Covid-19 : Chaque jour, nos équipes vous informent via des News, des Dossiers ou par téléphone !

S'informer x

Accueil » Droit de la Consommation » Animaux » Forum

Forum Droit de la Consommation

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


plainte contre vétérinaire avec accusation sensible

Visiteur

Rorojustice 2017-03-16 10:10:52

Bonjour.


Tout d'abord, je me présente, je suis un homme de 44 ans un peu timide avec un manque d'estime de moi, je ne parle pas beaucoup, si peu même que j'ai été reconnu à 80% d'invalidité, je ne peux pas dire que je ne parle pas beaucoup mais en effet mes difficultés à m'exprimer et à m'adapter en milieu professionnel m'ont valu d'être reconnu par l'ahh qui n'a d'ailleurs jamais cherché à prendre connaissance exactement de mes difficultés.

Les raisons en sont principalement un passé scolaire particulièrement violent mais aussi une mère toxique, très manipulatrice qui me contrôle tel une marionnette depuis ma naissance, tout ça a généré une forte exclusion sociale et bien que je fais tout pour cacher mon comportement particulièrement timide, cela ne passe pas inaperçu et j’ai constaté à plusieurs reprises qu’a la quarantaine je reste une proie pour certains professionnels ou particuliers malhonnêtes, on hésite pas à me tutoyer, tenir des propos humiliants devant moi et surtout abuser du fait que je n’ose rien dire quand je constate un problème, et abuser de ma crédulité que je n’ai pas parce que malgré ces défauts j’ai bien la tête sur les épaules, ainsi dans toute mes démarches je ressent le besoin de ne pas être seul, avoir quelqu’un qui parle pour moi ou simplement être accompagné d’un témoin ma mère.

Par exemple:

- c’est un entrepreneur en TP avec un comportement réducteur qui m’a tutoyé, n’a jamais voulu écouter mes directives, nous a fait du sale boulot avant de vite venir se faire payer en espèce auprès de ma mère très crédule, elle, et qui n’a jamais fait de facture.

- c’est un dentiste qui me tutoie en me parlant comme à un malade mental, s’approprie une dent pour la soigner partiellement sans nouveau rendez vous tout en laissant le reste sans soins, ce n’est pas le premier, j’ai beaucoup de problèmes dentaires qui restent sans soins dont certains provoqués ( volontairement? ) par des dentistes.

- c’est un garage agricole qui à ma demande de faire un nettoyage ultrasons du carburateur sur une machine démonte la chemise pour retirer les circlips du piston, vraisemblablement dans le but de me revendre une machine neuve mais je bricole tout depuis gosse et au bruit du moteur j’ai tombé la chemise pour constater que l’axe du piston avait déjà commencé à la détériorer.

- c’est un informaticien qui en plus de son habitude de pratiquer des réinstallations tout en sauvegardant les problèmes me vend un pack de logiciels gratuits et téléchargeables sur internet, les virus par contre étaient bien gratuits, enfin maintenant ça va mieux depuis que je suis sous linux et monte moi même mes PC, j’ai d’ailleurs appris en même temps que celui qui m’a vendu mon premier PC a bien pris soin d’y mettre une alim advance, tout y est passé jusqu’au lecteur DVD

La liste est bien longue de petit agissements en actes d’incivilités dont j’en ai oublié la plupart mais je pense en avoir déjà étalé assez, ce n’est pas vraiment le sujet de la discussion mais je devais aussi passer par la, j’aime bien aussi cette petite anecdote, on a convenu de 630 pour 10 stères de bois mais c’est une fois livré et déchargé qu’on nous apprends qu’il faut rajouter tant pour le transport.

Je tiens vivement à ajouter que je ne suis pas raciste ni homophobe, je suis plutôt tolérant même si certaines pratiques sont choquantes et appellent à en débattre, ce que je fais parfois sur internet en employant sans tabou des termes qu’on peut avoir du mal à admettre de certains, du style ’pédé’’ ou ’bougnoule’’, tournant en dérision la violence ou le terrorisme mais au fil de mes discussions on reconnaît que je suis respectueux des individus quel que soit leurs idées, leur statut social et que je ne suis ni raciste, homophobe ou pro terroriste.

Mon physique, barbe et cheveux longs rappelle celui d’un hippie ou gauchiste, bien que je n’accorde aucun intérêt pour la politique, je remplis quand même mon devoir électoral et j’ai d’ailleurs encore une anecdote à ce sujet, mon père artisan et un peu du même tempérament que moi se faisait repérer son enveloppe électorale, a subi bien des incivilités suite à cela, et j’ai pu constater de la réalité de ce fait en allant voter moi même dans cette commune ou il s’était installé.

Voila pour la petite présentation, le pavé est déjà bien long mais plutôt indispensable pour la suite.


Répondre au sujet

Attention : les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées. Si vous êtes victime d'un litige et avez besoin d'agir immédiatement, vous pouvez résoudre votre litige en ligne ou faire appel à un avocat.

Répondre Répondre

  • Membre

    Rorojustice Le 16-03-2017 à 10:12

      < 10 messages


    J’ajoute à ma petite présentation que depuis plus de 35 ans j’ai des chats, qu’ils sont pour moi mon sang, esclaves de nos fantaisies comme on en est de leurs caprices, si pour certains le pire n’est resté qu’un malheureux détail, pour d’autres le drame s’est étendu sur plusieurs mois mais je suis toujours resté seul responsable de mes décisions, ils ont été suivis par différents vétérinaires qui ont toujours su nous guider dans nos décisions en toute transparence face à des situations qui nous dépassaient et en respectant notre étique.

    Il y a 3 ans nous avons déménagé et confié nos chats à une nouvelle clinique à 15 minutes de notre nouveau domicile, la vétérinaire qui les prenait en charge me semblait bien froide, ceci évidement me mettait fortement mal à l’aise et devant une personne qui me met mal à l’aise j’ai beaucoup de mal à exprimer mes revendications, néanmoins sa froideur représentait pour moi une garantie de son efficacité, elle nous avait d’ailleurs sauvé une chatte que nous avons recueillie blessée, je n’attends pas d’un vétérinaire qu’il tourne autour du pot entre bisous et caresses mais qu’il aille droit au but.

    Notre Rominet, chaton poubelle élevé au biberon depuis que je l’ai recueilli à l’âge de 5 jours environs est resté à l’aube de ses 6 ans un grand chaton hypersensible et très affectueux, il nous a accompagné dans nos nombreux déplacements du nord est au sud ouest, la voiture était une maison pour lui, nous accompagnant en laisse ou dans son sac dans les manifestations de villages, particulièrement les vide-greniers, il ne manquait pas d’attirer l’attention des badauds avec sa tétine accrochée au collier et ses petits vêtements d’hiver, il avait une démarche particulière, ma mère disant qu’il ’tourne du cul’’ se moquait de sa démarche en disant qu’il était un peu homo, la plaisanterie a d’ailleurs pris tout son sens quand un matou en chaleur lui a grimpé dessus, ma mère qui a pour habitude de monopoliser la conversation en racontant sa vie partout n’a pas manqué de passer par cette petite anecdote auprès de cette vétérinaire, ne modérant pas ses propos, il est probable qu’elle ait utilisé le terme ’pédé’’ quand de mon coté comme à mon habitude je portais mon Roro tendrement dans mes bras en tenant ces propos ’c’est ma rosse tafiole à som’pôpa’’ .

    Le 17 février 2016 nous avons du consulter parce que Roro présentait une dyspnée et une perte d’appétit, la vétérinaire accusant un oedème pulmonaire a mis en place un traitement à base de diurétiques, pas besoin d’être forcement vétérinaire pour savoir que les diurétiques à plus ou moins long terme modifient dangereusement le taux d’urée et de créatinine dans le sang et provoque une insuffisance rénale, il suffit d’avoir eu des chats ou des chiens et avoir déjà vécu l’expérience, de mon coté c’était du nouveau mais j’ai rapidement pris connaissance de ce problème sur internet, quand au vétérinaire, ce n’est pas du tout un cas qui le dépasse, je dirais même que ça fait partie des bases de sa formation, néanmoins ces propos n’engagent que moi dans la mesure ou je ne l’ai pas vérifié de source officielle mais c’est évident.

    C’est le 3 mars que les symptômes on fait leur apparition, de retour d’une nuit d’hospitalisation sous oxygénothérapie, la forte odeur de son urine accusait un taux d’urée élevé, j’avais déjà pris connaissance auparavant de ce détail auprès d’un autre vétérinaire, Roro de jours en jours refusait de s’alimenter, prendre ses médicaments et était pris de vomissements, une situation qui me dépassait mais il ne m’a pas semblé anormal que la vétérinaire ne prenne pas des mesures immédiatement, ce n’est que 6 jours plus tard, le 9 mars, alors que ma mère était hospitalisée, c’était programmé et la vétérinaire en était avisée, qu’elle a fait sa prise de sang et l’a hospitalisé sous perfusion très lente d’une solution saline, très lente pour ne pas relancer son oedème pulmonaire avec ce produit.

    Le fait qu’elle ait attendu 6 jours pour intervenir ne m’a pas alarmé au départ, j’ai pensé que c’était normal, l’hospitalisation s’est effectué sans recueillir mon consentement, ce qui est obligatoire, ce n’est que 6 mois plus tard que je me suis réveillé la dessus, mais surtout, livré à moi même, mon manque d’estime et ma timidité on repris le dessus, si bien qu’aux moments ou je venais à son chevet je n’osais pas faire des chose simples comme demander une chaise ou manipuler la porte de sa cage, j’attendais le passage de l’assistante vétérinaire pour mettre fin à mes visites, celle ci vu que j’étais bien plié en 4 m’a proposé elle même une chaise au bout de deux jours.

    0
    + -
  • Membre

    Rorojustice Le 16-03-2017 à 10:14

      < 10 messages


    Le 15 mars au matin c’est un vétérinaire que je n’ai pas su identifier, peu être un remplaçant, qui est intervenu sur sa perfusion, pratiquant des soins qui malgré mon sang froid m’ont choqué, il est parti en déplacement laissant sa perfusion au débit maximum, mon Roro était tout blanc et amorphe, à part la présence de l’asv la clinique semblait déserte, m’ayant finalement décidé à manipuler moi même la porte de sa cage, je suis reparti sans n’oser rien dire, première erreur de ma part mais deuxième erreur, quitte à rester dans le mutisme j’aurais du filmer la situation avec mon portable, bien sur je n’ai pas trouvé de sources pour expliquer ce qui m’apparaît plus être un acte de charlatanisme qu’un soin ordinaire, à part quelques internautes plus ou moins expérimentés qui ont réagi avec virulence, mais pourquoi faire ça devant le propriétaire d’un animal au risque d’essuyer une réaction plus ou moins violente?

    Suite à son hospitalisation qui a duré 9 jours pendant lesquels j’ai été témoin de divers comportements et défauts d’hygiène occasionnels, les soins se sont poursuivis pendant près d’un mois, hospitalisations court séjours, à la journée d’où Roro revenait bizarrement de plus en plus stressé, visites avec injections aux suites desquelles il décompensait brutalement, aucune informations sur l’évolution de son état de santé, manque d’écoute, on ne me laissait pas vraiment parler, mensonges, sauvette, manipulations brutales de la part d’un vétérinaire devant moi et sur un chat souffrant d’une présumée hypertrophie cardiaque, c’est quand il l’a à nouveau manipulé d’une façon particulièrement violente le 5 avril que je me suis décidé à tourner les talons de cette clinique, la je ne doute pas que certains propriétaires en seraient venus aux mains avec lui.

    Dans un état critique et alors que la vétérinaire me confirmait qu’il était à l’article de la mort, bizarrement son état n’a cessé de s’améliorer de jours en jours mais sans suivi cela ne pouvait pas durer, il fallait trouver une autre clinique mais j’en ai perdu toute confiance tout comme on était dans une impasse financière, quand je me suis décidé à avoir de l’espoir de la part d’une nouvelle clinique, Roro qui était en bonne forme pour affronter de nouveaux examens est décédé subitement.

    Dans une tentative de conciliation, ma mère s’est rendue un peu plus tard à la clinique et s’est fait agresser verbalement d’une manière violente et irrespectueuse par ce vétérinaire brutal, quand à la vétérinaire elle s’est contentée de lui dire ’vous êtes contents il est mort chez vous’’ me sentant bien incapable d’entreprendre des démarches pour réclamer justice, j’ai exprimé mon mécontentement dans des commentaires publics, la clinique a porté plainte pour diffamation avant de se rétracter sachant que j’avais de quoi constituer un dossier contre eux en retour, entre temps j’ai reçu un courrier et un historique médical mensongers et un mystérieux expéditeur a envoyé un mail d’insultes à la clinique avec une image jointe tirée des photos de mon profil facebook, le gendarme qui m’a entendu ne semblait pas porter cette vétérinaire dans son coeur.

    Ces agissements vraisemblablement bien volontaires ou je me suis senti plus cobaye que Roro ne pouvaient avoir étés faits gratuitement et je ne pense pas que cela provenait de mon mutisme, certes le fait que je n’osait rien dire devant certains détails semblait les encourager à aller toujours plus loin devant moi, mais je n’en était pas muet pour autant, la conversation n’a simplement jamais évolué depuis le début, j’ai donc épluché le net dans l’espoir d’en savoir un peu plus et j’ai découvert que cette vétérinaire avait un parcours chaotique ces dernières années, changeant régulièrement de département et de région, mais aussi qu’elle est lesbienne et je me suis souvenu bien plus tard de notre plaisanterie sur Roro, elle aurait donc pris ça comme une attaque personnelle et nous jugeant homophobes, nous aurait fait payer notre maladresse en le détruisant sans état d’âme.

    J’ai envoyé mon dossier le 27 octobre au conseil régional de l’ordre en gardant ce fait sous silence parce que je sais bien que ça a toutes les chances de se retourner contre moi comme attaque homophobe, j’attends toujours la venue d’un conseiller rapporteur et je sais très bien que les vétérinaires se soutiennent les yeux fermés et que cela risque d’aboutir à rien ou au mieux un simple avertissement malgré que j’ai relevé 21 infractions au code de déontologie et en ait zappé d’autres, aussi j’envisage de porter l’affaire en justice pour abus de faiblesse, il me reste déjà plus que deux ans, mais je reste muselé sur un fait qui me semble évident, elle n’a pas à mêler ses affaires personnelles à son activité professionnelle.

    Visiteur

    Simbaland Le 16-03-2017 à 10:25

    Vous avez déjà pensé à écrire des romans ?
    0
    + -
  • Moderateur

    Alainverce Le 16-03-2017 à 10:39

      + 1000 messages


    Bonjour Roro.
    N'avez-vous pas confondu le forum avec votre blog personnel ? 
    Membre

    Rorojustice Le 16-03-2017 à 11:19

    ça fait un an que je rédige des pavés, celui la fait 4 pages, chaque élément est nécessaire, les faits que je relate en font 11 et non, j'ai pas envie d'écrire un roman, après si ça dérange tout le monde de lire un pavé un peu long ou que c'est hors charte, vu que t'est modérateur bein tu supprime le topic et je passerai mon chemin mais je ne vois pas bien comment abréger, je l?ai fait sur un autre forum et je me suis fait accuser d?homophobe et bannir.

    +2
    + -

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Retour en haut de la page

Publicité

Autres thèmes associés