Accueil » Création de société, Modèles de contrat et de lettres dématérialisés » Etapes de la création d'entreprise » Article

Fiche pratique Etapes de la création d'entreprise

Entrepreneur : avez-vous envisagé la franchise ?

Par Modifié le 31-08-2017


Vous avez un projet de création d'entreprise ? Avez-vous envisagé la franchise qui offre de nombreux avantages à l'entrepreneur inexpérimenté ? Etre franchisé, c'est s'appuyer sur une marque, une enseigne, un plan de communication rodé et surtout un réseau. Profitez de son rayonnement tout en étant juridiquement et financièrement indépendant. Voyons l'essentiel à connaître sur la franchise ! 

A. La franchise : un concept qui rassure

Une franchise est un système de commercialisation de produits et/ou services fondé sur la collaboration entre deux entreprises indépendantes juridiquement et financièrement. Le franchiseur est à l'origine de la création d'un concept, le franchisé réitère et exploite ce concept (définition de la Fédération française de la franchise).

69.480C'est le nombre de franchisés en France

Ce concept s'adresse tout particulièrement à ceux qui souhaitent entreprendre rapidement.

On peut l'identifier par trois moyens :

  • les signes de ralliement de la clientèle (marque, enseigne, concept architectural, système d'identité visuelle…) ;
  • le savoir-faire testé et mis en place par le franchiseur qui assure un avantage concurrentiel pour le franchisé ;
  • l'assistance technique et commerciale fournie par le franchiseur au franchisé, tant au lancement que durant la vie de l'entreprise.

En d'autres termes, l'entrepreneur qui adhère à une franchise, exploite l'idée éprouvée d'une autre entreprise et bénéficie de son assistance et de son savoir-faire. En contrepartie, il doit exploiter l'enseigne conformément aux attentes du franchiseur et à ne pas divulguer d'information aux concurrents.

Lancez-vous dans la franchise

Ouvrir une franchise

B. Se franchiser et être entrepreneur

Exploiter le concept d'un autre est-il compatible avec la notion d'indépendance ?

Certes, être franchisé signifie se conformer à la stratégie commerciale du franchiseur, appliquer les normes de son concept, suivre l'évolution de la marque, s'approvisionner chez des fournisseurs référencés et surtout rétribuer le franchiseur dont vous exploitez la marque (ex : coiffure Kenzen, esthétisme Beauty Success, boulangerie Marie Blachère..).

Mais cela signifie aussi que le franchisé est propriétaire de son entreprise et est juridiquement indépendant.

En effet, le franchisé n'est pas une succursale mais bel et bien une entreprise autonome juridiquement. En se franchisant, il faut donc penser aux statuts à adopter.

C. Quelle forme juridique pour me franchiser ?

Il n'y a pas de forme juridique « spéciale franchise ». Vous pouvez être franchisé auto-entrepreneur tout comme franchisé président de SAS.

Le choix de la forme juridique dépendra de vos choix et des exigences de votre franchiseur. Entreprenez-vous seul ou à plusieurs ? Le réseau choisi implique-t-il de gros investissements ? Quel chiffre d'affaires attendez-vous ? Envisagez-vous de protéger votre patrimoine personnel ?

Les conséquences fiscales et sociales pour votre entreprise et vous-même sont aussi un paramètre majeur à intégrer. En effet, à niveau de responsabilité égal, les niveaux de taxations ne seront pas les mêmes selon la société. 

Comparez les différentes formes juridiques pour affiner votre choix



© 2003 - 2020 JuriTravail tous droits réservés