Covid-19 : Chaque jour, nos équipes vous informent via des News, des Dossiers ou par téléphone !

S'informer x

Accueil » Droit des Transports » Transport Aérien Vos Droits » Actualités

Article avocat Transport Aérien Vos Droits

Avec Samoa Air voyagez plus léger !

Par , Avocat - Modifié le 08-04-2013

Les minces en rêvaient, Samoa Air l'a fait !

 

Si vous décidez de voyager sur cette compagnie aérienne située dans le Pacifique et composée d'aéronefs petits porteurs ,le prix de votre billet sera calculé en fonction de votre propre poids auquel sera ajouté celui de vos bagages.

 

C'est simple : sur les petites distances 1 kg = 1 dollar; et sur les longues distances, jusqu'à 4,16 dollars par kilo.

Attention à la triche : si vous pouvez estimer le poids total lors de votre réservation sur Internet, vous serez néanmoins pesés à l'aéroport lors de l'enregistrement.

 

Manifestement, la notion de discrimination n'existe pas dans ces îles du Pacifique. Je suppose en effet, que la prohibition de toute forme de discrimination ou en tout état de cause celle liée à l'apparence physique n'a pas lieu d'être sous ces latitudes...

 

En même temps, lorsque l'on connaît le gabarit des Samoans, on peut imaginer aisément le profit que Samoa Air compte tirer de ce mode de calcul des billets d'avion.

 

D'autant plus, que l'obésité est justement en hausse dans les îles Samoa. Les habitants de ces îles d'Océanie (îles Samoa,Cook, Tonga, Polynésie française...) détiennent mêmes les hauts indices de masse corporelle au monde.

 

Non, en réalité, rien à voir, comme nous l'explique Chris Langton, le DG de Samoa Air, estimant dans un interwiew à ABC Radio en Australie, que "c'est un système plus juste". Bagage ou passager, selon les termes de Chris Langton, "un kilo c'est un kilo et juste un kilo".

 

Ah ben oui Chris, tu as raison (oui j'ai le tutoiement facile) valise ou humain même combat.

En même temps, je suis déçue Chris, mais déçue car tu n'es pas allé jusqu'au bout de ton raisonnement. Tu es resté très en dessous de ce que l'on pouvait attendre d'un DG de ton envergure...

 

Certes, 1 kg c'est 1 kg mais une année c'est aussi une année. Donc, il aurait été plus « juste », d'aligner le billet d'avion également sur l'âge du passager. Plus tu es vieux et plus tu paies. Et pour que le système soit parfaitement « équitable », je rajouterais même l'évidence suivante: 1 cm c'est 1 cm. Donc je calculerai le billet également sur la taille de chaque passager.

 

Ainsi avec ces trois paramètres de calcul que sont le poids, la taille et l'âge, on frôlerait la perfection à savoir: les vieux grands et charpentés paieraient le triple voire le quadruple du petit jeune en pleine croissance.

 

Et oui, là Chris tu aurais fait un grand pas vers le poste de PéDéGé.

 

Samoa Air serait alors la première compagnie aérienne au monde à calculer les billets d'avion selon un système qui nous est cher, celui de la répartition: les vieux paient pour les jeunes.

 

Elle est pas belle la vie, on demande bien aux jeunes de nous payer nos futures retraites. Il est vrai que ce système présente, à ce jour, certains dysfonctionnements...

 

Non, vraiment Chris, je te trouve très frileux. Aligné le prix du billet d'avion seulement sur le poids du passager c'est clairement une vision étriquée du marché du futur de l'avenir de demain.

 

Toutefois je t'accorde d'avoir ainsi appliqué le principe de la double peine pour les personnes en surpoids: une fois pour leur handicap et une fois pour le prix du billet d'avion. Et hop, ça leur apprendra à être gros, non mais ho .

 

En plus avec un peu d'imagination (voire beaucoup de mauvaise foi) on pourrait même soutenir que, ce faisant, Samoa Air entreprend une démarche de santé publique, en luttant à sa façon contre l'obésité.. On ne va quand même pas le lui reprocher !

 

Plus proche de nous, Easyjet avait déjà tenté d'éradiquer les passagers handicapés et obèses pour des raisons qu'elle prétendait être de sécurité. Elle avait ainsi refusé l'accès d'un avion à trois personnes handicapées et en surpoids non accompagnées.

Pas de chance, la Cour d'appel de Paris a confirmé le 5 février 2013 la condamnation de la compagnie aérienne à 70.000 euros d'amende pour discrimination. Non, vraiment, la Cour a fait preuve d'étroitesse d'esprit... c'est certain...

 

On est mesquin, mais mesquin... Allez, vivement qu'Easyjet fusionne avec Samoa Air !

 

Et sinon, j'aimerais avoir une précision : est-il possible de se déshabiller, lors de la pesée à l'aéroport ? Non ? Zut, parce que sinon, autant que les Samoans voyagent nus, ça leur reviendrait un peu moins cher, rapport au poids des vêtements.

 

Par Me Laguillon

Source

Commenter cet article




Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet

Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

Maître Myriam LAGUILLON

Maître Myriam LAGUILLON

Avocat au Barreau de BORDEAUX

  • Droit du Travail Salarié
  • - Droit des Employeurs - Droit Social
  • - Droit Représentant du Personnel : CSE, CE, DP, Syndicat, CHSCT
  • - Droit de la Protection Sociale

Me contacter

Ne passez pas à côté de l'actualité juridique

Recevez gratuitement notre Newsletter !

Toutes les nouveautés juridiques décryptées par nos équipes, rédigées en langage simple dans tous les domaines de droits !

Personnalisez votre Newsletter :

Simplicité et transparence avec Juritravail en savoir plus

Nous ne commercialisons pas vos adresses emails à un tiers. Nous conservons vos informations personnelles uniquement pour vous adresser des contenus et services que vous avez demandés et qui vous intéressent. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment depuis les mails que vous allez recevoir.

Votre inscription a bien été prise en compte !

Vous recevrez bientôt des nouvelles de nous par email.

Pour connaitre et exercer vos droits relatifs à l'utilisation de vos données, consultez notre  Charte sur la protection des données personnelles ou contactez-nous à l'adresse suivante : dpo@juritravail.com.