Covid-19 : Chaque jour, nos équipes vous informent via des News, des Dossiers ou par téléphone !

S'informer x

Accueil » Droit du Travail Salarié » Chômage - Pôle Emploi » Forum

Forum Droit du Travail Salarié

Forum Chômage - Pôle Emploi

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


Reforme chômage

Visiteur

Ned01 2021-02-22 18:31:47

Bonjour,
 
La prolongation des Droits pour ceux en fin de droits depuis le 30/10/2020 étant bien parti pour durer jusqu'au 30/06/2021 et ayant un rechargement de droit en suspend à cause de cette prolongation depuis le mois de janvier, je me demande si dans l'hypothèse où la réforme touchant le mode de calcul entre en action cet été, au moment de mon rechargement, je me retrouverais impacter ou non?
Le point de départ concernera les fins de contrats (octobre 2020 dans mon cas, donc non touché par rapport à quelqu'un ayant eu une fin de contrat intervenant au moment de la reforme) ou bien je serais quand même impacté au moment de mon rechargement?
Merci par avance.
 

 


Répondre au sujet

Attention : Les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées.
Nous vous invitons pour toute question pouvant avoir des répercutions à consulter un Avocat.

Répondre Répondre

  • Moderateur

    milou27 Le 22-02-2021 à 18:46

      + 1000 messages


    Bonjour,

    La future réforme n'impactera que les emplois repris qui ont pris fin après la date d'application de la réforme 

    Les droits qui peuvent être potentiellement rechargés à l'heure actuelle ne seront pas impactés par la réforme 
    Visiteur

    Nounou Sandrine Le 22-02-2021 à 20:43

    Bonsoir Milou,
    Dans mon cas, j'ai des droits ouverts depuis août 2020. J'ai 2 activités reprises postérieurement à mon IDE. Une reprise en décembre 2020 et une qui va commencer en mars 2021. Ces 2 activités reprises devraient se finir en août 2023. Donc elles auront été reprises AVANT le réforme Unédic, mais se finiront APR?S la réforme. Dans ce cas elles seront prises en compte de quelle manière à votre avis ?
    Merci.
    Membre

    Sindhyrela Le 02-03-2021 à 20:01

    Bonsoir Milou 
    Je vous permet de vous recontacter suite à les nouvelles sur la réforme du chômage 

    J'ai finis mon contrat en octobre 2020, en suite étais en fin de droits et ils m'ont prolongé mes droits à cause de la covid.
    Je vais reprendre mon activité en avril 2021, ils n'ont pas encore recalculés mes droits. Mon nouveau contrat va s'arrêter en octobre 2021.
    J'ai peur de me voir affectée par la nouvelle réforme car je suis saisonnière et mes allocations risquent de baisser radicalement. Je commence un formation longue en continue en janvier 2022, j'ai compté avec mes allocations pour pouvoir me former tout en gardant mon chômage. 
    Je vous remercie pour votre réponse 


    0
    + -
  • Membre

    Ned01 Le 23-02-2021 à 01:16

      + 10 messages


    D'accord, merci de votre réponse.
    Donc si j'ai bien compris, même si mes droits ne sont rechargés que cet été à la fin de la prolongation et même si la réforme est entrée en application, c'est bien la date de fin de contrat qui entre en compte pour déterminer si je serais touché ou non? 
    Donc dans mon cas non, vu que me contrat s'est terminé en octobre 2020 et non après la mise en place de la réforme? 
    Membre

    Sindhyrela Le 23-02-2021 à 10:36

    Bonjour 
    Je suis dans votre cas aussi.
    Saisonnière depuis 3 ans, mon contrat a fini le 30 octobre 2020. J'étais à la fin des droits aussi, donc je bénéficie de la prolongation des droits jusqu'à juin 2021.
    Je vais reprendre mon ancien travail en avril 2021.
    Donc après la fin de ce nouveau contrat en octobre 2021 ils vont étudier mes nouveaux droits.
    Je souhaite savoir si mes nouveaux droits vont être impactés par la nouvelle réforme Mer
    0
    + -
  • Vous cherchez un avocat en Droit du Travail pour défendre vos droits ? Faites-vous recontacter par 3 avocats et choisissez celui qui vous convient le mieux ! Envoyez une demande de contact aux avocats en Droit du Travail près de chez vous exerçant en Droit du Travail en quelques secondes, ou appelez le 01 75 75 70 70 du lundi au vendredi de 9h30 à 18h.
  • Membre

    Ned01 Le 02-03-2021 à 16:56

      + 10 messages


    Bonjour,
    La réforme du mode de calcul à été acté aujourd'hui au 1er juillet 2021.
    La fin de la prolongation est acté au 30 juin, je serais donc rechargé ensuite. 
    PE me dit que le rechargement de droit est considéré comme une ouverture de droit. 
    J'ai des doutes sur le fait que je sois quand même touché par la réforme, du fait que je vais ouvrir de nouveau droit (rechargement) au mois de juillet, donc au moment où entre en place le nouveau calcul.
    PE n'a pas su me répondre si cela concernait les emplois perdu à partir du 1 juillet qui était seulement Impacté ou bien les personnes dans mon cas aussi.
    Donc si milou27 passe par là avec des éclaircissements... 
    Merci. 
    Moderateur

    milou27 Le 02-03-2021 à 18:45

    Bonjour

    D'après les infos glanées sur le Net , on peut dire que la reforme reprend les grandes lignes de ce qui avait été décidé en 2019

    Le rechargement des droits constitue une nouvelle ouverture de droits et n'intervient que lorsque les droits ouverts initialement sont épuisés 

    On peut donc dire que la réforme concerne tous les emplois qui prennent fin après le 30 Juin 2021 , y compris lors du rechargement des droits si le dernier emploi a pris fin après le 30 Juin 2021 

    La réforme ne va pas pénaliser les salariés qui travaillent en continu mais ceux qui alternent les contrats courts et la reprise d'indemnisation

    Le calcul de l'indemnisation journalière ne s'effectuera plus d'après les salaires perçus pendant les jours travaillés mais d'après les salaires perçus pendant une période de référence (PRI) qui coure du 1er jour retravaillé jusqu'au dernier sans remonter plus de 24 mois en arrière (-de 53 ans) à compter de la fin du dernier emploi repris  

    Ainsi les périodes indemnisées en inter contrat ou bien sans emploi seront englobées dans la période de référence (comme si vous aviez un salaire à zero euro) et diminueront sensiblement le SJR (salaire journalier de référence)

    Dans certains cas, L'indemnisation pourra être plus longue qu'auparavant mais ceci au détriment du montant de l'indemnisation journalière 

    C'est une mauvaise nouvelle plus particulièrement pour les intérimaires 
    0
    + -
  • Membre

    Ned01 Le 02-03-2021 à 19:13

      + 10 messages


    Merci de votre réponse complète, même si c'est encore flou pour mon cas. 
    Je serai rechargé au moment de la mise en application, mais sur la base d'un contrat qui a prit fin le 30 octobre 2020, à cause de la prolongation automatique dut au covid.
    Donc si je comprends bien, je ne serais pas concerné ?
    Dans mon cas, j'ai 15 mois de travail continu sur 24 mois, à voir donc. 
    Moderateur

    milou27 Le 02-03-2021 à 19:25

    OUI - c'est cela , vous ne serez pas concerné 
    Visiteur

    Nounou Sandrine Le 02-03-2021 à 19:37

    Bonsoir Milou,
    Puisque mon sujet est remonté, ça me pose question...
    J'ai perdu 2 contrats en août 2020, droits ouverts le 29/08/2020 pour 1095 j.
    J'ai actuellement 4 contrats de travail (Assistante Maternelle)
    - un signé en sept 2018 qui va se finir en mai 2021
    - un signé en octobre 2019 qui va se finir en août 2022
    Ces 2 là sont des activités conservées.

    Et j'ai des activités reprises :
    - une signée en décembre 2020
    - une signée en février 2021
    Les 2 se finiront à priori fin août 2023.

    Pole emploi ne me versant que 5 ou 6 ARE par mois, mes droits de 1095 j vont allez jusqu'à environ milieu 2025.
    Pour le rechargement, les contrats seront soumis à différentes lois du coup ?
    Merci pour vos conseils constants et précieux.
    0
    + -

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Vous avez besoin d'un conseil d'avocat pour Chômage - Pôle Emploi ?

3 avocats vous proposent, sous 48h, un RDV en cabinet

Envoyer votre demande

Retour en haut de la page