Covid-19 : Chaque jour, nos équipes vous informent via des News, des Dossiers ou par téléphone !

S'informer x

Accueil » Droit du Travail Salarié » Temps de Travail » Travail de nuit : règles & majoration des heures sur votre salaire » Actualités

Brève Travail de nuit : règles & majoration des heures sur votre salaire

Sephora peut finalement rester ouvert jusqu’à minuit

Par - Modifié le 07-12-2012

Le Tribunal de grande instance de Paris vient de rendre son jugement et autorise le magasin Sephora situé sur les Champs Elysées à conserver ses horaires actuels. En revanche, le magasin situé à Bercy Village devra fermer le dimanche.

L’intersyndicale Clic-P à l’origine de la procédure a déjà fait savoir qu’elle ferait appel de cette décision. En effet, elle estime que le magasin ne peut pas ouvrir après 21 heures. Il pourrait  éventuellement jusqu’à 22 heures, sous réserve de l’existence d’un accord d’entreprise.

L’ordonnance de jugement relève qu’il n’y avait aucune violation évidente d’une règle de droit, et donc aucune raison pour intervenir en référé et faire fermer le magasin après 21 heures.

Le tribunal a par contre ordonné la fermeture dominicale du magasin situé à Bercy Village, sous peine d’une astreinte de 50 000 euros par infraction constatée.

L’entreprise a également été condamnée à payer 7 000€ aux syndicats plaignants, au titre d’indemnité de procédures judiciaires.

« Info-plus » : Le travail de nuit

Tout travail effectué entre 21 heures et 6 heures est considéré comme du travail de nuit. Il est toutefois possible de prévoir une autre période de 9 heures consécutives, comprise entre 21 heures et 7 heures, mais incluant l’intervalle de 24 heures à 5 heures (Article L. 3122-29 du Code du travail).

Pour recevoir la qualité de travailleur de nuit il faut avoir accompli (Article L. 3122-31 du Code du travail) :

  • Au moins deux fois par semaine au moins 3 heures de son temps de travail quotidien durant la période nocturne,
  • Au cours d’une période de référence, un nombre minimal d’heures de travail de nuit.

Les travailleurs de nuit doivent bénéficier d’une contrepartie, sous forme d’un repos compensateur rémunéré ou, le cas échéant, sous forme de compensation salariale (Article L. 3122-39 du Code du travail).

 

Source : La Tribune, 7 décembre 2012

Notre dossier

Vous avez besoin d'un conseil d'avocat pour Travail de nuit : règles & majoration des heures sur votre salaire  ?

3 avocats vous proposent, sous 48h, un RDV en cabinet

Envoyer votre demande

Commenter cet article




Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet

Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

Ne passez pas à coté de l'actualité juridique

Recevez gratuitement notre Newsletter !

Toutes les nouveautés juridiques décryptées par nos équipes, rédigées en langage simple dans tous les domaines de droits !

Personnalisez votre Newsletter :

Simplicité et transparence avec Juritravail en savoir plus

Nous ne commercialisons pas vos adresses emails à un tiers. Nous conservons vos informations personnelles uniquement pour vous adresser des contenus et services que vous avez demandés et qui vous intéressent. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment depuis les mails que vous allez recevoir.

Votre inscription a bien été prise en compte !

Vous recevrez bientôt des nouvelles de nous par email.

Pour connaitre et exercer vos droits relatifs à l'utilisation de vos données, consultez notre  Charte sur la protection des données personnelles ou contactez-nous à l'adresse suivante : dpo@juritravail.com.

Publicité



© 2003 - 2020 JuriTravail tous droits réservés