Accueil » Droit du Travail Salarié » Temps de Travail » Forum

Forum Droit du Travail Salarié

Forum Temps de Travail

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


Interim: erreur de l'agence sur la durée du contrat

Visiteur

Le 20-08-2015 à 23:11

Bonjour et merci à vous qui me lirez,

 J'ai signé fin Avril une mission d'interim  pour une durée de huit mois (jusqu'à fin Décembre). En tout cas c’est bien ce qui était écrit sur le contrat.

 Un mois après le début de la mission, je me suis rendu compte que la société n'avait besoin de moi que jusqu'à fin septembre (soit 5 mois au lieu de 8). Le consultant de l’agence d'interim a bien reconnu son erreur et a voulu me faire signer un nouveau contrat avec la date corrigée à fin septembre, ce que j'ai refusé évidemment. On est resté cordiaux car jusqu’ici il était probable que mon contrat soit renouvelé ce qui aurait résolu le problème, ce qui finalement sauf surprise n’arrivera pas.

 Si j'ai pris cette mission c'est aussi pour sa durée. Elle n'a pas la même valeur sur un CV et d’ailleurs j'avais un entretien quelques jours après pour une autre mission d’interim mais celle-ci d'un an renouvelable (je n’en ai pas la trace écrite car je n’avais eu qu’un échange téléphonique avec ce consultant là, il m’a bien envoyé un email mais seulement avec les détails heure et lieu- de cet entretien).

En d’autres termes, si j'avais su dès le début que cette mission était de 5 mois je n'aurais jamais donné de réponse définitive avant la réponse de ce second entretien ; j’avais d’ailleurs un autre entretien prévu pour un autre cdd de 5 mois le jour après avoir reçu la réponse. Sur le moment, j'ai préféré 8 mois sûrs que 12 mois hypothétiques

Je compte demander un règlement à l’amiable avec l’agence d’interim avec une indemnité s’ils ne me trouvent pas une autre mission.

J'ai peur que si l'agence d'interim refuse et que l'on aille aux prudhommes 1) elle me le fasse "payer" en refusant mes potentielles futures candidatures et 2) que le juge refuse ma requête en disant que j'ai été prévenu de la fin "prematurée" de la mission rapidement (ce qui selon la RH de la boite où travaille mon père à qui il a demandé conseil peut arriver).

 Si je veux demander réparation, c'est que 1) ils ont signé et m’ont fait signé un contrat c'est-à-dire un engagement 2) je considère que j'ai été trompé car j'avais pris cette mission aussi étant donnée sa durée prévue


Voila qu'en pensez vous?

Je vous remercie pour toute l'aide que vous pourrez m'apporter

Cordialement,

 


Répondre au sujet

Attention : Les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées.
Nous vous invitons pour toute question pouvant avoir des répercutions à consulter un Avocat.

Répondre Répondre

  • Moderateur

    Le 21-08-2015 à 07:19

      + 1000 messages


    Bonjour,

    A ma connaissance , l'agence d'interim ne peut pas interrompre votre contrat de mission au motif que ; "vous avez été prévenu de la fin prématurée de la mission'

    Si elle s'est trompé en fixant une durée de mission trop longue , elle doit en assumer la, responsabilité et vous trouver une autre mission à la suite , dans un  délai de 3 jours ouvrables.
    A défaut, elle devra vous rémunérer les jours non travaillés jusqu'à la date de fin de mission mentionnée dans le contrat.

    VOIR LIEN :

    http://www.infoprudhommes.fr/note-juridique/82-la-rupture-dune-mission-dinterim

    Membre

    Le 24-08-2015 à 16:05

    Bonjour,

    Je vous remercie pour cette bonne nouvelle!
    Merci pour la réponse et pour le lien

    Bonne fin de journée à vous 
    0
    + -

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Vous avez besoin d'un conseil d'avocat pour Temps de Travail ?

3 avocats vous proposent, sous 48h, un RDV en cabinet

Envoyer votre demande

Retour en haut de la page