Accueil » Droit de la Protection Sociale » Assurance Maladie » Forum

Forum Droit de la Protection Sociale

Forum Assurance Maladie

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


maladie professionnelle

Visiteur

Le 09-01-2022 à 16:01

Bonjour,

 j'ai ete licencié en 2018 suite a une maladie professionnelle arthrodese je travaillais dans travaux publics  j'ai eu une recute en avril 2019 j ai vu une visite medecin conseil ne novembre 2021 arret valide  j'arrive a mes 3 ans le 24 avril 2022 donc je voulais savoir comment vais je etre payer  car  j"ai rdv en mai pour la pose d'un stimulateur dans le dos pour les douleurs et je suis reconnu avec une incapacite de travail a 10 pourcent   je uis inquiet car 2 enfants a charge quelqu un aurait il eu le meme  souci car certain site que cela peut aller plus que 3 ans et je serais contente d'avoir une réponse   encore merci d'avance 


Répondre au sujet

Attention : Les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées.
Nous vous invitons pour toute question pouvant avoir des répercutions à consulter un Avocat.

Répondre Répondre

  • Moderateur

    Le 09-01-2022 à 16:09

      + 1000 messages


    Bonjour,

    Au terme de l'arrêt votre caisse d'assurance maladie vous proposera certainement une rente d'incapacité permanente, lire en cliquant ici => www.ameli.fr


    cordialement
    zen maritime 
    0
    + -
  • Membre

    Le 12-04-2022 à 07:03

      < 10 messages


    Bonjour,
    Dès lors que vous êtes en rechute de maladie professionnelle, vous toucherez des IJ jusqu'à ce que le médecin conseil décide de la consolidation de la rechute (la limite des 3 ans s"applique en maladie, pas en risques professionnels).
    Lors de la consolidation, le taux d'Incapacité Permanente sera réévalué.
    Cordialement.
    Membre

    Le 14-04-2022 à 09:47

    Bonjour,
    Ce n'est pas tout à fait exact. Il appartient au médecin traitant de fixer la date de consolidation sur le cerfa 11138-04 en cochant certificat final etindiquant la date, la notion de guerison ou de consolidation, et de décrire de façon détaillée les séquelles.
    Ce n'est que dans le cas où le médecin conseil contate lors d'un contrôle que le médecin n' a pas consolidé un AT/MP qui aurait du l'être qu'il fera notifier une consolidation par la CPAM
    0
    + -
  • Membre

    Le 14-04-2022 à 17:23

      < 10 messages


    Bonjour,
    Vous avez raison mais cela ne change rien au fond, concernant la question de mimosa62.
    Cordialement
    Membre

    Le 14-04-2022 à 17:54

    Bonjour,
    Effectivement vous avez raison cela ne change rien mais j'aime bien rappeler le rôle de chacun.
    0
    + -
  • Membre

    Le 15-04-2022 à 00:06

      < 10 messages


    Bonsoir,
    Si l'on veut être encore plus précis, c'est la CPAM qui fixe la date de consolidation, après avis du médecin conseil, d'après l'avis du médecin traitant qui établit le certificat final.
    En l'absence de certificat final, la CPAM notifie au salarié, après avis du médecin conseil, la date de consolidation qu'elle entend retenir.
    Cordialement.
    Membre

    Le 15-04-2022 à 08:55

    Bonjour
    Dans la prtaique, il y a bien longtemps que les procédures internes CPAM / service médical prés de celle-ci, n'interroge plus le médecin conseil  en de consolidation par le médecin traitant, ni en l'absence de CMF.
    Le rôle du médecin conseil est essentiellement de gérer les dossiers qui trainent en longueur pour des pathologies qui, à priori, ne le justifient pas. Il convoque alors l'assuré pour fixer éventuellement une date de consolidation, ou de guérison, ou une reprise du travail. Le médecin conseil donne un avis qui s'impose à la CPAM qui aura pour mission de le notifier.
    Bonne journée
    0
    + -
  • Membre

    Le 15-04-2022 à 08:57

      + 50 messages


    Mais on s'éloigne de la question posée.......ou si vous préférez je m'éloigne de la question posée.
    0
    + -

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Retour en haut de la page