Covid-19 : Chaque jour, nos équipes vous informent via des News, des Dossiers ou par téléphone !

S'informer x

Accueil » Droit de la Protection Sociale » Assurance Maladie » Forum

Forum Droit de la Protection Sociale

Forum Assurance Maladie

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


consolidation

Visiteur

gilou42400 2019-09-20 10:07:47

Bonjour en at depuis le 2/03/17 suite à une chute d escabeau 3 semaine d arrêt reprise du boulot toujours avec prolongation de soin puis en arrêt depuis 6 mois ne pouvant plus supporter la douleur

je doit être opérer du genou le 16/03/2020 la cpam me convoque et me dit que j avait un début d arthrose et me dit qu il vont passer mon accident en maladie au bout de plus de deux ans quand même le refus d at aurait dû avoir lieu bien avant je pense pouver vous me donner votre avis merci mon iPhone


Répondre au sujet

Attention : les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées. Si vous êtes victime d'un litige et avez besoin d'agir immédiatement, vous pouvez résoudre votre litige en ligne ou faire appel à un avocat.

Répondre Répondre

  • Moderateur

    Zen Maritime Le 20-09-2019 à 11:02

      + 1000 messages


    Bonjour,

    Sur les radiographies de 2017, est-ce qu'il y avait déjà au niveau de certaines articulations des signes d'arthrose ? La question se pose en effet de savoir s'il y avait une arthrose pré-existante à votre chute, ou bien si c'est le développement d'une arthrose post-traumatique en lien avec votre accident.

    Qu'en dit votre médecin traitant ?

    cordialement
    zen maritime 
    0
    + -
  • Membre

    Belliot Le 20-09-2019 à 19:23

      < 10 messages


    Oui apparemment j avait un début d arthrose mais pourquoi je suis en at depuis 2 ans il veulent me mettre en maladie il me semble qu il avait un délai de 30 jours pour enquêter ça fait 2 ans ont t il le droit
    Moderateur

    Zen Maritime Le 21-09-2019 à 08:06

    Bonjour,

    En fait, à ce que je comprends, il peut très bien y avoir au regard de la CPAM deux problèmes distincts : d'un côté l'accident de travail pour lequel - selon le titre de votre message - la caisse considère aujourd'hui qu'il y a consolidation; et d'un autre côté un problème d'arthrose pour lequel vous devrez être opéré du genou, problème que la caisse considère sans lien avec l'accident de travail et donc pris en charge en maladie.

    Aussi je vous demandais "Qu'en dit votre médecin traitant ?"

    cordialement
    zen maritime

     
    Membre

    Belliot Le 21-09-2019 à 11:52

    Mon médecin me disait déjà c est l arthrose mais moi j ai jamais eu mal depuis ma chute d escabeau j ai eu des infiltrations qui mon rien fait j ai forcer sur le genou par rapport au travail que je fait cette usure est bien du à mon travail j'ai 50 ans donc ça devrait au moins être reconnu en maladie professionnelle ça serait le minimum sinon je refuse de me faire opérer
    Moderateur

    Zen Maritime Le 21-09-2019 à 12:49

    Je suppose, puisque vous avez eu des infiltations, que votre médecin traitant vous avez adressé à un rhumatologue. Et aussi que vous avez vu un chirurgien orthopédiste dans la perspective d'une intervention sur votre genou.

    Je pense qu'ils sont dès lors les mieux placés, en connaissance de votre histoire, de votre métier, de votre accident, et de vos examens clinico-radiologiques, pour vous dire s'il y aurait lieu de déposer une demande de reconnaissance de maladie à caractère professionnel.

    J'en doute toutefois, sauf si vous exercer un métier comme notamment poseur de parquets, charpentier, dont le travail à genoux est quotidien.

    cordialement
    zen maritime 
    0
    + -
  • Membre

    Belliot Le 21-09-2019 à 16:12

      < 10 messages


    Pour un accident du travail, la caisse d’assurance maladie du patient dispose d’un délai de trente jours à compter de la date de réception de la déclaration d’accident, envoyée par l’employeur, pour instruire le dossier et se prononcer sur le caractère professionnel ou non de l’accident. En cas de dossier complexe, elle peut user d’un délai supplémentaire de deux mois. Elle doit, au préalable, envoyer une lettre recommandée avec accusé de réception à l’employé pour l’en informer. Elle peut également avoir besoin de recueillir des témoignages d’experts, de témoins éventuels, etc. ou solliciter l’employé ou l’employeur pour plus de renseignements. Sa décision sera adressée à l’intéressé avant la fin du délai de trente jours (ou de trois mois en cas de recours au délai complémentaire). Sans réponse de sa part à l’issue de ce délai, il faut considérer que l’accident a été reconnu comme professionnel.
    Membre

    Belliot Le 21-09-2019 à 16:13

    Voilà l article que j'ai trouver je vais faire un courrier à mon chirurgien
    Membre

    Belliot Le 21-09-2019 à 16:16

    Je suis technicien en alarme je travaille essentiellement avec un escabeau pour tirer du câble toute la journée beaucoup de voiture aussi et de marche
    Moderateur

    Zen Maritime Le 21-09-2019 à 17:49

    Vous écrivez "Pour un accident du travail, la caisse d?assurance maladie du patient dispose d?un délai de trente jours à compter de la date de réception de la déclaration d?accident..."

    Du coup je suis un peu perdu. De quel accident de travail parlez-vous ? Si c'est l'accident de travail déclaré en 2017 lors d'une chute d'escabeau, j'avais cru comprendre que la CPAM l'avait à présent déclaré consolidé (titre de votre post = consolidation).

    Et que s'agissant de l'arthrose du genou dont vous devez être opéré, la CPAM considère qu'il s'agit d'un problème distinct, non lié à votre AT de 2017, et qui sera pris en charge en maladie.

    Ensuite vous avez parlé de demander la reconnaissance de cette maladie comme étant à caractère professionnel.

    Et maintenant vous reparlez d'accident de travail dans le courrier que vous voulez envoyer à votre chirurgien.

    Je dois dire que pour moi ce n'est pas très clair, je ne saisis pas bien votre approche.

    cordialement
    zen maritime 

    Afficher les 5 commentaires

    0
    + -
  • Membre

    Belliot Le 22-09-2019 à 17:10

      < 10 messages


    Merci pour vos renseignement donc la cpam a droit de revenir sur les causes de la dégradation de mon genou plus de deux ans après malgré le texte de loi que je vous est montrer
    Moderateur

    Zen Maritime Le 22-09-2019 à 17:30

    Non ce n'est pas ainsi qu'il faut le comprendre. A mon avis, c'est plutôt que la CPAM peut décider aujourd'hui de clore l'accident de travail, en considérant que les symptômes clinico-radiographiques dont vous souffrez maintenant et qui peuvent continuer d'évoluer sont le fait d'une maladie arthrosique indépendante de l'accident de travail.

    Leur argument (à la CPAM) est sans doute que déjà, sur les radios à l'époque de l'accident de travail, il y avait un début d'arthrose. Et deux ans plus tard ils pensent à présent que c'est cette maladie arthrosique qui a progressé. D'où ce que l'on vous a dit à propos de vous passer en maladie.

    cordialement
    zen maritime 
    0
    + -

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Retour en haut de la page

Publicité

Autres thèmes associés


© 2003 - 2020 JuriTravail tous droits réservés