Covid-19 : Chaque jour, nos équipes vous informent via des News, des Dossiers ou par téléphone !

S'informer x

Accueil » Création de société, Modèles de contrat et de lettres dématérialisés » Etapes de la création d'entreprise » Article

Fiche pratique Etapes de la création d'entreprise

Comment créer une entreprise en 5 étapes ?

Par Modifié le 28-08-2017


Vous êtes décidé à vous lancer à votre compte ! Oui, mais par quoi commencer ? Voici les 5 grandes étapes de la création de votre entreprise.

A. Etape 1. Le projet

Vous avez une idée de création d'entreprise. Mais va-t-elle fonctionner ? Avant de vous lancer, sécurisez votre projet par une étude de marché gratuite et simple puis un business plan.

La première va permettre de valider ou d'invalider la viabilité de votre projet, le second va donner une vue sur le développement du projet.

Ces étapes ne doivent en aucun cas être négligées car bon nombre d'entreprises "meurent" faute de préparation.

Soyez donc objectif et réaliste lors de cette étape !

Si vous êtes salarié, profitez du congé pour création d'entreprise pour affiner votre projet en toute sécurité !

Faîtes votre demande de congé pour création d'entreprise

B. Etape 2. Les ressources de l'entreprise

Les ressources financières sont indispensables à la création d'une entreprise. Non seulement elles servent à financer le lancement de l'activité (l'assurance professionnelle, les dépenses marketing, les stocks…) mais aussi à assurer des ressources à l'entrepreneur en attendant de pouvoir se verser un salaire.

Il existe aujourd'hui beaucoup d'aides à la création d'entreprise. Elles peuvent être versées par l'Etat, des collectivités territoriales ou par des organismes privés.

Renseignez-vous auprès de votre chambre professionnelle pour connaître les aides locales.

C. Etape 3. Le choix de la forme juridique

Votre projet est validé, vous avez des financements, il faut donc penser à la forme juridique de votre entreprise.

En effet, les conséquences seront différentes selon que vous optez pour la forme d'entreprise individuelle ou la forme sociétale. Et le choix est vaste : EIRL ou auto entrepreneur, SAS ou SARL ? 

Consulter notre tableau comparatif des statuts juridiques d'entreprises

Par exemple, si vous optez pour une EURL, vous bénéficierez de la limitation de responsabilité (comme pour une SARL) sans avoir à vous associer. Vous pourrez aussi opter entre l'impôt sur le revenu ou l'impôt sur les sociétés.

A l'inverse, si vous optez pour l'auto entreprise, votre responsabilité ne sera pas limitée, votre patrimoine personnel pourra servir à rembourser vos dettes professionnelles. Vous pourrez en revanche bénéficier du régime de la micro entreprise.

Le choix de la forme juridique va aussi être déterminant pour convaincre les banquiers et les investisseurs.

La banque est un partenaire financier déterminant dans les premiers temps de l'entreprise notamment pour bénéficier d'avance de trésorerie. Elle permet aussi  l'accès à une ouverture de compte, nécessaire à la délivrance d'un certificat de dépôt de fonds, puis pour le fonctionnement de la société (paiement des fournisseurs, des salaires,...).

D. Etape 4. La domiciliation de l'entreprise

La domiciliation de l'entreprise correspond à l'adresse administrative de celle-ci, et non pas au lieu où l'activité est exercée. Vous pouvez domicilier votre entreprise chez vous, dans des locaux propres ou dans une entreprise de domiciliation.

L'option choisie en début d'activité n'est pas définitive et pourra évoluer par la suite.

Le choix devra se faire en tenant compte de plusieurs critères : mon contrat de bail ou de copropriété m'autorise-t-il à domicilier une entreprise chez moi ? Ai-je les moyens de louer un local dédié ? Si oui, quel bail signer ? Dois-je souscrire une assurance spécifique ? Ai-je le temps de passer à l'entreprise de domiciliation régulièrement ?

Lettre annonçant à votre bailleur la domiciliation provisoire de votre entreprise à votre domicile

E. Etape 5. Les démarches d'immatriculation

Pour donner vie à votre entreprise, l'immatriculation est l'étape indispensable. Les démarches sont différentes selon la forme juridique adoptée.

Si vous optez pour une société, il faudra vous atteler en premier à la rédaction des statuts. C'est une étape cruciale car ce sont les statuts qui vont déterminer les règles de fonctionnement de votre entreprise. Ils contiennent aussi les éléments permettant de différencier l'entreprise, notamment sa raison sociale, qui lui permettra d'être identifiée par les tiers.

Si vous optez pour la forme auto entrepreneur, pas besoin de statuts, un formulaire suffit.

Une fois votre dossier constitué, il devra être adressé au CFE.

La constitution de votre dossier doit être faite avec beaucoup d'attention car un dossier incomplet reporte l'obtention de votre Kbis de plusieurs semaines.

 

Faîtes-vous aider pour votre création d'entreprise

Pour aller plus loin




© 2003 - 2020 JuriTravail tous droits réservés