Accueil » Droit Représentant du Personnel » CHSCT : Hygiène, Sécurité & Conditions de Travail » Forum

Forum Forum CSE DP Syndicat CHSCT

Forum CHSCT : Hygiène, Sécurité & Conditions de Travail

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


Secret professionnel et enquête de harcèlement

Visiteur

Nat971 Le 01-02-2021 à 14:58

Bonjour, je suis enseignante dans un établissement scolaire. J'ai subi une tentative d'intimidation de la part d'un représentant du personnel et délégué syndical par messages whatsap. J'ai été sous le choc et j'ai contacté mes chefs d'établissement pour leur dire ce qui m'arrivait et que tout cela me rendait malade et qu'il fallait que j'aille voir le médecin. Le chef d'établissement a fait suivre mon mail précisément à la personne qui m'a menacée. Je l'ai su car ce mail m'est revenu via un autre délégué syndical (qui cherche à me défendre), et on voit clairement que ce mail a pour début de chaîne le proviseur.
Le proviseur a permis une enquête à mon sujet pour des faits de harcèlement qui m'aurait été reproché verbalement, concernant une rumeur de lettre que j'aurai écrite au rectorat contre une collègue, sans m'en informer et sans informer le rectorat. Il l'a fait sans avoir eu un signalement papier non plus, ni même voir la personne qui aurait été harcelée et qui n'avait à ce moment laissé aucune trace écrite.
Je suis actuellement en arrêt maladie suite à cette histoire, je me remets seulement de mes émotions, et je voudrais à présent faire valoir mes Droits:
- Le chef s'est mis en faute en transmettant mon mail et le délégué syndical s'est mis en faute en transmettant à nouveau mon mail à d'autres gens.
- Le chef aurait du demander des traces écrites avant de diligenter une enquête (car finalement la personne concernée, par écrit, n'évoque pas de harcèlement) et surtout il aurait du contacter le rectorat, car ce n'est pas en interne qu'une affaire pareille peut être gérée.

- Le délégué du personnel a tenté de m'intimider et a transmis à d'autres personnes le mail que j'avais envoyé aux proviseurs.

- Les délégués syndicaux "diligentés" par le chef d'établissement ont contacté les personnes avec lesquelles j'habite pour avoir des informations à mon sujet et en les poussant à me convaincre d'accepter une médiation pour éviter une plainte (le tout sous forme de fausse bienveillance).

- Suite au mail envoyé au chef d'établissement pour lui exposer la situation (alors qu'en réalité il savait tout), il m'a proposé un entretien. Mais il n'a pas précisé qu'à cet entretien il avait prévu les autres délégués syndicaux et la personne harcelée, le but étant que je reconnaissance le harcèlement et que je m'excuse (une aberration). En somme, il a organisé un guet apens - auquel je ne me suis pas rendue puisque j'étais malade (c'est le délégué qui me défend qui m'a informé qu'il ne s'agissait pas d'un entretien individuel puisque lui même avait été convié à cette réunion)

Voilà la situation. J'ai envoyé mon inscription à l'ASL depuis un mois mais ce n'est toujours pas finalisé donc je n'ai pas encore de conseils. Le temps passe et il faut à présent que je lance une procédure. j'avais envoyé un courrier au médecin du rectorat pour évoquer la situation, elle m'a proposé un rdv auquel je ne pouvais pas me rendre en raison de ma santé et de la distance. Je ne sais si je dois contacter le DRH, ou envoyer une plainte avec tous les éléments que j'ai au tribunal de grande instance ou au tribunal administratif. Je suis un peu perdue avec les démarches et je ne voudrais pas me tromper.

Merci pour vos conseils.


Répondre au sujet

Répondre Répondre

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Vous avez des questions sur le sujet CHSCT : Hygiène, Sécurité & Conditions de Travail ?

Bénéficiez d'un accompagnement juridique au quotidien : nos juristes et experts répondent à vos questions

Vous êtes...

  •  
  •  
  •  
  •  

Retour en haut de la page