ACTUALITÉ Droit de grève : comment l'exercer et quel préavis ?

VRAI/FAUX : la grève perlée est illicite


Par Rédaction Juritravail - Modifié le 10-04-2018

VRAI/FAUX : la grève perlée est illicite

Vrai, ce mouvement de grève ne répond pas à l'ensemble des conditions définissant la grève : c‘est un ralentissement et non un arrêt du travail. Or, une grève est une cessation collective, concertée et totale du travail en vue d'appuyer des revendications professionnelles. Pour être licite, la grève doit remplir plusieurs conditions. A défaut, l'employeur peut mettre en œuvre son pouvoir disciplinaire et sanctionner les salariés fautifs. La sanction peut aller jusqu'au licenciement.

L'exercice licite du droit de grève

Le droit de grève constitue une liberté fondamentale garantie par le préambule de la Constitution (1).

Pour autant, l'exercice du droit de grève doit remplir 5 conditions :

  • la cessation de travail collective ;
  • la cessation de travail totale ;
  • être consécutive à des revendications d'ordre professionnel ;
  • avoir pour objet de satisfaire à des revendications déjà exprimée ;
  • ne pas avoir pour objectif de désorganiser l'entreprise.

Aucun salarié ne peut être sanctionné, licencié ou faire l'objet d'une mesure discriminatoire en raison de l...

Prolongez votre lecture... Inscrivez-vous, c'est simple et gratuit !

Je m'inscris

Accédez à tous nos articles gratuitement et recevez chaque semaine toute l'actualité juridique décryptées par Juritravail

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous