Depuis le 10 juillet 2014, l’achat en ligne de livres neufs ne permet plus d’obtenir une remise si l’on souhaite une livraison gratuite. Une loi du 8 juillet vient en effet d’interdire cette pratique, considérée comme une concurrence déloyale par des libraires. Le gouvernement souhaitait soutenir les librairies indépendantes face au géant américain de la vente à distance Amazon.fr (mais il y a aussi des sites de vente à distance français !). Amazon offrait un rabais de 5% sur les livres neufs et, en prime, les expédiait gratuitement à l’acheteur. Désormais, le cumul de ces deux avantages est interdit. Le professionnel a le choix entre :

  • offrir les frais de port, sans faire de remise sur le prix d’achat du livre ;
  • appliquer la remise de 5%, mais faire payer les frais de port à l’acheteur,
  • appliquer la remise de 5% et proposer le retrait gratuit en magasin.

Par Me Henry

Référence : Loi 2014-779 du 8 juillet 2014, JO du 9