Accueil » Droit Représentant du Personnel : CSE, CE, DP, Syndicat, CHSCT » Comité d'Entreprise (CE) » La fin du mandat de l'élu du CE » Licenciement d'un membre du CE » Salarié protégé : contestez le licenciement » Actualités

Article avocat Salarié protégé : contestez le licenciement

L’indemnisation du licenciement nul peut-elle être amputée des revenus de remplacement perçus par la victime ?

Par , Avocat - Modifié le 26-08-2014

Dans un arrêt en date du 9 juillet 2014 n° 13-16434, la Cour de cassation a répondu par la négative : l’indemnisation du licenciement nul en raison de son caractère discriminatoire n’a pas à être amputée des salaires ou du revenu de remplacement perçus par l’intéressé.

En l’espèce, un salarié, représentant syndical au comité d'entreprise, dont l’autorisation de licenciement pour motif économique avait été refusée par l’Administration, a finalement fait l’objet d’un licenciement après la fin de la période de protection dont il bénéficiait du fait de son mandat.

Pour la Cour de cassation, comme pour les juges du fond, ce licenciement devait être considéré comme nul car discriminatoire en raison de l’activité syndicale du salarié. Le motif invoqué pour le licencier après la période de protection était en effet le même que celui qui avait fait l’objet du refus d’autorisation par l’Administration en raison de son caractère discriminatoire.

Cependant, si les juges du fond ont accordé à l’intéressé une indemnisation correspondant à la rémunération qu’il aurait dû percevoir entre son éviction et sa réintégration, ils ont en revanche amputé celle-ci des revenus tirés par le salarié d’une autre activité ou d’un revenu de remplacement dont il aurait bénéficié durant cette période.

Sur ce point, la Haute juridiction censure les juges du fond : cette indemnité doit être versée au salarié, peu importe qu’il ait ou non reçu des salaires ou un revenu de remplacement durant cette période.

Par Maître Grégoire HERVET

 

Commenter cet article




Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet

Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

Maître gregoire HERVET

Maître gregoire HERVET

Avocat au Barreau de PARIS

  • Droit du Travail Salarié
  • - Droit des Employeurs - Droit Social
  • - Droit Représentant du Personnel : CSE, CE, DP, Syndicat, CHSCT

Me contacter

Publicité

Ne passez pas à coté de l'actualité juridique

Recevez gratuitement notre Newsletter !

Toutes les nouveautés juridiques décryptées par nos équipes, rédigées en langage simple dans tous les domaines de droits !

Personnalisez votre Newsletter :

Simplicité et transparence avec Juritravail en savoir plus

Nous ne commercialisons pas vos adresses emails à un tiers. Nous conservons vos informations personnelles uniquement pour vous adresser des contenus et services que vous avez demandés et qui vous intéressent. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment depuis les mails que vous allez recevoir.

Votre inscription a bien été prise en compte !

Vous recevrez bientôt des nouvelles de nous par email.

Pour connaitre et exercer vos droits relatifs à l'utilisation de vos données, consultez notre  Charte sur la protection des données personnelles ou contactez-nous à l'adresse suivante : dpo@juritravail.com.



© 2003 - 2020 JuriTravail tous droits réservés