Covid-19 : Chaque jour, nos équipes vous informent via des News, des Dossiers ou par téléphone !

S'informer x

Accueil » Droit des Assurances » Assurance Vie » Forum

Forum Assurance Vie

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


ASSURANCE VIE RACHAT PARTIEL

Visiteur

cc29 2019-10-24 16:43:37

Bonjour,

 Ma mère a une assurance vie et viens d'être placée depuis 3 mois dans une maison de retraite, elle demande un rachat partiel tous les mois depuis 3 mois pour payer la maison de retraite, mais maintenant ils ne veulent plus libérer le rachat, il demande une procuration, mais aucun conseillé ne me contacte pour prendre rdv avec ma mère et moi pour mettre en place cette procuration.ils ne veulent pas me renseigner car ils me disent que je ne suis pas l'assurée alors que j'ai l'habilitaiton familiale et malheureusement ma mère ne peut plus téléphoner.
merci de me dire comment procéder.
cordialement.


Répondre au sujet

Attention : les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées. Si vous êtes victime d'un litige et avez besoin d'agir immédiatement, vous pouvez résoudre votre litige en ligne ou faire appel à un avocat.

Répondre Répondre

  • Moderateur

    Zen Maritime Le 24-10-2019 à 17:25

      + 1000 messages


    Bonjour,

    Vous dites " ma mère ne peut plus téléphoner " a-t-elle sa conscience et sa lucidité, ou bien est-elle atteinte de troubles cognitifs qui remettraient en question ses volontés et ses décisions ?

    cordialement
    zen maritime 
    0
    + -
  • Membre

    Tisuisse Le 25-10-2019 à 06:12

      + 1000 messages


    Faire une LR/AR au médiateur de la Compagnie d'Assurances, directement au Siège Social de cette compagnie. Vous avez interrogé des employés de votre agent d'assurances ou de votre courtier d'assurances et ces employés sont loin d'avoir la formation et les diplômes suffisants pour répondre d'autant que les consignes probables de leur patron sont : faire durer la procédure sinon on perd le contrat et donc la commissin qui va avec. CQFD.
    Moderateur

    Zen Maritime Le 25-10-2019 à 09:14

    Bonjour tisuisse,

    Comme cela vous arrive de temps à autre vous êtes bien péremptoire et prompt à des jugements à l'emporte-pièce, vous discréditez ici certaines personnes de l'assurance ou de la bancassurance sans rien savoir de la situation. CQFD écrivez-vous ? mais vous n'avez rien démontré.

    Que dit la compagnie d'assurance ou la banque, pouvant justifier pleinement qu'une prudence soit de mise : "ils me disent que je ne suis pas l'assurée alors que j'ai l'habilitaiton familiale"

    L'habilitation familiale concerne dans son principe une personne incapable d'exprimer sa volonté, soit dans certains actes, soit dans tous les actes de la vie. Elle peut donc être limitée, ou générale. Ce point mériterait déjà d'être précisé par Cc29.

    Ensuite l'habilitation familiale est restreinte dans la durée, or là aussi nous ne savons rien de sa validité.

    Enfin une habilitation familiale n'entre pas réellement dans le cadre des mesures dites de protection judiciaire.

    De sorte que la personne n'étant plus à présent à son domicile mais ayant été récemment placée en EHPAD, il n'y aurait rien d'étonnant à ce que l'assureur ou le banquier s'interroge sur la valeur en termes de procuration de l'habilitation familiale, notamment pour gérer une assurance-vie.

    Il est usuel que les assureurs et banques aient pour procédure de demander s'il y a eu ouverture d'une tutelle désignant le mandataire comme tuteur. Et cela n'a rien à voir avec vos interprétations 'paralogiques' du genre "
    les consignes probables de leur patron sont..."

    Bref, vous vous lancez sitôt dans le recommandé au médiateur sans même vous enquérir de cela ?  

    cordialement
    zen maritime
    Membre

    Tisuisse Le 25-10-2019 à 09:30

    J'ai travaillé 25 ans dans cette branche, titulaire d'une maîtrise en droit et technique des assurances, ancien formateur technico juridique pour cadre... des assurances, alors je pense bien connaître ce milieu et si je le critique c'et en parfaite connaissance de cause, croyez-le bien. 60 à 70 % des personnels qui, dans cette branche, sont au contact de la clientèle ne connaissent même pas les dispositions du Code des Assurances. Quand à celui des banque, ce pourcentage monte à 95 voire 98 %. J'ai eu l'occasion d'interroger du personnel de guichet de banque pour des contrats d'assurances, ils ont été incapable de me fournir une réponse plausible et argumentée, ils ne sont pas là pour faire du droit mais pour faire du commercial à savoir vendre des contrat peu importe ce que ces contrats contiennent. 

    Maintenant, rien ne vous interdit de consulter un avocat mais e ne sera certainement pas le même tarif que sur un forum.

    Bonne chance.
    Moderateur

    Zen Maritime Le 25-10-2019 à 10:01

    Bonjour tisuisse,

    Aussi intéressantes soient vos statistiques personnelles cela ne donne aucune pertinence à un pseudo-raisonnement par induction.

    Je vous rappelle qu'à la différence de la déduction, l'induction consiste à partir d'un cas particulier (le vôtre) à en tirer des généralisations en croyant qu'elles pourraient s'appliquer à tous.

    "J'ai eu l'occasion d'interroger du personnel de guichet de banque..." oui et donc ? Vous en induisez quoi ? 

    La seule vraie question posée par le message de Cc29 est la portée juridique de son habilitation familiale. Restons là dessus si vous le voulez bien.

    "Maintenant, rien ne vous interdit de consulter un avocat" !? Vous m'écrivez cela à moi ? S'agissant de la portée juridique de l'habilitation familiale, ne pensez-vous pas qu'il suffirait de voir cela avec le juge des tutelles qui en a décidé ?

    cordialement
    zen maritime

    Afficher les 5 commentaires

    0
    + -

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Retour en haut de la page

Publicité

Autres thèmes associés


Retour au dossier : Assurance Vie