Accueil » Professionnel » Droit pénal

Forum Condamnation

Violence conjugale sans plainte et sans jour ITT

Forum Condamnation

Bienvenue sur le forum Condamnation. Vous avez des questions ou vous souhaitez échanger avec d'autres internautes sur le forum de Juritravail ?
Inscrivez-vous pour poser gratuitement vos questions juridiques, apporter des réponses à d'autres membres, et participer aux fils de discussions.

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


Visiteur

Le 09-03-2023 à 17:31

Bonjour, j'aimerais savoir si il ya moyens que mon conjoint n'aille pas derrière les barreaux même s'il ma violenté sans me frappé mais juste en me poussant pour essayer de me faire sortir de la maison tout en sachant que c'est moi qu'il est poussé à bout Et du coup j'ai appelé la police parce que quand il m'a poussé en dehors de la maison il a pris notre enfant et la laisser dans la chambre en sécurité mais il ne voulait plus me le rendre Du coup j'ai appelé les gendarmes mais je ne veux pas qu'il aille en prison car je c'est pertinemment que c'est de ma faute mais les gendarme ne veulent rien entendre et veulent le condamné mais juste parce-quil a déjà un casier judiciaire
Du coup voilà il est encore en garde à vue et j'attend de voir la procureur pour réellement lui expliquer et j'espère qu'elle vas me croire parce que eux les gendarmes pense que je fais ça uniquement parce que je suis sous l'emprise de mon conjoint alors que pas du tout du coup voilà si quelqu'un pouvait m'aider se serais sympa merci d'avance pour votre réponse 

 


Répondre au sujet

Attention : Les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées.
Nous vous invitons pour toute question pouvant avoir des répercutions à consulter un Avocat.

Répondre Répondre

  • Moderateur

    Le 09-03-2023 à 18:06

      + 1000 messages


    Bonjour,

    Poussé à bout ou pas, rien ne justifie que votre conjoint s'en prenne, même sans coups, à vous !
    Ce, fait encore plus grave, devant l'enfant qui, s'il n'a pas tout vu, aura tout entendu !

    S'il n'a pas d'antécédents, il y a très peu de probabilité qu'il passe un seul jour en prison, mais ce sera sa seule et unique chance. L'aide d'un avocat ne peut que aider dans ce sens.

    Et oui, l'emprise existe, le vice dans cette situation, c'est que la personne sous emprise ne s'en rend pas toujours compte ...
    0
    + -
  • Membre

    Le 09-03-2023 à 20:41

      + 1000 messages


    Bonjour,
    Un conseil, évitez de raconter aux autorités que c'est de votre faute. Le Code pénal est mal fait, on il considère que c'est la personne qui a commis les violences, fût-ce simplement "pousser" qui est coupable. Votre discours, dans sa forme actuelle, ne fera que l'enfoncer.
    *
    Hélas, vous êtes bel et bien sous emprise, sinon vous ne vous accuseriez pas. Quant on est "à bout", on ne pousse ni on ne cogne, et surtout pas une personne pour qui on est censé éprouver un peu d'affection. On sort faire le tour du pâté de maison ou mettre un coup de pied dans un mur.  On finit aux urgences avec le pied cassé et on prend conscience qu'il faut soit apprendre à gérer ses émotions, soit mettre fin à la relation.
    *
    Voyez rapidement un médecin pour vous faire accompagner. Et de son côté, que Monsieur contacte un avocat et se fasse soiger.
    *
    Ayez conscience que le principal risque n'est pas qu'il aille en prison. C'est que le procureur juge malsain de laisser un enfant vivre dans un foyer où il est témoin de violences conjugales banalisées. Vous tenez un discours qui témoigne d'un fort risque de récidive. On ne peut vous protéger malgré vous, vous êtes adulte. Mais on peut mettre votre enfant à l'abri en le plaçant et en veillant à ce que les contacts avec ses parents se fassent dans un milieu sécurisé.
    *
    Laissez votre époux adulte prendre ses responsabilités, comme le dit Math64 si c'est sa première condamnation pour de tels faits il a des chances d'échapper à de la prison ferme, surtout s'il admet ses torts, et entamme un parcours de soins. Il peut prendre conseil auprès de cette fédération :
    https://www.fnacav.fr/
    C'est un organisme reconnu par l'Etat :
    https://www.gendarmerie.interieur.gouv.fr/gendinfo/actualites/2020/violences-conjugales-une-ligne-d-ecoute-destinee-aux-auteurs-pour-mieux-proteger-les-victimes
    *
    Pensez à vous et votre enfant, et si votre époux vous a "poussée" à cause d'un problème psychique (problème de gestion des émotions, trouble psychiatrique...) et non pas parce que c'est un individu égoïste et violent, il ira bien mieux avec des soins appropriés.
    0
    + -

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Retour en haut de la page