Covid-19 : Chaque jour, nos équipes vous informent via des News, des Dossiers ou par téléphone !

S'informer x

Accueil » Droit du Travail Salarié » Salaire & Rémunération 2020 » Salaire, Primes et Frais Professionnels » Inégalité de salaire homme-femme au travail : que faire ? » Actualités

Infographie Inégalité de salaire homme-femme au travail : que faire ?

Présidentielles 2017 : les propositions de 7 candidats en faveur de l’égalité

Par , Juriste rédacteur web - Modifié le 12-04-2017

Sur les 11 candidats à l'élection présidentielle de cette année 2017, seuls 2 sont des femmes. Est-ce pour cela qu'elles présentent davantage de mesures en faveur des droits des femmes ? Le laboratoire de l'égalité interpelle, cette année encore, les candidats à l'élection pour la signature du « Pacte pour l'égalité » qui énonce des mesures visant à rendre effective l'égalité entre les femmes et les hommes dans notre société. C'est donc une nouvelle occasion de s'interroger sur la parité et l'égalité entre les sexes. Si l'égalité passe par la sphère privée autant que par la sphère professionnelle, Juritravail vous propose un focus sur les mesures de droit social qui devraient permettre de favoriser l'égalité entre les femmes et les hommes selon les candidats. Peut-être que cela permettra aux indécis de se forger une opinion avant le 1er tour des élections présidentielles qui aura lieu, rappelons-le, le 23 avril 2017.

Infographie Présidentielles 2017 : les propositions de 7 candidats en faveur de l’égalité

Note de l'édito : Sachez que seuls sont mentionnés dans cette infographie les candidats qui se sont prononcés sur le thème traité ici. L'ordre d'apparition des candidats est purement fortuit et ne reflète pas l'opinion de Juritravail. Les informations sont issues des sites officiels des candidats. L'infographie n'est absolument pas exhaustive.

 

Difficile de faire l'impasse sur le thème de l'égalité et des droits des femmes dans la campagne présidentielle encore cette année. Si François Hollande avait créé un gouvernement paritaire (9 ministres femmes et 9 ministres hommes), les ministères dits régaliens (Affaires étrangères, Défense, Finances, Intérieur et Justice) restaient occupés par des hommes. Qu'en sera-t-il du prochain président ? Comment compte-t-il rendre effective l'égalité entre les sexes ?

Nous avons, pour aider les derniers indécis, épluché les programmes des candidats à l'élection présidentielle pour vous proposer une synthèse des mesures relatives à ce thème de l'égalité en droit social entre les femmes et les hommes. 

Chacun des 7 candidats ayant avancé des mesures dans son programme les articule autour de 2 axes : des propositions pour contrôler l'application des textes en vigueur et la sanction ou valorisation des bonnes pratiques.

Employeur, ne soyez pas l'auteur d'une discrimination !

Maîtrisez l'égalité de rémunération dans votre entreprise

Le contrôle de l'application des textes sur l'égalité entre les femmes et les hommes :

Pour E. Macron, il faut multiplier les contrôles aléatoires et inopinés des entreprises afin de vérifier les politiques salariales et de ressources humaines (RH) en application. Il souhaite également, pour favoriser le travail des femmes dans les couples mariés et les classes moyennes, créer une option d'individualisation de l'impôt sur le revenu.

Pour F. Fillon, il est important d'aller vers davantage de parité, de mixité dans les métiers et d'ouverture des filières de formations professionnelles.

B. Hamon, lui, souhaite allonger le congé paternité à 6 semaines dont 11 jours obligatoires qui permettront selon lui de favoriser le partage des tâches. Il envisage également d'opérer des contrôles dans les entreprises afin de vérifier le respect de l'égalité professionnelle.

M. Le Pen propose la mise en place d'un plan national pour l'égalité salariale, le nerf de la guerre en matière d'égalité professionnelle. Elle souhaite lutter contre la précarité professionnelle et sociale et mettre en place la libre répartition du congé parental entre les deux parents.

En matière d'inégalités salariales, JL. Mélenchon souhaite imposer aux entreprises l'adoption d'un plan ou d'un accord d'entreprise sur le sujet. Il propose aussi d'instaurer des congés parentaux de durée identique pour les mères et les pères.

L'objectif de N. Dupont-Aignan s'il est élu, est de parvenir à l'égalité professionnelle pendant son quinquennat. Il souhaite pour cela créer un label « F-H ». Afin de faciliter les évolutions professionnelles il propose la mise en place d'un droit à la formation au retour des congés maternité ou parentaux d'éducation. Enfin, l'égalité femme - homme dans la sphère professionnelle passe aussi pour lui par l'amélioration de la protection des conjointes de commerçants, artisans et agriculteurs : il envisage de faciliter la validation de leurs trimestres de cotisations vieillesse.

Enfin, N. Arthaud annonce dans son programme qu'elle exigera l'égalité salariale entre les femmes et les hommes, tout comme P. Poutou qui souhaite en finir avec la précarité. J. Cheminade, lui, préconise que les périodes d'inactivité forcée, même sans perception d'allocations chômage, soient prises en compte pour garantir une égalité entre les femmes et les hommes.

 

Les sanctions ou la valorisation des bonnes pratiques :

N. Dupont-Aignan propose la création d'un malus attribué aux entreprises en cas de mauvaises pratiques ou de non-respect des textes relatifs à l'égalité professionnelle. Il envisage également l'allègement des cotisations sociales pour les entreprises qui respectent l'égalité salariale.

L'instauration d'un bonus / malus est également évoqué par J. Cheminade, afin de susciter le relèvement des salaires féminins afin de l'ajuster à hauteur de celui des travailleurs masculins.

Pour JL. Mélenchon, il faut augmenter les sanctions financières et pénales contre les entreprises qui n'appliquent pas l'égalité salariale. Il évoque par exemple la mise en place d'une interdiction d'accès aux marchés publics dans ces cas.

B. Hamon, lui, souhaite sanctionner systématiquement les entreprises qui ne respectent pas l'égalité salariale et cela passera notamment par la publication des noms des entreprises en question pour rendre publiques les mauvaises pratiques.

Pour sanctionner les associations qui ne respecteraient pas l'égalité entre les sexes, F. Fillon envisage la suppression des aides publiques pour ces structures.

Enfin, E. Macron propose de son côté, de rendre publics les résultats des contrôles inopinés pour inciter les entreprises à adopter de bonnes pratiques.

Et vous, qu'en pensez-vous ? Faut-il plutôt contrôler pour sensibiliser les entreprises ? Ou bien l'égalité ne sera atteinte qu'à travers la mise en place de sanctions à leur égard ?  

Vous êtes victime de discrimination syndicale ?

Réagissez et défendez vos droits !

Notre dossier

Recevez chaque semaine l'essentiel de l'actualité du droit du travail

Vous avez besoin d'un conseil d'avocat pour Inégalité de salaire homme-femme au travail : que faire ? ?

3 avocats vous proposent, sous 48h, un RDV en cabinet

Envoyer votre demande

Vos Réactions

  • le dp du 73 - Membre Le 18-04-2017 à 15:23

    l'egalité professionnelle h/f voila un vaste sujet si la volonté politique etait de retablir une véritable egalité ça se saurait.
    beaucoup parle de controle (et après....) peu parle de sanction.
    dans l'entreprise ou je bosse il y a un ecart de salaire de plus de 40% entre un cadre h et un cadre f l'employeur s'en fout royalement....qu'attendent nos élus pour voter des sanctions dissuasives
  • Cathy35 - Visiteur Le 25-04-2017 à 08:59

    Merci pour cet article intéressant. Serait-il possible de respecter les règles d'ordre alphabétique en corrigeant le titre et parler d'"égalité femmes-hommes? Je n'ai jamais compris ce qui justifie de toujours parler d'égalité hommes-femmes. L'expression me semble traduire la réalité du sexisme. Merci de corriger svp.

Commenter cet article




Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet

Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

Ne passez pas à coté de l'actualité juridique

Recevez gratuitement notre Newsletter !

Toutes les nouveautés juridiques décryptées par nos équipes, rédigées en langage simple dans tous les domaines de droits !

Personnalisez votre Newsletter :

Simplicité et transparence avec Juritravail en savoir plus

Nous ne commercialisons pas vos adresses emails à un tiers. Nous conservons vos informations personnelles uniquement pour vous adresser des contenus et services que vous avez demandés et qui vous intéressent. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment depuis les mails que vous allez recevoir.

Votre inscription a bien été prise en compte !

Vous recevrez bientôt des nouvelles de nous par email.

Pour connaitre et exercer vos droits relatifs à l'utilisation de vos données, consultez notre  Charte sur la protection des données personnelles ou contactez-nous à l'adresse suivante : dpo@juritravail.com.

Publicité



© 2003 - 2020 JuriTravail tous droits réservés