Ce jeudi, Michel Sapin a estimé légitime de donner un coup de pouce au SMIC mais il a rejeté l’idée d’une forte hausse comme le demandent certains syndicats.

Il a ainsi déclaré que « quand vous êtes une caissière à 70 % du SMIC, vous n’arrivez pas à vivre, il est légitime de donner un coup de pouce au SMIC. Mais quand vous êtes une petite entreprise avec des carnets de commandes difficiles, vous vous posez la question de l’équilibre de votre compte, et là on ne peut pas non plus faire des sauts sur le SMIC, c’est cela qu’il faut concilier et une décision sera prise ».

Deux syndicats revendiquent une forte hausse SMIC. D'une part, la CGT réclame une hausse de 300 euros bruts pour un SMIC à 1 700 euros bruts mensuels. D'autre part, la FO réclame une augmentation progressive à 1 340 euros nets contre environ 1 100 euros nets aujourd’hui.

Quant à la CFDT, le secrétaire général, François Chérèque estime qu’une réévaluation du SMIC autour de 1 700 euros bruts est un objectif inatteignable, qui ne suffit pas à régler le problème d’achat.

« Info Plus » SMIC

Le SMIC est le salaire horaire en dessous duquel il est interdit de rémunérer un salarié. Il s’applique à tout salarié du secteur privé, âgé d’au moins 18 ans. Un taux réduit du SMIC peut être pratiqué pour les apprentis et les jeunes salariés en contrat de professionnalisation, en fonction de leur âge et de la durée du contrat ainsi que pour les jeunes salariés âgés de moins de 18 ans qui ont moins de 6 mois de pratique professionnelle dans la branche d’activité.

Le SMIC est revalorisé chaque année, au 1er janvier, en tenant compte de l’évolution de l’indice des prix à la consommation des ménages urbains dont le chef est ouvrier ou employé, augmentée de la moitié de l’évolution du pouvoir d’achat du taux de salaire horaire de base ouvrier. Il est également revalorisé lorsque l’indice national des prix à la consommation atteint un niveau correspondant à une hausse d’au moins 2 %.

Depuis le 1er janvier 2012, le SMIC horaire brut est fixé à 9,22 euros soit 1 398,37 euros bruts mensuels sur la base de la durée légale de 35 heures hebdomadaire.

Et vous, seriez vous favorable à une forte hausse du SMIC ?

Par Juritravail

Source : Les Echos, le 24 mai 2012