Lors du sommet social, Nicolas Sarkozy avait annoncé 430 millions d’euros pour financer les dépenses pour l’emploi. Il était prévu que ces dépenses seraient financées par redéploiement au sein du budget de l’Etat. De plus, une partie de ces redéploiements se ferait au sein du budget de l’emploi.

Cependant, les 430 millions d’euros devront être trouvés au sein du budget de l’emploi, par des économies équivalentes et ceux de manière intégrale, à l’inverse de l’an dernier où 500 millions d’euros pour l’emploi avait été débloqués.

En contrepartie de ce changement, il y aura une exonération de l’effort imposé aux autres ministères suite à la révision à la baisse de la croissance. Par conséquent, le budget pour l’emploi est stable.

Pensez vous que les mesures annoncées lors du sommet social aboutiront si aucune rallonge pour l’emploi n’est accordée ?

Source : Les Echos, le 02 février 2012