Accueil » Droit de la Protection Sociale » Assurance Maladie » Forum

Forum Droit de la Protection Sociale

Forum Assurance Maladie

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


depression severe et demande de reprise par la secutité sociale malgrès mon état

Visiteur

gf38 Le 10-01-2020 à 02:57

Bonjour,

 Je suis en depression et donc en Arret maladie depuis 2 ans avec des crises d'angoisses voir de panique a répétitions. Mon état est devenu tel que ne serez-ce de prendre le volant ou meme rentrer dans des magasins met impossible. Je me suis rendu chez mon medecin pour le renouvellement de mon traitement medicamenteux et d'arret de travail et il m'apprend qu'un medecin conseil s'est mis en contact avec lui et que je dois faire une visite de reprise avec mon medecin du travail pour qu'il me mette inapte a tous postes! je ne comprends pas cette décision, pour faire simple on me demande d'etre licencié de mon entreprise afin que je ne touches plus d'indemnités, il me lache dans la nature sachant pertinament que mon état de santé actuel est imcompatible avec une reprise de travail. Est ce que cela est il completement légal? un recourt est il possible? Je suis déja très mal dans ma peau et par dessus tous mes soucis de santé, on veut me rajouter des soucis financier. je sais partinamment qu'a la suite de ce licenciement je benificierais d'indemnités chomage, mais après?! si mon état ne s'ameliore pas comment vais je vivre?. merci pour vos réponses car je suis très anxieux de la suite qui se présente a moi. 


Répondre au sujet

Attention : les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées. Si vous êtes victime d'un litige et avez besoin d'agir immédiatement, vous pouvez résoudre votre litige en ligne ou faire appel à un avocat.

Répondre Répondre

  • Moderateur

    Zen Maritime Le 10-01-2020 à 07:20

      + 1000 messages


    Bonjour,

    Je me permets de vous demander si vous pourriez nous préciser ce point, quand vous écrivez "il [votre médecin] m'apprend qu'un medecin conseil s'est mis en contact avec lui..." de quel médecin-conseil s'agit-il, de celui de votre CPAM ?

    Ensuite, il vous apprend "... que je dois faire une visite de reprise avec mon medecin du travail" mais tant que vous êtes en arrêt de travail prolongé il ne peut pas y avoir de visite de reprise au service de santé au travail. Le médecin du travail ne peut vous voir en visite de reprise qu'à partir du lendemain de la fin d'un arrêt de travail.

    D'autre part, ce n'est ni à votre médecin traitant, ni à un médecin-conseil de l'assurance maladie, d'organiser une visite de reprise. Cela ne dépend pas du Code de la Sécurité Sociale mais du Code du travail, et c'est à l'employeur que revient la charge d'organiser une visite de reprise en vous y convoquant.

    En revanche, votre médecin traitant ou le médecin-conseil de l'assurance maladie peuvent demander au cours de votre arrêt ce que l'on appelle une visite de pré-reprise. Cette visite de pré-reprise ne permet aucunement au médecin du travail de se prononcer en termes d'aptitude/inaptitude. L'objectif d'une telle visite, de pré-reprise, est d'apprécier s'il pourrait y avoir des dispositions à prendre auprès de l'employeur qui permettrait de faciliter un retour au travail.

    Bien sûr, s'il devait s'avérer que votre état anxio-dépressif avec des attaques de panique ne permet pas d'espérer que vous pourriez un jour à nouveau vous réintégrer sans souffrance sur le lieu de travail, vous véhiculer seule normalement, vous exposer socio-professionnellement aux relations quotidiennes, vous ne pouvez pas penser que vous seriez maintenue indéfiniment avec des indemnités journalières et votre contrat de travail en suspens, car il ne s'agit là que de solutions temporaires.

    cordialement
    zen maritime 

     
    Membre

    gf38 Le 10-01-2020 à 12:15

    merci pour votre reponse. Pour repondre a votre question, il s'agit bien du medecin de la CPAM. Donc si je comprends bien je vais etre dans l'obligation de perdre mon CDI au vue de mon état de santé qui ne permettra pas de reclassement dans ma societé? j'esperais tellement que mon état s'ameliore et que je puisses reprendre mon travail avant les 3 ans d'arret maladie qui est la date butoire, mon psychiatre et moi essayont d'avancer sur mon état pour que je sois guérri avant ce délai mais la CPAM me prend au dépourvu. Mon psychiatre ou le medecin du travail n'ont aucun pouvoir a ce niveau la? 
    Moderateur

    Zen Maritime Le 10-01-2020 à 12:49

    Minute, minute... je vous le redis, aussi longtemps que vous êtes encore en arrêt de travail il ne peut pas y avoir d'avis d'aptitude / inaptitude par le médecin du travail, juste un entretien que l'on appelle visite de pré-reprise.

    La question de votre aptitude / inaptitude ne se posera que si votre médecin traitant et/ou le médecin conseil de la CPAM décidaient de mettre fin à votre arrêt de travail.

    Un mi-chemin serait que votre médecin traitant vous prescrive un arrêt en temps partiel thérapeutique, de sorte à voir si une reprise en douceur serait possible pour faciliter une réintégration.

    Par ailleurs, si ce n'est pas possible, Xier42 vous a indiqué aussi le fait que si la CPAM mettait fin au service de vos indemnités journalières - ce qui est possible sans attendre le terme de 3 ans d'arrêt - il y aura certainement un avis du médecin conseil sur votre capacité / perte de capacité de travail, d'où l'étude d'une mise en invalidité avec pension d'invalidité (revenu de substitution en cas de perte de capacité de travail)

    cordialement
    zen maritime 
    Membre

    gf38 Le 10-01-2020 à 15:51

    merci pour votre réponse. Le soucis est que je n'ai eu aucune nouvelle du medecin conseil de la CPAM concernant une etude sur une eventuelle invalidité, puis je demander a rencontrer un medecin de la CPAM avant la date butoire de mon arret maladie ou la visite de pré reprise avec mon medecon conseil?. bien cordialement. 

    Afficher les 4 commentaires

    0
    + -
  • Visiteur

    xler42 Le 10-01-2020 à 09:21

      + 200 messages


    Bonjour,
    un petit complément de réponse.
    Votre arret semble être prescrit en régime maladie et non en régime professionnel.
    Dans ce cas, le médecin conseil, doit se prononcer sur l'aptitude à un travail quelconque. En aucun cas il ne dit que vous pouvez reprendre votre poste actuel.
    En fonction des éléments qu'il a pu receuillir, le médecin conseil a sans doute acquis la conviction que c'est votre poste actuel qui est la cause de vos soucis de santé. Après 2 ans d'arret de travail (donc un arret de très longue durée pour ce type de pathologie), il pense que la poursuite de l'arret de travail ne vous permettra pas de reprendre votre travail. Il est donc en droit de stopper cet arret.
    Comme vous l'a dit Zen Maritime,je confirme l'intéret d'une visite de pré-reprise avec le médecin du travail. Cette visite est à votre initiative. Vous n'avez pas obligation d'en informer votre employeur.
    Bonne journée
    Moderateur

    Zen Maritime Le 10-01-2020 à 11:44

    Bonjour Xier,

    Juste une remarque de terminologie, je ne dirai pas se prononcer sur l'aptitude mais plutôt sur la capacité de travail et de revenu lié au travail.

    Car l'aptitude en effet est relative à un poste dans une entreprise, tandis que la capacité de travail et de gain s'apprécie plus généralement vis-à-vis d'un travail quelconque.

    cordialement
    zen maritime 
    0
    + -
  • Visiteur

    Ba. Snd Le 23-04-2021 à 07:03

      visiteur


    Bonjour, 
    J'espère pour vous que cela va mieux et que tout est rentré dans l'ordre. Excusez moi mais je suis en dépression et je ne sais pas vers qui me tourner.. Médecin généraliste, psychiatre ? Mon médecin m'a mis 15 jours d'arrêt maladie mais je crois qu'il ne comprend pas ma grande détresse car bien sûr, je minimise beaucoup. Votre médecin est d'île de France ? Ou c'est un psychiatre qui vous a arrêté durant 2 ans ?

    Cordialement. 


    0
    + -

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Retour en haut de la page