Accueil » Droit de la Protection Sociale » Assurance Maladie » Forum

Forum Droit de la Protection Sociale

Forum Assurance Maladie

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


Téléconsultation non demandée mais facturée à la sécu et remboursée au praticien

Visiteur

Le 13-07-2022 à 21:08

Bonjour. Suite aux dernières révélations sur les pharmacies et les faux tests, j'ai la question suivante : comment se fait il que mon médecin, suite à mon épisode de Covid, m'ait rappelée le soir à 20h30 soi-disant pour un suivi, sans m'avoir au préalable informée, que cet acte sera facturé et remboursé par la sécu en tant que téléconsultation, que je n’ai pas demandée. A savoir, à aucun moment on ne m'a dit que cet entretien téléphonique va générer une consultation à 25 + 30 de CS. J'ai pu visualiser ces infos sur mon compte Améli quelques jours après, sous motif de téléconsultation ! Sans consultation du compte je n'aurai jamais été au courant que le praticien a été remboursé de pour une téléconsultation que je n'ai jamais demandée. Après avoir parlé avec mon entourage, il s'avère que beaucoup de médecins ont pratiqué ce petit système pour obtenir des remboursements sans que le patient ne soit au courant. Merci pour votre réponse, ceci doit être connu de la Direction de la Sécu et du Gouvernement

 


Répondre au sujet

Attention : Les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées.
Nous vous invitons pour toute question pouvant avoir des répercutions à consulter un Avocat.

Répondre Répondre

  • Membre

    Le 14-07-2022 à 07:44

      + 1000 messages


    Bonjour,
    Eh bien si vous êtes sûr que vous n'avez pas demandé cette consultation, de préférence preuves à l'appui, faites en sorte que ce soit "connu de la Direction de la Sécu et du Gouvernement". Vous trouverez les coordonnées sur leurs sites respectifs.
    Par chez moi les médecins ont assez de travail pour s'amuser à faire des consultations sans demande du patient.
    En revanche, vous parlez d'"entretien". Si celui-ci a duré un certain temps, difficile de démontrer que cette "consultation" a été faite contre votre gré. Si vous ne vouliez pas profiter des compétences du médecin, il fallait vous excuser et raccrocher rapidement. Si vous avez bénéficié d'une vraie consultation, il est normal qu'il soit payé... Et sans preuve formelle que ce rendez-vous n'était pas convenu, vos propos relèveront de la diffamation voire de la dénonciation calomnieuse.
    Visiteur

    Le 14-07-2022 à 16:28

    Bonjour, Merci pour votre réponse. Oui, effectivement il y a bien eu un entretien, qui a commencé par "Bonjour, je X (le médecin) je vous appelle simplement pour voir si tout va bien et que vous n'avez pas de souci depuis votre déclaration de Covid" et elle précise "j'ai l'habitude rappeler mes patients Covid pour voir s'ils vont bien"... Donc oui, c'est très gentil .... en revanche si elle m'avait précisé que ce serait une consultation facturée à la sécu, j'aurai coupé court et dit que je vais bien et que je n'ai pas de questions, ni besoin de consultation. Mais là, je me dis, "oh ben c'est très rare qu'un médecin se soucie de savoir si tu vas bien depuis hier ou avant hier - d'ailleurs je le lui ai fait remarquer, mais là encore au lieu de me dire qu'il s'agissait d'une consultation, elle a répété "oh, je fais toujours ça avec mes patients"..... Donc, j'ai le sentiment qu'elle a vraiment tout fait pour ne pas dire qu'en réalité c'était une consultation. Pourquoi ne l'a t elle pas fait ?
    0
    + -
  • Moderateur

    Le 14-07-2022 à 10:18

      + 1000 messages


    Bonjour,

    Les consultations par téléphone sans transmission video ont été exceptionnellement rendues possibles par les autorités dans le contexte épidémique de covid pour faciliter le suivi de certains patients en sachant, à ma connaissance, que ce dispositif s'adresse avant tout, sinon exclusivement, à des patients dépourvus des moyens techniques de visio-consultation (internet, ordinateur, smartphone) le ministère de la santé ayant eu en effet la préoccupation que des patients dépourvus des outils de videotransmission, ou âgés et ne sachant se connecter, puissent être suivis simplement par échange téléphonique et selon les mêmes modalités de prise en charge par la Sécurité Sociale.

    Moyennant quoi le médecin qui vous propose ainsi, en vous appelant en fin de journée à 20:30, de s'enquérir de l'évolution de votre état de santé et de vérifier, certainement en vous posant quelques questions circonstanciées si vous n'avez pas tel ou tel signe d'aggravation ou de complication, effectue un acte médical auquel vous consentez en échangeant avec lui.

    En ce qui concerne le tarif, l'article L1111-3 du Code de la santé publique dispose que "toute personne a droit à une information sur les frais auxquels elle pourrait être exposée à l'occasion d'activités de prévention, de diagnostic et de soins, et le cas échéant, sur les conditions de leur prise en charge et de dispense d'avance des frais "

    Toutefois, dans votre cas, il n'y avait pas de frais auxquels vous auriez pu être exposée ou devoir avancer puisque, sauf erreur de ma part, la prise en charge est intégrale sans reste à votre charge, et cela jusqu'à encore le 31 juillet 2022 selon les dispositions légales actuellement en vigueur.

    cordialement
    zen maritime 

     
    Visiteur

    Le 14-07-2022 à 16:38

    Bonjour, Merci beaucoup pour vitre réponse. J'ai bien compris le côté "légal" et la possibilité pour le médecin de faire cela. Mais là, j'aurais quand même apprécié qu'on me pose la question au début du coup de fil, de savoir si oui ou non j'avais besoin d'une consultation ? Je n'en avais pas besoin car j'allais mieux, et de plus, j'avais la possibilité de faire une demande de téléconsultation en cas de besoin, puisque je l'avais fait quelques jours avant. Ce que j'ai compris en posant la question à mon entourage, c'est que beaucoup se sont fait rappeler et n'avaient en aucun cas besoin de téléconsultation pour un suivi, et à tous, les médecins qui ont appelé ont fait croire qu'il s'agissait d'un appel "de sympathie" pour voir comment ils allaient.... Cela soit dit je peux comprendre que pour une personne âgée et seule, cela se fasse, mais pas pour des personnes vivant en couple et ayant la possibilité de demander une téléconsultation si besoin. En tous cas, merci pour votre réponse rapide ! Bele journée !
    Moderateur

    Le 14-07-2022 à 17:25

    Vous pouvez bien sûr signaler cette perception que vous avez eue d'une pratique possiblement abusive, et génératrice d'un coût à supporter par notre système de protection sociale.

    Toutefois, je pense que c'est à relativiser en mettant en balance l'économie en termes de santé publique que permet de réaliser un médecin s'il détecte suffisamment tôt des signes d'aggravation, sachant que les hospitalisations semblent actuellement repartir à la hausse et que l'on veut identifier le plus tôt possible les signes faisant indiquer une admission à l'hôpital.

    Dès lors, qu'un médecin à la fin de ses consultations à son cabinet prenne du temps sur sa soirée pour un appel de suivi auprès des patients dépistés covid+ cela participe de sa mission et c'est légitimement rémunéré, c'est beaucoup moins coûteux pour la société qu'un cas d'aggravation qui ne serait diagnostiqué qu'avec retard et impliquerait les frais d'une prise en charge en urgence en réanimation. C'est beaucoup moins coûteux aussi qu'un patient sans suivi et inquiet, qui s'angoisserait dans la nuit et mobiliserait pour rien le dispositif d'urgence. 

    D'autre part, attention à ne pas faire l'amalgame avec l'affaire des pharmacies dont les agissements étaient frauduleux. Ou alors c'est que votre vision de notre système de santé est de façon généralisée péjorative.

    cordialement
    zen maritime 
    0
    + -

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Retour en haut de la page