Il n'existe pas d'achat immobilier "sans risque" surtout dans le cadre d'une opération de défiscalisation. Les pièges courants consistent à acheter trop cher (pour défiscaliser plus) dans des villes moyennes dont le marché locatif est saturé ou encore dans une résidence étudiante mal placée et trop chère. Il s'agit d'un achat immobilier et non d'un placement uniquement financier et "sans risque".

  • Risques fréquents et récurrents d'impayés de loyers (qui peuvent atteindre plusieurs années)
  • Tentatives de renégociation à la baisse du loyer par la société locataire de la résidence de tourisme
  • Moins-value sur la vente du bien, y compris après 10 ans (!)
  • Faillite de la société locataire de la résidence étudiante
  • Gros travaux à financer après une dizaine d'année, alors que les revenus locatifs sont faibles, car le marché locatif de la ville est saturé et sans perspectives de croissances.

N'hésitez à approfondir par une consultation par téléphone.

Par Me Bruno Axel TRAESCH

traesch-avocat.fr