Le Journal Libération a cru pouvoir titrer en une s'agissant de Monsieur ARNAULT :
 

"Casse-toi riche con!"
 

Monsieur ARNAULT a décidé de saisir la justice.
 

Cette une ironique parodiant l'expression employée par Monsieur le Président SARKOZY lors d'un Salon de l'Agriculture donnera-t-elle lieu à condamnation?
 

Certains s'interrogent déjà sur la possibilité d'absoudre le journal.
 

Il me semble difficile qu'une telle expression puisse être admise au nom du "droit à la provocation".
Source