Accueil » Droit du Travail Salarié » Chômage - Pôle Emploi » Forum

Forum Droit du Travail Salarié

Forum Chômage - Pôle Emploi

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


Droit chomage (recharge) suite congé parental

Visiteur

Baby1001 2019-08-09 21:24:00

Bonjour, je suis actuellement en congé parental total depuis juillet 2018. Avant cela j'étais en congé maternité et j'ai commencé à travailler dans mon entreprise en novembre 2016.
Je compte prendre un congé parental de presque 2 ans et faire ensuite une démission pour suivi de conjoint car entre temps mon mari a été muté. J'ai encore 10 mois de reliquat de Droits de mon precedent travail. 
Ma question est la suivante: à la fin de mes 10 mois de droits actuels, pole emploi m'a dit qu'ils rechargeraient mes droits sur la base de mes 12 salaires précédent mon congé maternité. Mais combien de durée de droits vais je avoir? sachant que j'ai travaillé effectivement pendant 13 mois avant le début de mon congé maternité. Est ce que la période du congé maternité et congé parental va etre prise en compte et rallonger mes droits au chomage et me donner droit à 24 mois d'indemnisation? 
Je serais assez surprise que cela soit prise en compte car le contrat de travail est suspendu durant le congé parental mais je prefere verifier car j'ai entendu dire qu'ils en tenaient compte.Et si c'est le cas alors cela voudrait dire que j'ai le droit à 10 mois (reliquat de droit de mon ancien travail) + 24 mois indemnisation de mon nouveau? Je pensais que les droits ne pouvaient pas excèder 2 ans. Merci par avance pour vos réponses

 


Répondre au sujet

Attention : Les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées.
Nous vous invitons pour toute question pouvant avoir des répercutions à consulter un Avocat.

Répondre Répondre

  • Moderateur

    milou27 Le 10-08-2019 à 06:55

      + 1000 messages


    Bonjour,
    Au terme des 10 mois d'indemnisation , Pole emploi ouvrira des droits rechargeables en se basant sur les périodes d'affiliation des 28 derniers mois précédant la perte du dernier emploi .
    .
    Si vous démissionnez au terme du congé parental de 2 ans et sachant que le congé maternité et le congé parental sont assimilés à une période d'affiliation , les droits rechargeables seront ouverts pour une durée de 24 mois
    .
    Votre indemnisation sera calculée sur la base des salaires bruts perçus au cours des 12 derniers mois précédant le dernier jour travaillé
    .
    Quand avez-vous ouvert des droits au chomage ? pour quelle durée ?
    .
    Votre dernier jour travaillé remonte à quelle date ?
    Membre

    Baby1001 Le 10-08-2019 à 11:46

    Bonjour, merci beaucoup pour votre réponse. Je vous avoue que je suis un peu perdu dans tout le jargon période d'affiliation...Mon dernier jour travaillé est le 9 janvier 2018 juste avant le debut de mon congé maternité. Suite à mon congé maternité j'ai pris des congés payés (1 mois environ) et ensuite j'ai enchainé sur mon congé parental directement sans retourner travailler.
    Pour les droits au chomage que j'ai actuellement (reliquat de 10 mois) je les ai ouvert en septembre 2015 (j'ai été en CSP suite à un licenciement economique) et j'ai ensuite mis 2 mois à retrouver un emploi c'est pour cela qu'il me reste 10 mois d'indemnisation. J'avais donc 1 an de CSP et 1 an d'ARE car je travaillais depuis 5 ans dans mon entreprise avant mon licenciement éco.
    J'espère que cela a répondu à vos questions.
    Donc si j'ai bien compris votre message. J'aurais bien le droit à 10 mois + 24 mois de recharge. Je pensais vraiment quon ne pouvait pas étre indemnisée au delà de 2 ans. Meme si je pense pas et j'espère pas utiliser tous ces droits ça rassure car dans mon domaine d'activité il ets pas toujours évident de trouver un poste malheureusement. Merci pour vos réponses
    Moderateur

    milou27 Le 10-08-2019 à 16:55

    Il est vrai que votre situation n'est pas simple du tout à analyser ...t
    .Les droits ouverts sont utilisables pendant 3 ans + durée d'indemnisation ouverte , soit 5 ans en tout mais ce délai est allongé d'une durée égale à la durée d'un congé parental qui a donné lieu au versement de l'Allocation PreParE.
    .
    On peut donc dire que les 10 mois de reliquat seront toujours utilisables à la fin du congé parental si vous percevez la PreParE .
    .
    Pour les droits rechargeables , Ils seront versés lorsque le reliquat de droits sera épuisé  (les 10 mois ) et ils seront calculés en se basant sur les emplois occupés au cours des 28 derniers mois précédant le dernier emploi occupé ( Janvier 2018)  donc à priori pour une durée de 13 mois .
    .
    La question que je me pose est de savoir s'il faut différer votre démission jusqu'à la fin du congé parental puisqu'il faut tenir compte du prévis à effectuer .
    Les employeurs acceptent généralement que le preavis se confonde avec la fin du congé parental à plus forte raison si vous habitez dans une autre région .
    Membre

    Baby1001 Le 10-08-2019 à 19:18

    Effectivement mes droits seront épuisés fin septembre 2020 donc je dois m'inscrire avant cette date pour pouvoir en bénéficier.
    Par contre je ne comprends pas cette fois-ci vous me dites que j'aurais le droit à 13 mois (de recharge en plus des 10 mois) mais dans votre réponse précédente vous me parliez de 24 mois. Je pensais au vu de votre première réponse que le congé parental ainsi que le congé maternité comptaient dans le calcul de la durée d'indemnisation. (13 mois de travail + 5 mois de congé maternité + 1 mois de congé payés + 12 mois au minimum de congé parental). Je suis un peu perdue sur ce 13 mosi ou 24 mois d'indemisation du coup 

    Afficher les 19 commentaires

    0
    + -
  • Membre

    Baby1001 Le 27-08-2019 à 20:50

      + 10 messages


    Bonjour, je fais à nouveau appel à vous car ma situation se complique car je viens d'appeler mon service RH pour demander quel était mon préavis (qui ne figure pas dans mon contrat et je n'ai jamais signé mon avenant pour mon changement de statut à TAM).
    Ils m'ont informé qu'il y a changement de direction et sans doute des licenciements économiques à venir. Est ce qu'il est légal de licencier qqn en congé parental même si je pense que oui.
    et du coup est ce qu'on me proposerait un CSP vu que je suis en congé parental? Est ce que je dois mettre fin à mon congé parental pour pouvoir bénéficier du CSP?
    Si j'ai le droit au CSP j'aurai je suppose 1 an de CSP + 1 an d'ARE. 
    Alors qu'actuellement j'ai 10 mois d'anciens droits + rechargement possible de 24 mois qoit 34  mois ce qui me laisse de la marge mais compte tenu de mon domaine d'activité les délais pour trouver son souvent très long malheureusement.Etant donné que sur cette période mon mari va à nouveau être muté en métropole, il me faut garder le plus possible de droits pour le retour.
    Est ce qu'il est donc plus judicieux dans mon cas de démissionner avant cette procédure de licenciement économique? Merci par avance et désolée pour la complexité de la situation
    Moderateur

    milou27 Le 28-08-2019 à 07:42

    Bonjour Baby
    L'employeur peut vous licencier pour motif economique pendant votre congé parental
    Je ne pense pas qu'il faille accepter le CSP .
    Vous pourrez mettre fin au congé parental si vous voulez bénéficier tout de suite de l'are
    Membre

    Baby1001 Le 28-08-2019 à 08:10

    Bonjour, merci pour votre retour.
    Du coup si mon employeur me licencie économique (je reçois la lettre recommandée), ai je le droit de démissionner dans la foulée pour préserver mes anciens droits + recharge (34 mois au total)?
    Si je refuse le CSP je vais passer en ARE mais avec mon reliquat de droits et ensuite je pourrais enchainer sur ma recharge? En gros si je refuse le CSP est ce que cela veut dire que j'ai la possibilité de conserver mes 34 mois de droits ou alors j'attaque une nouvelle période de chomage avec une période de 24 mois ARE?
    Compte tenu que je vais chercher ds un premier temps du travail ici (la Réunion) et ensuite en métropole je dois trouver l'option qui me permet de conserver le maximum de droits sur la durée et non l'aspect financier. Cela sous-entend je suppose qu'il faut que je mette fin à mon congé parental, ce que je comptais faire d'ici qqs mois dans tous les cas. Merci pour vos réponses
    0
    + -
  • Vous cherchez un avocat en Droit du Travail pour défendre vos droits ? Faites-vous recontacter par 3 avocats et choisissez celui qui vous convient le mieux ! Envoyez une demande de contact aux avocats en Droit du Travail près de chez vous exerçant en Droit du Travail en quelques secondes, ou appelez le 01 75 75 70 70 du lundi au vendredi de 9h30 à 18h.

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Vous avez besoin d'un conseil d'avocat pour Chômage - Pôle Emploi ?

3 avocats vous proposent, sous 48h, un RDV en cabinet

Envoyer votre demande

Retour en haut de la page


30 000 professionnels MyBestPro disponibles sur :


© 2003 - 2019 JuriTravail tous droits réservés