Covid-19 : Chaque jour, nos équipes vous informent via des News, des Dossiers ou par téléphone !

S'informer x

Accueil » Création de société, Modèles de contrat et de lettres dématérialisés » Etapes de la création d'entreprise » Article

Fiche pratique Etapes de la création d'entreprise

Création d’entreprise et financement : pourquoi pas le crowdfunding ?

Par Modifié le 12-04-2017


En tant que petit entrepreneur, vous pouvez rencontrer des difficultés de financement. La frilosité des banques peut être un frein à votre projet. Cependant, on voit se développer des alternatives aux banques. Le crowdfunding prend de plus en plus d'importance. Il s'agit de plateformes permettant aux entrepreneurs d'exposer leur projet à des tierces personnes. Si ces dernières sont séduites, elles peuvent décider de verser de l'argent pour aider l'entrepreneur. Voici quelques éléments de précisions sur ce mode de financement. 

A. Les différentes formes de crowdfunding

Pour mieux coller à votre besoin, il existe différentes formes de crowdfunding.

Tout d'abord, vous pouvez recourir aux dons. La personne séduite par votre projet va vous verser une somme d'argent. Ce versement peut être sans contrepartie mais vous avez la possibilité de prévoir des cadeaux, comme par exemple en proposant la précommande du produit financé ou encore des cadeaux plus symboliques comme la visite de votre entreprise (par exemple pour les producteurs).

Ensuite, vous pouvez recourir à des prêts. Deux types de prêts existent : avec intérêt ou sans intérêt et sans caution.

Enfin, il peut s'agir de la participation aux fonds propres de la société. Autrement dit, la personne va investir réellement dans la société en échange de l'attribution de parts du capital social. 

Pour en savoir plus sur les conseils de la DGCCRF en matière de crowdfunding

B. Quelles formes de crowdfunding pour quels besoins ?

Dans un premier temps, le recours au don permet davantage de tester son public et le produit que l'on va commercialiser par exemple. Il permet notamment de vous constituer un certain capital pouvant permettre de renforcer votre dossier pour obtenir le financement auprès des banques.

Dans un deuxième temps, le recours au prêt va pouvoir substituer les dépenses que les banques refusent de prendre en compte comme par exemple le besoin de liquidité ou encore les investissements immatériels.

Enfin, dans un troisième temps, la prise de participation aux fonds propres est souvent présente pour soutenir des projets innovants ou encore des projets ayant du mal à séduire les investisseurs traditionnels. 

Pour en savoir plus sur les différentes plateformes de crowdfunding.

Pour aller plus loin




© 2003 - 2020 JuriTravail tous droits réservés