Accueil » Droit Représentant du Personnel : CSE, CE, DP, Syndicat, CHSCT » Comité d'Entreprise (CE) » Le fonctionnement du CE » Consultation du CE » Règles de Consultation du CE » Actualités

Brève Règles de Consultation du CE

Travail du dimanche dans une grande surface : l’employeur tient tête aux syndicats

Par - Modifié le 03-07-2014

Travail du dimanche dans une grande surface : l’employeur tient tête aux syndicats Juritravail

Le directeur d'une grande surface de la Rochelle a annoncé son intention d'ouvrir les dimanches d'été, avec pour ce faire l'emploi de saisonniers. Mécontents,les syndicats grondent.

Alors qu'il y a plus d'un mois, le directeur du centre commercial avait laissé entendre aux syndicats qu'il n'ouvrirait finalement pas pendant les dimanches d'été, sa position semble avoir radicalement changé.

Le directeur a en effet annoncé à son équipe sa volonté d'ouvrir les deux derniers dimanches du mois de juillet et les deux premiers dimanches d'août, en faisant appel à des contrats à durée déterminée.

Pour justifier ces embauches, le directeur invoque la forte demande liée à l'arrivée des estivants.

Pour les représentants syndicaux, le directeur du magasin est passé en force, en organisant une réunion extraordinaire du comité d'entreprise, juste avec les suppléants des représentants du personnel, qui ne "sont pas au courant de tout". Toutefois, les syndicats présents au cours de la consultation (CGT, FO, CFE-CGC) ont tout de même voté contre.

L'ouverture du magasin quatre dimanches d'été pourrait rapporter 400.000 euros. Cependant, les syndicats n'excluent en aucun cas un mouvement social, avec un renfort de la part des responsables nationaux, mais aussi de salariés d'autres centres commerciaux de l'agglomération rochelaise, où l'ouverture dominicale est également évoquée.

"Info –plus" : l'information du comité d'entreprise en cas d'emploi de salariés en contrat à durée déterminée 

Le comité d'entreprise doit obligatoirement être consulté avant toute embauche d'un salarié en CDD lorsque le motif de recrutement invoqué est le départ définitif d'un salarié, qui précède la suppression de son poste de travail. Dans ce cas, le comité d'entreprise, ou à défaut, les délégués du personnel, doivent être consultés (article L1242-2 du Code du travail).

Par ailleurs, le comité peut,  lorsqu'il a connaissance de faits susceptibles de caractériser un recours abusif aux CDD et aux contrats de travail temporaires ou lorsqu'il constate un accroissement important du nombre de salariés embauchés sous ce type de contrats, saisir l'inspecteur du travail (article L2323-17 du Code du travail).

Source : Sud-ouest, le 1er juillet 2014

Vous avez des questions sur le sujet Règles de Consultation du CE ?

Bénéficiez d'un accompagnement juridique au quotidien : nos juristes et experts répondent à vos questions

Vous êtes...

  •  
  •  
  •  
  •  

Commenter cet article




Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet

Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

Ne passez pas à coté de l'actualité juridique

Recevez gratuitement notre Newsletter !

Toutes les nouveautés juridiques décryptées par nos équipes, rédigées en langage simple dans tous les domaines de droits !

Personnalisez votre Newsletter :

Simplicité et transparence avec Juritravail en savoir plus

Nous ne commercialisons pas vos adresses emails à un tiers. Nous conservons vos informations personnelles uniquement pour vous adresser des contenus et services que vous avez demandés et qui vous intéressent. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment depuis les mails que vous allez recevoir.

Votre inscription a bien été prise en compte !

Vous recevrez bientôt des nouvelles de nous par email.

Pour connaitre et exercer vos droits relatifs à l'utilisation de vos données, consultez notre  Charte sur la protection des données personnelles ou contactez-nous à l'adresse suivante : dpo@juritravail.com.

Publicité



© 2003 - 2020 JuriTravail tous droits réservés