Accueil » Droit du Travail Salarié » Avenant au contrat de travail pour télétravail » Forum

Forum Avenant au contrat de travail pour télétravail

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


Avenant non fourni

Visiteur

Le 11-05-2022 à 13:06

Bonjour,

je me trouve dans une situation litigieuse, mais je ne trouve aucune information sur ma situation.
J'ai signé un CDI sans télétravail, stipulant mon projet de déménager dans les mois à venir, et de passer en télétravail à 100%. Il est précisé dans le contrat deux choses: mon obligation de revenir sur le lieu de travail 2 fois par mois, ainsi que l'existence future d'un avenant au contrat qui précisera les conditions du télétravail.
Comme prévu, j'ai déménagé, et commencé mon télétravail (il y a preque 2 ans maintenant). Pour des raisons d'oubli mutuel entre mon employeur et moi (j'ai plusieurs mails de relances pour prouver que j'ai personnellement insisté), mon employeur n'a jamais fourni d'avenant au contrat. Maintenant que la phase de restrictions pour covid est finie, et après un rachat de l'entreprise par une autre plus grande, une charte de télétravail a été mise en oeuvre dans l'entreprise, les conditions ne me conviennent pas, et contreviennent aux clauses discutées à l'oral au moment de la signature (notamment les raisons de mes retours sur le lieu de travail, et le remboursement des transports). Hors, ces clauses n'ont jamais été écrites, vu que je n'ai jamais reçu l'avenant sensé les définir.
Quel est le statut juridique de ma situation? Est-ce légal que je travaille ainsi sans avenant? Puis-je refuser le contenu d'un avenant qu'ils produiraient aujourd'hui, alors même que j'avais, au moment de la signature de mon CDI et de la promesse de l'avenant, des informations au sujet de son contenu qui pourraient être différentes de celles d'aujourd'hui?


Répondre au sujet

Attention : Les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées.
Nous vous invitons pour toute question pouvant avoir des répercutions à consulter un Avocat.

Répondre Répondre

  • Moderateur

    Le 11-05-2022 à 13:40

      + 1000 messages


    Bonjour.

    Seul un écrit engage les parties.

    En l'absence d'avenant le contrat qui s'applique est le contrat initial signé.

    On ne peut pas vous forcer à signer un avenant que vous ne désireriez pas (et réciproquement).

    Cdt.
    Membre

    Le 11-05-2022 à 13:53

    (je suis la personne qui a posé la question, je me suis juste connecté entre temps)

    Merci pour la réponse!

    Mais dans les faits je suis en télétravail, installé à 500km de la maison mère (alors même que c'est cet avenant inexistant qui devait définir les modalités de mon télétravail).
    S'il est écrit dans mon contrat que je suis tenu de revenir sur place deux fois par semaine, c'est l'avenant qui devrait en détailler les conditions. Puis-je refuser de revenir tant que la situation ne sera pas clarifiée par écrit (surtout si c'est à ma charge financièrement)? Une charte interne de télétravail (imposée unilatéralement par l'entreprise) fait-elle autorité dans ce cas?

    J'ajouterais aussi: tous les membres du CSE ont récemment démissionné, et aucune représentation syndicale n'existe dans l'entreprise, je n'ai aucun "soutien" structurel (en temps que salarié) au sein de l'entreprise. Toute discussion à l'oral sera intrinsèquement "piégée" il me semble.
    Puis-je exiger, dans ces conditions, le report de toute négociation et de tout changement effectif de mes conditions de travail, jusqu'à ce qu'une délégation des salariés soient de nouveau mise en place? (n'est-ce pas illégal d'ailleurs, de rester sans délégation du personnel?)
    0
    + -
  • Moderateur

    Le 11-05-2022 à 15:17

      + 1000 messages


    Re,

    En l'absence de représentant du personnel une charte est légale.

    Votre contrat est clair (sous réserve de ne pas l'avoir sous les yeux): il indique que vous devez revenir deux fois par semaine, vous ne pouvez donc pas exiger d'autres conditions sans accord de votre employeur.

    N'oubliez pas que celui-ci dispose légalement du pouvoir d'organiser son entreprise (et les conditions qui en découlent pour les salariés) et qu'en l'absence de précision au contrat il détermine ce qu'il juge le mieux pour cette entreprise.

    Pourquoi ne lui feriez-vous pas un courrier RAR évoquant le problème ?

    Vous pourriez alors avoir une réponse écrite qui permettrait de mieux envisager la suite éventuelle.

    Vous ne pouvez pas le forcer à signer un avenant qui ne l'intéresse apparement pas et le risque est aussi qu'il en profite pour y ajouter des modifications non voulues à votre contrat sources de nouvelles tensions.

    L'absence de représentants du personnel ne vous confère hélas aucun droit supplémentaire.

    Il s'agit d'une situation qui n'est pas imputable à votre employeur (et nombre d'entreprises n'ont aucun élu...).

    Il n'y a rien d'illégal dans cette situation si votre employeur se soumet à l'article ci-dessous:

    Article L2314-10Version en vigueur depuis le 01 janvier 2018
    Modifié par Ordonnance n°2017-1386 du 22 septembre 2017 - art. 1
    Des élections partielles sont organisées à l'initiative de l'employeur si un collège électoral n'est plus représenté ou si le nombre des membres titulaires de la délégation du personnel du comité social et économique est réduit de moitié ou plus, sauf si ces événements interviennent moins de six mois avant le terme du mandat des membres de la délégation du personnel du comité social et économique.
    Les élections partielles se déroulent dans les conditions fixées à l'article L. 2314-29 pour pourvoir tous les sièges vacants dans les collèges intéressés, sur la base des dispositions en vigueur lors de l'élection précédente.
    Les candidats sont élus pour la durée du mandat restant à courir.

    Et même s'il ne s'y soumet pas cela n'interférera pas dans votre situation.

    Cdt.
    Membre

    Le 12-05-2022 à 11:12

    Ok merci pour toutes ces précisions !
    0
    + -
  • Vous cherchez un avocat en Droit du Travail pour défendre vos droits ? Faites-vous recontacter par 3 avocats et choisissez celui qui vous convient le mieux ! Envoyez une demande de contact aux avocats en Droit du Travail près de chez vous exerçant en Droit du Travail en quelques secondes, ou appelez le 01 75 75 70 70 du lundi au vendredi de 9h30 à 18h.

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Vous avez besoin d'un conseil d'avocat pour Avenant au contrat de travail pour télétravail ?

3 avocats vous proposent, sous 48h, un RDV en cabinet

Envoyer votre demande

Retour en haut de la page


Retour au dossier : Avenant au contrat de travail pour télétravail