Accueil » Droit des Assurances » Assurance Vie » Forum

Forum Assurance Vie

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


Donation assurance vie

Visiteur

Le 28-02-2022 à 07:38

Bonjour,

 Ma mère a une assurance vie à mon nom. J'ai 3 frères et sœurs qui ne paraissent pas dans l'assurance vie (fachés avec nous 2), ma mère n'a aucun bien. On a déjà débloqué une somme il y a 5 ans. Il reste 40 000 euros, peut elle me refaire un don de 20000 depuis cette assurance sans que mes frères et sœurs puissent contester ? Merci


Répondre au sujet

Attention : Les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées.
Nous vous invitons pour toute question pouvant avoir des répercutions à consulter un Avocat.

Répondre Répondre

  • Moderateur

    Le 28-02-2022 à 08:01

      + 1000 messages


    Bonjour,

    Lorsque l'héritier bénéficiaire d'une assurance-vie (en l'occurrence vous) en touche le capital au décès du souscripteur (si votre mère décédait), il n'y a pas en principe de rapport à la succession ni d'atteinte à la réserve des autres héritiers, qui se trouvent en quelque sorte 'spoliés' de façon légale.

    Il en va différemment si le capital ne demeure pas sur l'assurance-vie jusqu'au décès car l'argent débloqué et que vous donne votre mère c'est alors une donation, laquelle doit être déclarée au service d'enregistrement de votre centre des impôts. Cette donation, celle d'il y a 5 ans, et celle qui vous serait faite à nouveau, est soumise aux règles de la réduction pour atteinte à la réserve des frères et soeurs.

    Je vous incite vivement à prendre conseil d'un notaire.

    cordialement
    zen maritime 
    Membre

    Le 28-04-2022 à 06:44

    Il n'est pas précisé que les donations d'argent ont été faites par acte notarié stipulant expressément un caractère hors part. On a même l'impression que ce sont des donations manuelles, qui sont donc par essence en avance de part.

    Il ne saurait donc y avoir atteinte à la réserve ou dépassement de la quotité disponible, puisque ces donations sont rapportables à la masse de partage, assurant l'égalité entre les héritiers. A moins que la mère fasse un testament conférant un caractère hors part aux donations manuelles.

    Bien sûr, le rapport des donations ne se fera que si les héritiers sont au courant des donations et en ont la preuve. Mais compte tenu du fait que les donations doivent être déclarées dans le mois qui suit leur révélation à l'administration fiscale, révélation qui se fait souvent lors de la déclaration de succession, quand elle n'est pas faite lors de la donation, sauf à frauder le fisc, elles vont être difficiles à cacher aux héritiers.

    Votre mère aurait peut-etre mieux fait de conserver son contrat avec vous comme seul bénéficiaire. Il aurait alors appartenu aux autres héritiers de démontrer le caractère manifestement exagéré des primes versées, pour qu'elles soient requalifiées en libéralités (rapportables puisque vous êtes héritier), ce qui est plus difficile que de demander directement le rapport de donations.
    0
    + -
  • Membre

    Le 28-04-2022 à 09:35

      + 1000 messages


    Bonjour,
    Si votre mère n'a aucun bien, ce n'est pas forcément une bonne idée qu'elle se déleste d'une bonne part de ses économies. Elle pourrait en avoir besoin pour elle, par exemple pour payer un jour sa maison de retraite, ses aides à domicile ou son EPAHD.
    0
    + -

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Retour en haut de la page


Retour au dossier : Assurance Vie