Accueil » Droit de la Consommation » Droits du Consommateur » Prevention » Article

Fiche pratique Prevention

Consommation d’un produit dont la date limite de consommation est dépassée : quels sont les risques ?

Par Modifié le 28-11-2011


A consommer avant le, A consommer de préférence avant le, A consommer de préférence avant fin …Autant de mentions lues sur les emballages des produits que vous consommez chaque jour …mais quelles différences au final et quels risques pour votre santé ?
 

A. Date de péremption : DLC/DLUO quelle différence ?

La règle distingue les aliments très périssables et qui de ce fait sont susceptibles après une courte période de présenter un danger immédiat pour la santé du consommateur des aliments dits stables qui perdent au bout de plusieurs mois voire années leurs qualités organoleptiques.
 

Dans le premier cas, les entreprises indiquent sur l’étiquette des produits unedate limite de consommation (DLC) visant à interdire toute consommation de l’aliment passée cette date. On la reconnait par la mention« A consommer jusqu’au »suivie dans l’ordre du jour et du mois voire dans certains cas de l’année. Il s’agit des produits laitiers, de la viande, du poisson frais, des plats cuisinés frais, de la charcuterie…

Dans le second cas, les entreprises ont recours à des mentions plus approximatives du type « A consommer de préférence avant le » lorsque le jour est indiqué, il s’agit surtout des produits dont laDate Limite d’Utilisation Optimale (DLUO)est inférieure à 3 mois ou « A consommer de préférence avant fin » dans les autres cas. A noter que pour les produits dont la durabilité est supérieure à 18 mois seule l’année suffit.

Bon à savoir : vous ne trouverezpas de date de péremption sur certains produits. En effet la loi prévoit une exemption pour les produits suivants en raison soit de leur nature soit du faible risque pour la santé: fruits et légumes frais, certaines boissons alcoolisées ou non sous conditions, produits de boulangerie et pâtisserie qui de par leur nature sont normalement consommés dans les vingt-quatre heures après la fabrication, vinaigres, sel de cuisine, sucres à l’état solide, confiseries composées presque uniquement de sucres aromatisées et/ou colorés, de chewing-gums, de doses individuelles de glaces alimentaires.

B. Quels risques en cas de dépassement d’une DLC ?

Dépasser une Date Limite de Consommation peut représenter un grand risque pour le consommateur avec un danger immédiat pour la santé.

Voici les principaux risques :

- La salmonellose, c’est une infection à une bactérie nommée Salmonelle. Les symptômes sont : diarrhées, fièvres, crampes abdominales, vomissements dans un délai de 12 à 48h après l’infection.
 

- Les staphylocoques sont au deuxième rang des bactéries responsables d’intoxications alimentaires en France après les salmonelles (Source : Institut Pasteur). Les symptômes sont des vomissements violents souvent accompagnés de diarrhées.

- La listériose qui touche le plus souvent les nouveau-nés, les personnes immunodéprimées, les personnes âgées et les femmes enceintes.  Elle déclenche des symptômes qui surviennent brusquement tels que crampes, diarrhées, maux de tête, nausées, frissons, fièvre, vomissements.

- Le botulisme d’origine alimentaire lié à la toxine botulique est une maladie neurologique. En l’espace de 18 à 36 heures généralement les premiers symptômes apparaissent : vomissements, nausées, diarrhées, crampes abdominales. Puis viennent les symptômes neurologiques avec un arrêt progressif du fonctionnement musculaire.

- Le contact avec les mycotoxines (moisissures) peut être à l’origine de toxicités aiguës et chroniques avec des effets sur le système nerveux central, l’appareil cardiovasculaire et l’appareil respiratoire ainsi que sur l’appareil digestif.

Mesures d’urgence : dans tous les casil est impératif de prendre contact avec votre médecin traitant ou le service des urgencesle plus proche de l’endroit où vous vous trouvez. Ces infections peuvent être très graves.

C. Quels sont les produits les plus risqués ? Quels règles à respecter ?

Les aliments les plus risqués sont les aliments crus et frais tels que la volaille, la charcuterie (rillettes, pâté, foie gras), la viande hachée, les œufs et préparation à base d’œuf, le lait, les fromages râpés, les poissons fumés, les coquillages crus, le surimi, le tarama, les graines germées telles que les graines de soja.

Quelques cas particuliers :

- Les fromages sont soumis à une DLUO. Toutefois par principe de précaution, les entreprises préfèrent parfois indiquer une DLC. Vous pouvez consommer le fromage un peu après la date de péremption en faisant néanmoins attention à son apparence, son odeur, et aux moisissures.

- La crème fraiche peut être UHT ou pasteurisée. Dans le premier cas vous pouvez dépasser la DLUO de quelques jours si le pot est fermé tout en vérifiant son apparence, son odeur avant de l’utiliser.Dans le second cas vous ne devez pas dépasser la DLC.

- Les œufs peuvent être consommés après leur DLC si l’œuf est consommé dur et à la une seule condition que la coquille soit intacte.

- Les yaourts qu’ils soient natures ou aromatisés peuvent être consommés quelques jours après la DLC indiquée sur l’emballage si le pot est intact et que la chaîne du froid a été respectée.

Attention : la viande hachée ne doit pas être consommée après sa DLC. En outre si vous achetez votre viande chez votre boucher celui n’ayant pas le droit de la mettre sous vide, doit vous hacher la viande devant vous. Vous devez la consommer le jour même en veillant à bien la cuire pour éviter toute contamination.

Précautions à prendre :

- Respecter la DLC ;

- Ne jamais congeler un aliment dont la DLC est proche, atteinte ou dépassée ;

- Respecter les conditions de conservation inscrites sur l’emballage ;

- Bien cuire les aliments (surtout la viande hachée) ;

- Se laver les mains et bien laver les couverts avant toute manipulation de nourriture ;

- Nettoyer et désinfecter régulièrement votre réfrigérateur.

Pour aller plus loin :

- Fiches pratiques de la DGCCRF : http://www.economie.gouv.fr/dgccrf/Date-limite-de-consommation-DLC-et-DLUO-

- Institut de veille sanitaire : http://www.invs.sante.fr

Virginie Edelweiss, Juriste en droit de la consommation

Publicité

Autres thèmes associés



© 2003 - 2020 JuriTravail tous droits réservés