Covid-19 : Chaque jour, nos équipes vous informent via des News, des Dossiers ou par téléphone !

S'informer x

Accueil » Droit du Travail Salarié » Chômage - Pôle Emploi » RSA RMA et Autres Allocations » Actualités

Actualité RSA RMA et Autres Allocations

Le Revenu de Solidarité Active (RSA)

Par - Modifié le 16-09-2008

Le 3 septembre 2008, Martin Hirsch a présenté en Conseil des ministres le projet de loi sur le Revenu de Solidarité Active (RSA).
Déjà expérimenté dans 34 départements, le RSA a vocation à être généralisé sur l’ensemble du territoire le 1er juin 2009.


1/ Définition et objectif du RSA

Le RSA est une allocation qui vise à remplacer les minima sociaux existants : RMI, Allocation Parent Isolé (API) et dispositifs d’intéressement de retour à l’emploi (prime de retour à l’emploi et prime pour l’emploi).

Le RSA a pour vocation de faciliter et d’encourager le retour à l’emploi. En effet, le RSA se présente comme un complément de revenu octroyé, sous conditions, aux personnes retrouvant un emploi.
Par ailleurs, le RSA reste un revenu minimum garanti pour les personnes ne travaillant pas.


2/ Bénéficiaires et fonctionnement du RSA

Les conditions de bénéfice du RSA sont les suivantes :
  • résider de manière stable et effective en France ;
  • être français ou titulaire depuis au moins 5 ans d’un titre de séjour autorisant à travailler (sauf pour les titulaires d’une carte de résidant et les réfugiés) ;
  • être âgé de plus de 25 ans ou assumer la charge d’un ou plusieurs enfants ;
  • vivre dans un foyer disposant de ressources financières inférieures à un revenu garanti.

    N’auraient pas droit au RSA les personnes en congé parental, congé sabbatique ou congé sans solde ; les élèves, étudiants et stagiaires.


    3/ Montant du RSA :

  • Pour les personnes ne travaillant pas et ne disposant d’aucunes ressources : le montant du revenu minimum garanti est fonction de la composition du foyer et du nombre d’enfants à charge. Il correspondrait au montant du RMI.

  • Pour les personnes disposant d’un emploi : le montant de l’aide accordée en plus du salaire est fonction d’un taux de cumul entre les revenus professionnels et le revenu minimum garanti.
    Le principe est qu’à l’augmentation des revenus professionnels corresponde une diminution de l’aide.
    Auparavant, pour un gain d’1 € de salaire, l’aide diminuait d’1 €. Dans le projet de loi, cette diminution serait de 0.38 € pour 1 € de salaire.

    Exemple : une personne qui ne travaillait pas percevait 450 € d’allocation. Son nouveau salaire est de 500 €.
    Le montant de l’aide s’élève à : 450 - ((38 x 500) /100) = 260 €.
    Cette personne disposerait donc de 500 + 260 = 760 € de ressources au total.


    4/ Droits et devoirs des bénéficiaires du RSA :

    Droits : accompagnement social et professionnel adapté aux besoins de la personne et organisé par un référent unique.

    Devoirs : obligation de rechercher un emploi ou d’entreprendre les actions nécessaires à son insertion sociale et professionnelle si :
  • les revenus professionnels du foyer sont inférieurs au niveau du revenu minimum garanti,
  • le bénéficiaire du RSA est sans emploi ou ne tire de l’exercice d’une activité professionnelle que des revenus inférieurs à une limite fixée par décret.
  • Notre dossier

    Projet de loi généralisant le revenu de solidarité active et réformant les politiques d'insertion, n° 1100, déposé le 3 septembre 2008 à l'Assemblée nationale.

    Article précédent Handicap et RSA :

    Article suivant RMI :


    Vous avez besoin d'un conseil d'avocat pour RSA RMA et Autres Allocations ?

    3 avocats vous proposent, sous 48h, un RDV en cabinet

    Envoyer votre demande

    Vos Réactions

    • chrisdu11 - Visiteur Le 27-10-2010 à 09:02

      J'ai fait ma demande de RSA ce mois-ci, car je ne savais pas que j'y avais droit. A-t'on possibilité de demander à la Caf l'arriéré car je suis dans cette situation depuis décembre 2009?

      Merci de vos réponses

    Commenter cet article




    Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet

    Voir les conditions générales d'utilisation

    Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

    Ne passez pas à coté de l'actualité juridique

    Recevez gratuitement notre Newsletter !

    Toutes les nouveautés juridiques décryptées par nos équipes, rédigées en langage simple dans tous les domaines de droits !

    Personnalisez votre Newsletter :

    Simplicité et transparence avec Juritravail en savoir plus

    Nous ne commercialisons pas vos adresses emails à un tiers. Nous conservons vos informations personnelles uniquement pour vous adresser des contenus et services que vous avez demandés et qui vous intéressent. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment depuis les mails que vous allez recevoir.

    Votre inscription a bien été prise en compte !

    Vous recevrez bientôt des nouvelles de nous par email.

    Pour connaitre et exercer vos droits relatifs à l'utilisation de vos données, consultez notre  Charte sur la protection des données personnelles ou contactez-nous à l'adresse suivante : dpo@juritravail.com.

    Publicité



    © 2003 - 2020 JuriTravail tous droits réservés