illustration logo

Membre du CSE : connaître les pouvoirs d’action

illustration aperçu dossier

photo de L'équipe Juritravail

Rédigé par L'équipe Juritravail

Mis à jour le 25 mars 2021


Membre du CSE : connaître les pouvoirs d’action

Mis en place progressivement à partir de 2018, et définitivement à partir de 2020 dans l’ensemble des entreprises, le comité social et économique (CSE) est la principale institution représentative du personnel. Garant de la bonne application du Code du travail, le CSE est notamment chargé de faire remonter à l’employeur l’ensemble des réclamations et doléances individuelles et collectives des salariés.

Il est informé et consulté pour les décisions de l’employeur...

Lire la suite

Mis en place progressivement à partir de 2018, et définitivement à partir de 2020 dans l’ensemble des entreprises, le comité social et économique (CSE) est la principale institution représentative du personnel. Garant de la bonne application du Code du travail, le CSE est notamment chargé de faire remonter à l’employeur l’ensemble des réclamations et doléances individuelles et collectives des salariés.

Il est informé et consulté pour les décisions de l’employeur touchant notamment aux conditions de travail, de sécurité et de santé des salariés. Selon la taille de l’entreprise, l’obligation d’information et de consultation du CSE est élargie.


En tant que membre de cette instance, ce dossier vous permet de vérifier l’ensemble des pouvoirs et devoirs liés à votre mandat.

18,00€ TTC

photo de L'équipe Juritravail

Rédigé par L'équipe Juritravail

Mis à jour le 25 mars 2021


illustration people

Rédigé par un juriste

illustration prêt à l'emploi

Prêt à l’emploi

illustration telechargement immédiat

Téléchargement immédiat


illustration-abonnement

Grâce à l'abonnement Juritravail, accédez à tous les documents du site en libre accès et à jour des dernières réformes

Découvrir nos abonnements

Testez notre solution gratuitement

Dans quels cas utiliser ce dossier ?

Vous êtes membre élu du CSE et vous vous demandez quelles sont vos attributions ? Quels sont vos pouvoirs d’action pour la défense des intérêts individuels et collectifs des salariés ? A quelle occasion l’employeur doit-il vous consulter ? Votre avis est-il contraignant ? 

Notre dossier présente et expose les attributions dont vous disposez en tant que membre du CSE.

Contenu du dossier :

Ce dossier comporte les informations relatives à vos prérogatives en tant que membre du CSE en matière de :
  • consultations ;
  • expertises ;
  • enquêtes et inspections ;
  • santé, sécurité et conditions de travail ;
  • droit d’alerte ;
  • droit de véto ;
  • conseil d’administration ;
  • saisine de l’inspecteur du travail ;
  • plannings de consultation ;
  • etc.

Il vous propose également un modèle de lettre vous permettant d’exercer votre droit d’alerte.

Les notions clés abordées dans ce dossier :

Illustration dossier
icône case à cocher

Comité social et économique

icône case à cocher

Droit d'alerte du CSE

icône case à cocher

Attributions du CSE

icône case à cocher

Défense des intérêts individuels et collectifs

icône case à cocher

Expertises

icône case à cocher

CSE

icône case à cocher

Consultations du CSE

icône case à cocher

Avis du CSE

icône case à cocher

Instance représentative

icône case à cocher

Santé

icône case à cocher

Pouvoirs du CSE

icône case à cocher

Enquêtes et inspections

icône case à cocher

Attributions du CSE

icône case à cocher

Droit de véto

icône case à cocher

Sécurité et conditions de travail

Le plan du dossier

  • Le CSE peut-il recourir à un expert ?

  • L’évolution des pouvoirs du CSE en fonction de l’effectif de l'entreprise

  • Quels sont les pouvoirs généraux du CSE en matière de représentation des salariés ?

  • Le CSE doit-il être consulté sur les questions relatives à la vie générale dans l'entreprise ?

  • Le CSE a-t-il des pouvoirs généraux en matière de santé, sécurité et conditions de travail ?

  • Le CSE peut-il saisir l’inspecteur du travail ?

  • Le CSE peut-il effectuer des inspections en matière de santé, sécurité et conditions de travail ?

  • Dans quels cas le CSE peut-il réaliser des enquêtes ?

  • Dans quels domaines l’avis du CSE est-il obligatoire ?

  • Quels sont les pouvoirs du CSE en matière de consultations récurrentes ?

  • Quels sont les pouvoirs du CSE en matière de consultations et informations ponctuelles ?

  • Le CSE dispose-t-il de pouvoirs particuliers vis-à-vis du conseil d’administration ?

  • Le CSE dispose-t-il de pouvoirs de négociation ?

  • Le CSE dispose-t-il d’un droit de veto sur les décisions prises par l’employeur ?

  • Le CSE dispose-t-il d’un droit d’alerte ?

  • Quelle est l’étendue du pouvoir du CSE en matière d’enquête ?

Ce dossier contient également

letter

1 Modèle de Lettre

fiche-express

4 Fiches express

La question du moment

Le CSE peut-il effectuer des inspections en matière de santé, sécurité et conditions de travail ?

La délégation du personnel du CSE peut alerter l'employeur d'une atteinte aux droits des personnes ou d'un danger grave et imminent. L'employeur procède suite à cette alerte à une enquête et prend les mesures nécessaire pour remédier à cette situation. En outre, la délégation du personnel du CSE peut engager des enquêtes en cas d'accident de travail ou de maladie professionnelle ou à caractère professionnel (1).

Dans les entreprises de 50 salariés et plus, le CSE dispose des pouvoirs de procéder de manière régulière à des enquêtes et des inspections (2) en matière de santé, de sécurité et des conditions de travail. La fréquence de ces inspections est au moins égale à celle des réunions du CSE portant sur ses attributions en matière de santé, de sécurité et des conditions de travail, qui sont au minimum au nombre de 4 par an. Le CSE procède ainsi à 4 inspections par an, voire plus s'il l'estime opportun, notamment dans les branches d'activité présentant des risques particuliers (3).

Dans le cadre de ces enquêtes et inspections, le CSE peut également demander à entendre le chef d'une entreprise voisine dont l'activité expose les travailleurs de son ressort à des nuisances particulières, et est informé des suites réservées à ses observations. Il peut également faire appel, à titre consultatif et occasionnel, au concours de toute personne de l'entreprise qui lui paraîtrait qualifiée (2).

Dans les entreprises d'au moins 300 salariés, une Commission Santé, Sécurité et Conditions de Travail (CSSCT) au sein du CSE est créée (4). Elle se voit alors confier, par délégation du CSE, tout ou partie de ses attributions relative à la santé, la sécurité et les conditions de travail (5).

A noter : dans les entreprise d'au moins 50 salariés, le comité est en outre réuni à la suite de tout accident ayant entraîné ou ayant pu entraîner des conséquences graves, ainsi qu'en cas d'événement grave lié à l'activité de l'entreprise, ayant porté atteinte ou ayant pu porter atteinte à la santé publique ou à l'environnement ou à la demande motivée de deux de ses membres représentants du personnel, sur les sujets relevant de la santé, de la sécurité ou des conditions de travail (6). 

illustration-question-juridique

Une question vous trotte dans la tête ?

Testez gratuitement notre abonnement en posant votre question
à nos juristes. On vous répond en moins de 48 h !

Illustration avis

Ce que pensent nos clients :

5

Note moyenne sur 2 avis

  • le 18/06/2021

    Dossier complet

  • le 04/03/2020

    Très bien détaillé

Pour aller plus loin

Nos actualités sur le thème Pouvoirs du CSE

Par Emmanuelle Destaillats le 09/02/2022 • 3149 vues

Depuis l’entrée en vigueur de la loi du 22 août 2021 portant lutte contre le dérèglement climatique et renforcement de la résilience face à ses effets, la question de la transition écologi...


Par Alice Lachaise le 13/07/2021 • 79952 vues

Le comité social et économique (CSE) a repris les missions du CHSCT en matière de santé, de s...


Par Xavier Berjot le 07/02/2019 • 2643 vues

La négociation des accords collectifs relève « historiquement » du monopole des organisations...


Par Carole VERCHEYRE-GRARD le 20/11/2018 • 3551 vues

Par principe tous les  membres du comité d’entreprise (CE) y compris l’employeur ont un dro...



20 ans que l’on accompagne
les professionnels

Une équipe de 50 juristes
bac +5 et 700 avocats

Tous les droits adressés : droit social, droit fiscal, droit des sociétés...

+ 3 000 abonnés pros qui utilisent nos services

Ils partagent leurs expériences