrer que l'atteinte portée au droit de manifester sa religion est fondée sur des éléments objectifs étrangers à toute discrimination (Cour d'appel de Paris, 19 juin 2003).

En invoquant leurs convictions religieuses, les salariés ne peuvent par ailleurs se soustraire à des règles de droit du travail.

Quelles sont les restrictions possibles à la liberté religieuse ?

L'employeur peut sanctionner les actes de prosélytisme pouvant porter atteinte à la bonne marche de l'entreprise.

Une restriction à la liberté de religion peut encore être apportée en considération d'impératifs de sécurité, de santé ou d'hygiène sanitaire (article L. 4122-1 du Code du travail).

Notre dossier

Vous avez besoin d'un conseil d'avocat pour Règlement intérieur d'entreprise : comment le rédiger + modèle ?

3 avocats vous proposent, sous 48h, un RDV en cabinet

Envoyer votre demande

Commenter cet article




Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet

Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

Ne passez pas à côté de l'actualité juridique

Recevez gratuitement notre Newsletter !

Toutes les nouveautés juridiques décryptées par nos équipes, rédigées en langage simple dans tous les domaines de droits !

Personnalisez votre Newsletter :

Simplicité et transparence avec Juritravail en savoir plus

Nous ne commercialisons pas vos adresses emails à un tiers. Nous conservons vos informations personnelles uniquement pour vous adresser des contenus et services que vous avez demandés et qui vous intéressent. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment depuis les mails que vous allez recevoir.

Votre inscription a bien été prise en compte !

Vous recevrez bientôt des nouvelles de nous par email.

Pour connaitre et exercer vos droits relatifs à l'utilisation de vos données, consultez notre  Charte sur la protection des données personnelles ou contactez-nous à l'adresse suivante : dpo@juritravail.com.

Publicité