Le nouveau montant du SMIC au 1er janvier 2015

Un décret du 22 décembre 2014 fixe le montant du Smic au 1er janvier 2015. Il porte le Smic brut horaire à 9,61 euros (contre 9,53 euros depuis le 1er janvier 2014), ce qui correspond à un montant mensuel brut de 1.457,52 euros sur la base d'une durée légale du travail de 35 heures hebdomadaires. Cela représente une augmentation de 0,8%.
Le minimum garanti augmente quant à lui de 0,2% et son montant est fixé à 3,52 euros au 1er janvier 2015.

A lire : Quel sera le montant du SMIC au 1er janvier 2015 ?

La gratification du stagiaire en hausse

Le stagiaire, dès lors que son stage à une durée supérieure à 2 mois, doit percevoir une gratification. Le montant de celle-ci a augmenté le 1er décembre 2014. Il augmentera également deux fois en 2015 :

  • une première fois au 1er janvier 2015 du fait de la revalorisation du plafond de la sécurité sociale,
  • une seconde fois au 1er septembre 2015, la méthode de calcul de la gratification sera changée en faveur des stagiaires.

Pour découvrir quels seront les montants successifs de la gratification du stagiaire, lisez notre actualité.

A lire : Stagiaire : comment êtes-vous rémunéré ?

Vers une généralisation du travail de nuit ?

Le travail du dimanche a été au centre des débats tout au long de l'année 2014. Le projet de Loi Macron, qui devrait voir le jour courant 2015, envisage d'étendre et faciliter le recours au travail dominical pour certains secteurs d'activité. Les principales nouveautés envisagées par ce projet résident dans la  généralisation de la compensation salariale et dans le fait que le volontariat sera la condition absolue du travail dominical. Le repos du dimanche restera toutefois la règle. Serez-vous concernés ?

A lire : Travail du dimanche : ce que prévoit le projet de loi Macron

Le nouveau congé parental

Le congé parental d'éducation a été au centre des débats tout au long de l'année 2014. En effet, il a été profondément réformé. Certains changements n'ont pas été mis en place en 2014 mais auront des conséquences dès le 1er janvier 2015 :

  • le complément de libre choix d'activité sera remplacé pour les enfants nés ou adoptés à compter du 1er janvier 2015 par la prestation partagée d'éducation de l'enfant ;
  • le partage du congé parental entre les deux parents.

A lire : Le nouveau congé parental doit prendre son plein effet au 1er janvier 2015

La réforme des allocations familiales

Les allocations familiales vont, dès 2015, être modulées en fonction des revenus ! Cette réforme devrait être effective au plus tard le 1er juillet. Elle impactera de façon conséquente les familles les plus aisées.

Serez-vous concerné ? La réponse se trouve dans notre actualité.
 
A lire : Les allocations familiales à la diète dès 2015

Une hausse des cotisations vieillesse

La loi de Financement de la sécurité sociale pour 2014 vous a lourdement mis à contribution concernant les cotisations sociales versées au titre de l'assurance vieillesse et veuvage en prévoyant une augmentation progressive, sur 4 ans.
En effet, depuis le 1er janvier 2015, le taux de la cotisation de ces assurances est passé à 6,85% (contre 6,80% du 1er janvier 2014 au 31 décembre 2014).

A lire : Payer plus pour partir à la retraite plus tard

Le compte personnel de prévention de la pénibilité

Le compte personnel de prévention de la pénibilité a été créé par la loi du 20 janvier 2014 garantissant l'avenir et la justice du système de retraites. Il est destiné aux salariés exposés à des conditions de travail pénibles. Grâce à lui, ces salariés pourront, en cumulant suffisamment de points, bénéficier de formation, passer à temps partiel ou partir plus tôt à la retraite.
Un décret du 9 octobre 2014 fixe la liste de certains facteurs de risques professionnels. Pour savoir si vous exercez un métier pénible, consultez notre actualité.

A lire : Exercez-vous un métier pénible ?

Le Compte personnel de formation remplace le DIF

Depuis le 1er janvier 2015, le compte personnel de formation (CPF) remplace le DIF. Ce compte est rattaché directement à votre personne et non plus à votre contrat de travail. De ce fait, si vous changez d'emploi, vous n'allez plus perdre vos droits à formation. Sachez que vous n'avez pas perdu vos heures de DIF, elles seront transférées dans votre CPF, sous certaines limites.
Mais qu'est-ce réellement que le compte personnel de formation ? Comment l'utiliser ? Autant de questions auxquelles nous vous répondons.

A lire : Envie de vous former : les 5 points à connaitre

Le conseil en évolution professionnelle

La loi du 5 mars 2014 relative à la formation professionnelle a créé un nouvel outil à la disposition des salariés ou des personnes privées d'emploi. En effet, toute personne pourra bénéficier gratuitement d'un conseil en évolution professionnelle et ce, afin de mieux identifier ses aptitudes et compétences.

A lire : Amélioration de la formation professionnelle des salariés