Accueil » Création de société, Modèles de contrat et de lettres dématérialisés » Etapes de la création d'entreprise » Article

Fiche pratique Etapes de la création d'entreprise

5 dangers liés à la création d’entreprise

Par Modifié le 25-10-2018


Le thème de la création d'entreprise est un sujet qui entraîne souvent des craintes chez un entrepreneur. Vais-je réussir ? Vais-je perdre toutes mes économies si mon entreprise échoue ? Comment administrativement créer mon entreprise ? Autant de questions qui se posent à tout un chacun qui souhaite lancer son projet entrepreneurial. Cet article répond à ces interrogations en indiquant les principales difficultés rencontrées par les entrepreneurs. Nous développerons donc ici les 5 principaux dangers liés à la création d'entreprise.

A. Création d'entreprise : 5 pièges à éviter !

1. Entourez-vous bien !

Le premier danger qui guette lors de la création d'entreprise est l'associé que vous choisirez pour monter votre structure. En effet, dans une large majorité des structures juridiques (SAS, SA, etc), le nombre d'associés doit être, au minimum, de 2. C'est donc avec votre associé que vous réfléchissez à un business plan, que vous évaluez un marché, que vous effectuez vos premières embauches.

Pour résumer, l'associé prend part intégralement aux choix stratégiques de votre entreprise. En conséquence, il est primordial de vous associer avec une personne en qui vous avez confiance et en qui vous pourrez compter dans les moments difficiles de la vie de votre entreprise ! Soyez clairs sur la répartition des rôles et des tâches, ainsi que sur les compétences de chacun des associés.

2. Etudiez le marché cible

Le second danger est une mauvaise appréhension du marché sur lequel vous souhaitez implanter votre activité. Il est nécessaire, avant de démarrer son activité, de s'assurer que votre entreprise a la possibilité de conquérir des parts de marché dans le secteur concerné.

Typiquement, l'analyse des entreprises déjà implantées, de leurs stratégies commerciales ainsi que le segment de marché qu'elles occupent sont autant d'éléments à étudier. Ainsi, réaliser une étude de marché est une étape obligatoire avant de démarrer son activité.

De plus, une fois l'entreprise créée, le chef d'entreprise doit constamment être en alerte sur l'évolution du marché, comme par exemple sur l'arrivée de nouveaux concurrents et/ou de produits.

Créer son entreprise demande donc une étude minutieuse et approfondie du marché sur lequel vous souhaitez placer votre entreprise.

3. Ne négligez pas l'aspect juridique

Le troisième danger possible lié au commencement de votre activité de chef d'entreprise est d'ordre juridique. Même si votre entreprise se place sur un marché porteur, et que vos associés sont efficaces, les problèmes juridiques peuvent précipiter la faillite de votre société.

D'abord, assurez-vous d'être prêt en cas de litige important avec un client. En effet, il est possible que celui-ci soit mécontent du produit/service que vous lui délivrez, et qu'il demande une compensation. Ainsi, indiquez clairement dans vos Conditions Générales de Vente (CGV) les modalités de remboursement que vous souhaitez appliquer. De plus, ne négligez pas l'importance de souscrire une assurance vous protégeant du risque d'éventuelles procédures juridiques.

Ensuite, analysez la fiabilité de vos fournisseurs : la part de votre activité dans son chiffre d'affaires et sa situation économique.

Il est également essentiel de former vos collaborateurs au droit du commerce et au droit de la concurrence.

Enfin, renseignez-vous sur les conséquences juridiques d'un accident de travail de l'un de vos salariés. En cas d'accident mortel et si vous êtes tenu responsable, vous encourez 3 ans d'emprisonnement. Ainsi, faites signer à vos principaux délégués des chartes de responsabilité. 

Créer son entreprise requiert donc une certaine connaissance du droit des sociétés au sens large.

4. La trésorerie : un enjeu fondamental

Le quatrième danger est lié à la partie financière de votre entreprise. Ce sont les différents dangers qui entraînent une perte de rentabilité de l'entreprise et une mauvaise gestion de sa trésorerie. A savoir que les problèmes de trésorerie sont le premier facteur de faillite des start-up.

Par exemple, des retards de paiement de clients ou des variations importantes du prix des matières premières, peuvent causer une diminution importante de la rentabilité de votre entreprise.

Ainsi, créer son entreprise demande une gestion rigoureuse de sa comptabilité, ainsi qu'un certain "sens des affaires" pour faire fructifier son activité.

5. L'efficacité de votre processus de production

Le cinquième danger auquel vous pourriez être confronté lors de la création de votre entreprise est un risque opérationnel. En effet, afin de délivrer votre produit/service au client il est nécessaire de mettre en place une chaîne opérationnelle. Celle-ci démarre de l'achat de matériaux aux fournisseurs à la vente finale du produit/service. De multiples dangers guettent cette chaîne de production : retard de livraison des fournisseurs, piratage de vos serveurs informatiques, dysfonctionnements des machines, etc.

De fait, lors de la création de votre entreprise, réfléchissez aux dangers potentiels liés à votre activité ainsi que les mesures que vous pourriez mettre en place pour les éviter.

Les dangers sont donc multiples et divers lors de la création d'une entreprise. En tant qu'entrepreneur, vous devez donc avoir à l'esprit les enjeux de la création d'une activité économique.

Créer une entreprise doit donc être une décision réfléchie et étudiée !




© 2003 - 2020 JuriTravail tous droits réservés