La Cour de Cassation par décision du 23 mars 2011 N° de pourvoi: 09-67211 confirme sa position retenue dans son arrêt du 12 janvier 2011 et que nous avions déjà commentée.

- une clause de non concurrence nulle cause nécessairement un préjudice au salarié qui doit être indemnisé

- et ce même si le salarié est toujours en poste et n'a pas eu à respecter ladite clause.

Je ne peux donc que confirmer mes suggestions :

- à l'égard des salariés : vérifiez la validité des clauses contenues dans vos contrats et tirez en les conséquences de droit en demandant des dommages et intérêts. (à titre d'exemple la Cour d'Appel de Rennes 28 avril 2009 avait fixé à 2500 euros l'indemnisation du préjudice du salarié)

- à l'égard des employeurs : supprimez les clauses de non concurrence des nouveaux contrats de travail si elles ne sont pas absolument nécessaires à vos intérêts. Si vous devez en insérer une : vérifiez sa validité et restreignez au maximum l'étendue de la non concurrence.

contact: [email protected] - 83 avenue FOCH 75116 Paris - tél 0144051996

Source