Covid-19 : Chaque jour, nos équipes vous informent via des News, des Dossiers ou par téléphone !

S'informer x

Accueil » Droit Représentant du Personnel » CHSCT : Hygiène, Sécurité & Conditions de Travail » Forum

Forum Forum CSE DP Syndicat CHSCT

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


titre restaurant et local de restauration

Visiteur

cindy--59 2016-04-04 19:05:50

Bonjour,

suite a un déménagement, nous sommes en plein aménagement de nos futurs locaux. nous sollicitions de notre direction l'installation de plaques de cuisson dans le local de restauration. notre direction s'oppose en nous disant que si des plaques de cuisson sont installées nous ne pourrons plus bénéficier de nos cheques dejeuner car l'association pour laquelle je travaille risquerait alors un redressement fiscal. je précise que d'autres services appartenant a la meme association en dispose et qu'il nous est avancé l'argument selon lequel les plaques ont été installées avant les nouvelles dispositions legales (quelles dispositions legales ?) 

je vous remercie pour votre réponse.


Répondre au sujet

Attention : Les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées.
Nous vous invitons pour toute question pouvant avoir des répercutions à consulter un Avocat.

Répondre Répondre

  • Moderateur

    belenus Le 04-04-2016 à 20:17

      + 1000 messages


    Bonjour,

    Avez vous des représentants du personnel ?

    car l'association pour laquelle je travaille risquerait alors un redressement fiscal. 

    C'est argument est sans fondement.

    les nouvelles dispositions legales (quelles dispositions legales ?) 

    Demandez donc à l'employeur de vous les montrez!!
    Il en sera incapable !!!

     La seule obligation mise à la charge de l’employeur par la réglementation (C. trav., art. R. 4228-22), c’est de fournir :
        un véritable local de restauration lorsqu’au moins 25 salariés souhaitent prendre leur repas sur leur lieu de travail ;    un simple « emplacement » leur permettant de se restaurer « dans de bonnes conditions », si ce nombre est inférieur à 25 salariés.
    L’équipement minimal du local est également prévue par la réglementation (C. trav., art. R. 4228-22). On doit y trouver : des tables et des chaises ; un réfrigérateur ; un ou plusieurs appareils permettant de réchauffer les aliments (plaque de cuisson, réchaud ou four à micro-ondes)

     
     Le Conseil d’État a jugé que l’employeur qui fournissait des titres-restaurants n’était pas pour autant dispensé de fournir un local de restauration si au moins 25 salariés le demandaient (CE, 11 déc. 1970, no 75.398).

      
    Moderateur

    belenus Le 05-04-2016 à 20:06

    Vous avez des problèmes de connexion ?
    0
    + -

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Vous avez des questions sur le sujet CHSCT : Hygiène, Sécurité & Conditions de Travail ?

Bénéficiez d'un accompagnement juridique au quotidien : nos juristes et experts répondent à vos questions

Vous êtes...

  •  
  •  
  •  
  •  

Retour en haut de la page