Accueil » Création de société, Modèles de contrat et de lettres dématérialisés » Etapes de la création d'entreprise » Article

Fiche pratique Etapes de la création d'entreprise

Financement de votre projet de création d’entreprise : 3 conseils à avoir en tête

Par Modifié le 16-03-2017


Afin d'assurer au mieux la pérennité de votre entreprise, son financement est primordial. Cependant, plusieurs difficultés peuvent apparaître. S'adresser aux bons interlocuteurs ou encore s'assurer d'avoir parfaitement cerné ses besoins, est la base avant de se lancer dans l'aventure de la création d'entreprise. Voici quelques conseils  à avoir en tête afin de préparer et de réussir au mieux le financement de sa nouvelle entreprise. 

A. Bien estimer vos besoins au bon démarrage de votre entreprise

Le premier conseil est de bien cibler vos besoins. Ce travail est important pour la suite de votre aventure. En effet, ce travail doit être fait en amont de la création. Rien n'est plus dangereux d'avoir sous-estimé les besoins de votre entreprise et de s'en rendre compte trop tard. Beaucoup font cette erreur de minimiser leurs besoins par peur de s'endetter. Même si psychologiquement cela peut être difficile, ce travail d'identification des besoins vous permet de sécuriser la trésorerie de votre entreprise et de rendre crédible votre projet.

Quels sont ces besoins ? Ce sont d'abord les premiers investissements nécessaires au démarrage de votre activité (comme dans le matériel, l'achat du fonds, de l'outillage, des constructions etc). De plus, il y a toujours des frais de démarrage (frais d'actes, honoraires, frais de conseils etc) même si certains pourront être remboursés. Enfin, la trésorerie de départ (appelée également « fonds de roulement) n'est surtout pas à négliger. C'est elle qui vous permettra de payer les premiers fournisseurs avant les premières rentrées d'argent générées par votre activité. 

B. Ne pas négliger la nécessité des capitaux de départ

Ces capitaux seront ceux nécessaires pour faire face aux premières dépenses (paiement des investisseurs notamment). Ces capitaux de départ peuvent provenir de plusieurs sources.

Tout d'abord, vous pouvez apporter des sommes personnelles pour le bon démarrage de votre entreprise, provenant aussi bien d'économies personnelles, mais également de l'Arce ou d'un coup de pouce des proches.

Enfin, pour compléter vos apports personnels, n'hésitez pas à vous renseigner sur les aides aux financements. C'est le cas de l'ensemble des prêts d'honneur (Initiative France et Réseau d'entreprendre par exemple). N'hésitez pas également à vous renseigner au niveau régional, plusieurs prêts d'honneur peuvent être octroyés.Le dispositif Nacre est également présent avec son prêt à taux zéro. 

C. S'adresser à plusieurs acteurs du financement

Si bien sûr les banques demeurent l'acteur le plus connu, il ne faut pas  hésiter à se tourner vers des d'autres acteurs pouvant vous permettre de renforcer la solidité économique de votre projet

Tout d'abord, les banques jouent bien évidemment un rôle central dans le financement des projets de création d'entreprise. Cependant, il peut être difficile de bénéficier d'un prêt par manque de garanties. Certaines sociétés de caution mutuelle et des fonds de garantie prennent en charge une partie du risque. Pour cela, vous pouvez vous retourner vers OSEO ou encore SOCAMA pour les artisans.

Enfin, d'autres acteurs moins connus sont là également pour vous aider dans le financement de votre projet

  • les financements solidaires qui s'adressent aux porteurs de certains projets (Nef ou la caisse solidaire) ;
  • les organismes de microcrédit comme l'Adie venant financer les petits projets ayant été exclus du système financier car ne présentant pas de garanties suffisantes ;
  • le crowdlending est une forme de financement participatif qui permet aux créateurs d'entreprise d'emprunter aux particuliers via une plateforme ;
  • bpiFrance qui est une banque publique d'investissement peut venir en complément de vos financements. Elle soutient tout particulièrement les entreprises innovantes.

 

Pour en savoir plus sur les aides à la création d'entreprise

Créer votre entreprise.



© 2003 - 2020 JuriTravail tous droits réservés