Accueil » Droit du Travail Salarié » Chômage - Pôle Emploi » Forum

Forum Droit du Travail Salarié

Forum Chômage - Pôle Emploi

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


Droit d'option - avantageux ou pas ?

Visiteur

Le 24-11-2022 à 15:04

Bonjour,
Je suis encore très hésitante concernant mon choix d'adhérer au droit d'option de Pôle Emploi. 
Dans ma situation, j'ai la possibilité d'utliliser mon droit actuel soit 33.59 euros pour une durée d'indemenisation 272 jours. 
Le nouveau droit (droit d'option) me propose 37.64 euros pour une durée indemnisation de 730 jours. 

Je comprends que l’intérêt ou non de l’option est directement lié à la situation personnelle et professionnelle du bénéficiaire.

Quels sont les critères principaux à prendre en compte avant de prendre une telle décision pour être sûre de ne pas se tromper dans son choix et surtout ne pas être perdante ? 

A savoir dans mon cas, je souhaite rester en chômage jusqu'à avril 2023 pour des raisons personnelles et je risque de prendre un emploi moins rémunéré que mon précédent emploi. 

Merci beaucoup pour votre aide

Répondre au sujet

Attention : Les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées.
Nous vous invitons pour toute question pouvant avoir des répercutions à consulter un Avocat.

Répondre Répondre

  • Moderateur

    Le 25-11-2022 à 07:34

      + 1000 messages


    Bonjour,

    L'écart étant inférieur à 30% je ne pense pas que vous puissiez envisager d'exercer un droit d'option (?)

    cordialement
    zen maritime 
    Moderateur

    Le 25-11-2022 à 08:31

    Bonjour ZEN

    Si , si  - Le droit d'option est possible !

    Puisque contrairement à ce que beaucoup pensent.. Il ne faut pas comparer les 2 indemnisations journalières mais le CAPITAL à verser que représente les les 2 indemnisations

    ce qui revient à comparer : 

    Capital à verser : 33,59 X 272 : 9.136 euros (seuil des 30%: :11.876)  

    et 37,64 X 730 : 27.477 euros 

    Là , il n'y a pas photo 

    Jade à tout intérêt à opter dès maitenant pour les nouveaux droits même si elle doit abandonner ses anciens droits 

    Puisque à compter du 01/02, l'indemnisation sera limitée à 597 jours au lieu  de 730 jours 

    et dans l'hypothèse ou elle ferait le choix de reprendre ses anciens droits (272 jours) ses futurs nouveaux droits potentiels (730 jours) seront remis en cause si on l'oblige à retravailler pendant son indemnisation (les 272 jours)

    Cordialement 
    Moderateur

    Le 25-11-2022 à 08:59

    Heureusement que tu es là, en fidèle gardien du règlement, merci Milou

    cordialement
    zen maritime 
    0
    + -
  • Visiteur

    Le 25-11-2022 à 13:40

      visiteur


    Bonjour, 

    Merci à Jade de poser cette question car je vais me retrouver bientôt dans la même situation. 

    Il n'y a pas la possibilité de recharger les droits ? 

    Pour ses nouveaux droits, Jade a une durée d'indmenisation 730 jours qui correspond à 2 ans si je ne dis pas de bétises ? 

    Sinon j'ai trouvé ce paragraphe sur internet : 

    "Ce droit d’option peut être intéressant dès lors :
    -Que les allocations versées au titre des nouveaux droits couvrent une période assez longue
    -Que le bénéficiaire pense retrouver un emploi à bref délai. En pareille hypothèse, il est plus intéressant de percevoir des droits plus élevés sur une période plus courte." 

    Donc elle est plus intéressante d'opter le droit d'option si Madame Jade souhaite rester plusieurs mois au chômage. 

    N'hésitez pas à corriger 
    Moderateur

    Le 25-11-2022 à 18:27

    Bonjour Sylvie 

    Pour Jade,  le choix n'est pas difficile à faire puisqu'en exerçant son droit d'option , elle bénéficiera à la fois d'une allocation plus élevée sur une durée plus longue ( 37,64 euros pendant 730 jours au lieu de 33,59 pendant 272 jours) 

    mais il est vrai que certains peuvent préférer une durée plus courte si l"indemnisation journalière est plus élevée (sachant que 40% des allocataires ne consomment pas tous leurs droits) 

    Désormais , lorsqu'on renonce à exercer un droit d'option pour pouvoir bénéficier d'une indemnisation plus longue ( le reliquat d'anciens droits + les droits rechargeazbles ) il faut bien prendre conscience que Pole emploi ne cessera d'ennuyer l'allocataire indemnisé au niveau du suivi des recherches d'emploi, suivre des formations plus ou moins imposés, etc..

    Le temps ou l'allocataire préférait rester au chomage pour x raison est révolu 

    et dans l'hypothèse ou il reprendrait un emploi de courte durée en cours d'indemnisation du reliquat (avant de recharger ses droits )  le nouveau mode de calcul de l'indemnisation journalière risque de le pénaliser lourdement lorsqu'il rechargera ses droits 

    Les droits qu'il pouvait recharger ne seront plus du tout les mêmes qu'au départ .

    Je ne peux pas expliquer dans le détail le nouveau mode de calcul (trop long à développer ) mais c'est une certitude dont les effets seront encore plus pénalisants à compter du 01/02/2023  (durée d'indemnisation réduite d'1/4 )

    On peut dire que les droits rechargeables ne présentent plus d'intérêt et qu'il vaut mieux exercer un droit d'option quand cela est possible 
    0
    + -
  • Vous cherchez un avocat en Droit du Travail pour défendre vos droits ? Faites-vous recontacter par 3 avocats et choisissez celui qui vous convient le mieux ! Envoyez une demande de contact aux avocats en Droit du Travail près de chez vous exerçant en Droit du Travail en quelques secondes, ou appelez le 01 75 75 70 70 du lundi au vendredi de 9h30 à 18h.

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Vous avez besoin d'un conseil d'avocat pour Chômage - Pôle Emploi ?

3 avocats vous proposent, sous 48h, un RDV en cabinet

Envoyer votre demande

Retour en haut de la page