Covid-19 : Chaque jour, nos équipes vous informent via des News, des Dossiers ou par téléphone !

S'informer x

Accueil » Création de société, Modèles de contrat et de lettres dématérialisés » Etapes de la création d'entreprise » Article

Fiche pratique Etapes de la création d'entreprise

Comment créer sa start-up ?

Par Modifié le 22-09-2017


Une start-up se définit comme une jeune entreprise qui se lance sur le marché de l'innovation. Elle a un fort potentiel de croissance et se développera dans différents domaines, lesquels vont de l'informatique aux biotechnologies. Le fait qu'elle puisse intervenir sur différents marchés est une des raisons pour lesquelles, un grand nombre de personnes se lance dans cette aventure aujourd'hui. Avant, de se lancer il y a plusieurs étapes à respecter. Découvrez lesquelles !

A. Trouver un projet innovant

Une idée innovante vient de germer dans votre tête, et vous souhaitez faire de cette idée le coeur de votre projet. Pour entrer dans la catégorie des "start-up", il faut que votre idée soit innovante et utilise les nouvelles technologies dans le but de répondre aux besoins d'un public visé.

Trouver une idée n'est que le commencement de votre projet. En effet, celle-ci ne suffit pas. Il faut avant toute chose la valider de façon définitive et faire une étude pour établir si oui ou non cette idée est viable et peut être concrétisée.

Obtenez le statut de "jeune entreprise innovante" 

Quels sont les avantages des statuts de JEI ou de JEU?

B. La nécessité d'une étude de marché

L'étude de marché va vous permettre, de déterminer si votre idée est viable et la manière dont elle va pourvoir évoluer.

Il s'agit, d'un travail de collecte et d'analyse d'information, qui vont vous permettre de mieux comprendre et connaitre le marché, le public ou encore l'offre que vous envisagez de développer par la suite.

Cette étude de marché va par conséquent vous permettre de vous imprégner de l'environnement et du secteur dans lequel pourrait évoluer votre activité. Pour cela, n'hésitez pas à vous déplacer dans les différentes administrations afin de vous renseigner sur la question.

Vous devez aussi identifier vos différents concurrents afin de proposer une meilleure offre que la leur et ainsi faire la différence. Pour cela il vous faut évaluer leurs forces et leurs faiblesses.

L'étude de marché va également vous permettre de mieux comprendre et anticiper les besoins de la cible visée et vous permettre d'adapter votre offre à ceux-ci. 

C. Le choix d'une structure adaptée

Même si vous avez la possibilité d'opter pour pratiquement toutes les formes juridiques, une s'avère plus particulièrement adaptée au projet d'une start-up.

En tant que société innovante, elle a une ambition démesurée visant une croissance forte et rapide.

C'est la raison pour laquelle un grand nombre de sociétés vont se diriger vers la SAS. Cette forme sociale présente de réels avantages pour une société qui a vocation à rechercher sans cesse de nouveaux actionnaires et lever des fonds.

Elle permet, tout d'abord une grande flexibilité dans les statuts. Cela va permettre au créateur de rédiger des clauses qui vont par exemple leur permettre de rester aux commandes de leur entreprise et ce malgré l'arrivée de nouveaux actionnaires. Par conséquent, ils pourront garder la main mise sur la gestion de leur "start-up".

De plus, la SAS va permettre de faciliter la levée de fonds ou l'entrée de nouveaux actionnaires. Elle va aussi faciliter la sortie d'actionnaire ainsi que la cession des actions composant la société.

A l'inverse, si vous optez pour la SAR ou l'EURL, la rigidité de leurs statuts pourrait se révéler être un frein pour vos projets de croissance. De même, en ce qui concerne la cession de part sociale, celle-ci s'avèrerait contraignante dans la mesure où les statuts doivent encadrer strictement le déroulement de ces cessions.

Les avantages de la SAS sont nombreux... A découvrir : nombre d'associés, fiscalité, salaire...

D. La mise en place d'un business plan

L'élaboration de votre business plan est un élément incontournable de votre projet de "start-up". Il s'agit en effet d'un élément indispensable lorsque vous envisagez de démarcher des partenaires financiers.

Celui-ci doit contenir certaines informations nécessaire comme :

  • la description du projet, du secteur d'activité, l'étude de marché mais également l'état de la concurrence ;
  • le CV du ou des créateurs, ainsi que leur formation et diplôme et l'expérience professionnelle qu'il(s) a (ont) dans le domaine envisagé ; 
  • le statut juridique de l'entreprise à venir (SARL, SAS, SASU, EURL …) ; 
  • les plans de distribution, commercialisation du produit développé sur le marché (prix, fournisseur, réseaux de distribution…) ; 
  • les moyens à mettre en oeuvre pour permettre de développer l'activité comme par exemple un commercial chargé de développer l'offre, ou encore le local, tout en précisant le coût de ceux-ci ; 
  • les financements et moyens humains qui vont s'avérer nécessaires à la viabilité du projet ; 
  • et pour finir il devra contenir les prévisions de chiffres d'affaires sur 3 ans, ainsi que toutes les dépenses qui devront être engagées les premiers mois de la création de l'entreprise. 

E. La levée de fonds

La levée des fonds est une étape cruciale pour le lancement de votre entreprise. En effet, c'est elle qui va vous permettre de financer votre projet à hauteur de votre ambition.

Pour cela il faut se préparer, en présentant un maximum d'éléments qui vont permettre de démontrer la viabilité de votre projet et vos perspectives de développement.

Lors d'un rendez-vous avec un partenaire financier, il est préférable de s'y préparer en amont et rassembler un certain nombre d'éléments comme :

  • votre business plan au complet, notamment avec l'étude de marché ; 
  • si possible ne pas hésiter à utiliser le support informatique lors de votre présentation et travailler votre discours en conséquence ; 
  • le CV du ou des associés à jour ; 
  • la présentation du produit en utilisant une maquette, une brochure commercial ou la version finale si vous l'avez déjà ; 
  • présenter un plan financier poussé et détaillé, ainsi que les fonds nécessaires pour le lancement de l'activité. 

F. La mise en place d'un plan de communication

Une fois que vous avez réalisé ces différentes étapes, le moment sera venu pour vous de vous lancer sur le marché.

Pour une meilleure visibilité et pour vous faire connaître il peut se révéler judicieux d'être présent sur le marché, que ce soit par la création d'une page internet ou encore l'utilisation des réseaux sociaux.

Au regard de l'ampleur que ces outils prennent aujourd'hui, dans notre société, vous avez tout intérêt à utiliser ceux-ci pour vous faire connaitre et vanter les mérites de votre produit ou service.



© 2003 - 2020 JuriTravail tous droits réservés